jeudi 3 octobre 2019

Propos centristes. France – Incendie Lubrizol ; grogne des policiers ; baisse des impôts ; construire une troisième voie en Europe…

Voici une sélection, ce 3 octobre 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Emmanuel Macron (Président de la République)
- Je souhaite ici avant toute chose vous redire l'indéfectible attachement que la France porte à notre organisation [Conseil de l’Europe] depuis l'origine. Charles Péguy disait que la liberté est un système de courage. Et cette persévérance de la liberté et de la dignité face à toutes les adversités est au cœur de cette organisation. Née dans cette ville trois fois déchirées par les guerres fratricides, je ne crois pas au hasard comme si au fond l'unité ne pouvait être pensée que là où les brûlures avaient été les plus vives, cette organisation est le produit de l'humanisme européen, d'un acte de foi en la possibilité d'une réconciliation de notre continent autour du respect de la personne humaine et du caractère sacré de sa dignité, au moment même où rien ne portait à y croire. Cet acte de foi fut le nôtre, et est encore le nôtre. Le Conseil de l'Europe a effectivement fait progresser le respect des droits fondamentaux, la démocratie et l'État de droit en Europe. Il a permis l'éradication presque totale de la peine de mort sur le continent européen, en faisant de son abolition un préalable à l'adhésion. Il a fait reculer la torture par la prévention qu'il exerce sur les lieux de privation des libertés. Il a permis l'adoption de textes sur la protection des enfants contre leur exploitation, sur la prévention des violences faites aux femmes. Il a donné naissance à la Convention européenne des Droits de l'Homme imposant sous l'impulsion de René Cassin qu'une juridiction soit chargée d'en assurer le respect par les États avec force obligatoire de ses arrêts. Il a fait progresser les droits sociaux au logement, à la santé, à l'éducation, à l'emploi, à la libre circulation garantie par la Charte sociale européenne. Il a accompagné la construction de l'État de droit comme il le fait aujourd'hui en Moldavie au travers de la Commission de Venise. Il a su jouer un rôle visionnaire et précurseur sur la biodiversité comme sur la protection des données personnelles. Il a rendu notre continent plus démocratique par l'observation des élections, la lutte contre la corruption, la défense de la liberté d'expression. Il l'a rendu plus sûr en définissant des règles communes pour lutter contre le terrorisme ou la cybercriminalité. Je serais forcément incomplet à vouloir ainsi égrener 70 ans de lutte, 70 ans de conquêtes qui sont le trésor de notre organisation. Nous avons forgé ici à l'échelle d'un continent et malgré tous les vents contraires une architecture commune au nom de la grande fraternité européenne dont Victor Hugo rêvait, avec la volonté de bâtir la maison commune européenne, évoquée par Mikhaïl Gorbatchev devant cette assemblée en 1989.
- Éradication quasi totale de la peine de mort, recul de la pratique de la torture, protection des enfants et des femmes : le Conseil de l’Europe, c’est 70 ans de luttes et de conquêtes. Un trésor pour notre continent.
- Deux voies radicalement opposées s’affrontent aujourd’hui : celle du délitement, qui prône le repli sur soi, contre celle de l’illusion, qui voudrait faire croire que tout va bien. Notre rôle est de construire une troisième voie.
- 30 ans après la chute du mur de Berlin, les murs de cette maison commune sont toutefois fissurés.

● Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Edouard Philippe (Premier ministre)
- Nous voulons vraiment croire que la démarche de Google [sur la rémunération de la presse] relève d’une erreur d’appréciation et non pas d’une volonté d’engager une épreuve de force avec la France et l’Europe.
- [Incendie Lubrizol Rouen] La responsabilité et les dommages relèvent de l’industriel. Il n’échappera pas à la mise en jeu de cette responsabilité.
- Les sapeurs-pompiers mobilisés à l’usine Lubrizol à Rouen ont fait preuve d’une maîtrise professionnelle qui leur fait honneur et qui nous fait honneur. Respect et gratitude.
- [Incendie Lubrizol Rouen] Notre volonté ferme est de dire tout ce que nous savons dès que nous le savons. Nous allons faire la transparence totale.

Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur)
- Parce que ce qui nous rassemble est infiniment supérieur à ce qui nous divise, parce que la réussite de notre contrat avec la Nation passe par le rassemblement et le dépassement des clivages, Agir a toute sa place dans notre majorité. Une majorité de projet et de progrès.
- Nos policiers attendent du respect, et des actes. C'est précisément la volonté du Gouvernement :  +5,3% de budget l'an prochain ; +1398 policiers supplémentaires en 2020 ; 300 millions € investis dans les commissariats en 2020 ; augmentation salariale de 130€/mois
- Conditions d'exercice du métier, cycles horaires, retraites : depuis mon arrivée Place Beauvau, j'ai engagé un dialogue constant et constructif avec les organisations représentatives. C'est de cette manière que nous améliorons concrètement le quotidien de nos forces de l'ordre.
- Donner à nos forces les moyens de leur action, c'est fondamental. Et c'est précisément le cœur de notre action : nous investissons pour que nos forces disposent, partout, de locaux et d'équipements à la hauteur de leur engagement.

Bruno Le Maire (ministre de l’Economie et des Finances)
- Le nouveau Plan d’épargne retraite est une révolution. Avant, de nombreux produits existaient, obéissant chacun à des règles différentes. Depuis le 1er octobre, un seul produit peut vous suivre tout au long de votre vie, plus souple et avantageux fiscalement
- Une résolution à l’amiable du contentieux Boeing/Airbus est la bonne solution. Des sanctions américaines seraient une erreur économique et politique. Nous sommes prêts avec nos partenaires européens à y répondre de façon ferme dans le cadre de l’OMC.
- Très heureux de rencontrer Ursula Von der Leyen qui peut compter sur nous pour renforcer la politique industrielle européenne, réformer la politique de concurrence et investir plus dans la transition écologique. Des priorités en ligne avec les ambitions

Elisabeth Borne (Ministre de la Transition écologique et solidaire)
- [Incendie Lubrizol Rouen] Notre rôle n'est pas de rassurer coûte que coûte mais bien de dire la vérité.
Dès le début de l'incendie, des mesures ont été réalisées. Les analyses ont fait apparaître qu'il n'y avait pas de concentration anormale de produits dans l'air ou dans les suies.
- [EPR] On ne peut pas accepter que les chantiers dérapent de 10 ans et de plusieurs milliards d'euros, EDF doit nous rendre des comptes

Agnès Buzyn (ministre de la Solidarité et de la Santé)
- [PMA] Les personnes issues de dons pourront accéder à certaines informations, voire à l'identité du donneur à leur majorité. Chaque enfant né par don doit pouvoir avoir accès à ces informations s'il en a besoin pour se construire.
- Hôpital : j'ai voulu dès mon arrivée au Gouvernement réinvestir dans l'hôpital. Nous l'avons fait et nous continuerons à le faire, pour répondre aux professionnels qui sont en difficulté depuis bien trop longtemps.
- [Incendie Lubrizol Rouen] Nous avons publié la liste des produits hier. Il fallait le temps de définir ceux qui étaient concernés par l’incendie. Nous nous engageons à publier au fur et à mesure tout ce dont nous disposons
- [Incendie Lubrizol Rouen] la première chose que nous avons faite, c'est de vérifier la qualité de l'air et analyser les suies. Nous avons cherché les produits les plus communément trouvés suite à un tel incendie et potentiellement cancérigènes. Nous poursuivons les analyses.
- En rien un donneur de gamètes n'est un père.

Jacqueline Gourault (Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales)
Tout au long de la reconstruction, l’Etat a essentiellement conçu le territoire comme un espace à équiper et à aménager. Pendant les trente années qui ont suivi et à la faveur des différents mouvements de décentralisation, le territoire a été ensuite le lieu de la répartition des compétences et des pouvoirs locaux. Aujourd’hui, une nouvelle page est en train de s’écrire. Car le grand défi de notre époque est devenu celui de la cohésion des territoires, de cette force d’attraction qui définit désormais un lieu à partir des hommes et des femmes qui y vivent. Comme communauté d’appartenance, le territoire prend sa source dans une réalité physique. Il est bien représenté par des institutions chargées de l’administrer. Mais il repose avant tout sur celles et ceux qui le font vivre et des liens qui les unissent. Cette communauté d’appartenance n’est pas un repli. Elle est une réponse au besoin de sens et à l’aspiration de chacun de se sentir « de quelque part », dans un monde qui s’est considérablement élargi et qui rend encore plus indispensable la médiation entre l’universel et le particulier.

Gérald Darmanin (ministre des Comptes publics)
- Nous aurons toujours besoin des travaux publics, ils ont un rôle primordial à jouer dans la transition écologique. Nous devons construire ensemble le budget vert des travaux publics de demain.
- Pour compléter notre arsenal contre les grandes fraudes fiscales, nous voulons expérimenter la collecte ciblée et informatisée des données en accès libre des réseaux sociaux. Dans un cadre rigoureux et contrôlé par le Parlement et la CNIL.
- La deuxième étape de la suppression de la taxe d'habitation est lancée, 2019 est la dernière année au cours de laquelle 80% des foyers les plus modestes la paieront. Pour les 20% restant, la suppression s’étalera sur les trois prochaines années, à compter de 2021.
- L'impôt sur le revenu va baisser pour plus de 95% des Français qui le paient. Avec le prélèvement à la source la baisse de 5 milliards d’euros de l'impôt sur le revenu sera effective dès janvier 2020 et non en octobre 2020.

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

Budget 2020: Un déficit au plus bas depuis 20 ans ; une baisse d’impôts pour les Français de 9 milliards d’euros ; une baisse d’impôts pour les entreprises de 1 milliard d’euros.

Stanislas Guerini (délégué général)
Avec les élections municipales, c'est un défi de cohérence qui s'ouvre à nous. Je suis certain que nous le relèverons ensemble.

Pierre Person (délégué général adjoint)
57% des sympathisants LR ouverts à des alliances avec le FN. A En marche ! nous refuserons toute porosité. Lutter contre le FN est une de nos priorités.

Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
- J'ai voulu créer une commission spéciale bioéthique pour que toutes les sensibilités soient représentées. L'Assemblée National doit sortir fière de ce débat, c'est ce qui est en train de se passer. Nous ne débattons pas sur des postures, nous débattons sur le fond.
- [Incendie Lubrizol Rouen] La conférence des présidents a décidé de créer une mission d'information de l'Assemblée Nationale pour étudier les faits et tirer les enseignements pour qu'une telle catastrophe ne se reproduise pas.

Aurore Bergé (porte-parole)
Accéder à ses origines pour savoir d'où l'on vient et mieux se construire. Chaque enfant de notre pays pourra à ses 18 ans demander à la commission dédiée la transmission des données identifiantes et non identifiantes du donneur.

Olivia Grégoire (députée)
On nous reproche ce qu'on ne fait pas pour les entreprises... en oubliant un peu vite ce qu'on fait pour elles ! Dans le projet de Loi de Finances 2020, 18 petites taxes vont être supprimées, après 26 en 2019. Au total c'est près de 600 millions d'euros rendues aux entreprises !

●MoDem
Patrick Mignola (président du groupe à l’Assemblée nationale)
- Les députés du groupe MoDem ont écrit ensemble un livre pour dire ce qu’ils ont fait à l’Assemblée Nationale et pourquoi ils l’avaient faits autour de fils directeurs : inventer un capitalisme à visage humain, une écologie sociale de marché.
- Les policiers ont contribué à stabiliser la République quand elle a vacillé. On les aimait tous après les attentats et après quelques semaines, on recommençait à les critiquer

Nathalie AvyElimas (députée)
Je vous invite à découvrir le bel ouvrage collectif des députés du groupe MoDem: « La loi juste ». J’ai choisi d’y rendre compte de mes combats en faveur de la protection de l’enfance car l’avenir de notre pays dépend du sort que nous réservons à nos enfants aujourd’hui.

●UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Jean-Christophe Lagarde (président)
[Incendie Lubrizol Rouen] Il y a toujours eu des dingues pour alimenter les théories du complot, effrayer la population et faire croire que l’État est là pour nous assassiner. Mais ce discours est indigne lorsqu'il est tenu par des responsables politiques !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire