samedi 31 octobre 2020

Propos centristes. France – Covid19, deuxième vague; attentats terroristes; loi contre les séparatismes; plan de relance; rebond de l’économie; loi recherche; télétravail; biodiversité…


Voici une sélection, ce 31 octobre 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.


Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Jean Castex (Premier ministre)

- [Covid19] Nous vivons une situation hors du commun. Je ne cesserai de le répéter : la solution est entre les mains de chacun d’entre nous. Adaptons nos comportements, limitons nos contacts, respectons les gestes barrières, portons le masque, protégeons-nous, protégeons les autres.

- [Covid19] L’accélération de la circulation du virus frappe, avec la même brutalité, toute l’Europe. Tout le monde avait intégré le risque d’une deuxième vague, mais personne n’avait prévu une flambée si violente et si rapide.

 

Jean-Yves Le Drian (ministre de l'Europe et des Affaires étrangères)

- Le message d'urgence attentat a été lancé hier soir à l'ensemble de nos ressortissants à l'étranger quels que soient les lieux, puisque la menace, elle est partout.

- Un puissant séisme a frappé la Turquie et plusieurs îles grecques en mer Egée. Pleine solidarité avec les populations grecques et turques. Nous sommes à leurs côtés et prêts à nous mobiliser pour les aider.

 

Jean-Michel Blanquer (ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports)

L’École est fondamentale pour tous nos enfants. C'est pourquoi les structures scolaires resteront ouvertes pendant le confinement avec un renforcement des mesures de protection des élèves et des personnels.

 

Bruno Le Maire (ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance)

- L'économie française a connu un fort rebond au troisième trimestre. C'est la preuve que nos mesures de soutien aux entreprises et aux salariés fonctionnent. En continuant cette politique économique de soutien, nous retrouverons dès 2021 une croissance forte et considérable.

- Nous sommes aujourd’hui face à une nouvelle épreuve sanitaire mais nous la surmonterons. Nous réussirons à nous en sortir parce que l’économie française à des bases solides et des capacités de rebond exceptionnelles.

- J’appelle tous nos compatriotes à avoir un comportement de consommation patriotique. Soutenez vos artisans et vos commerçants français. L'État soutiendra toutes les initiatives, comme la vente à emporter, permettant aux commerçants de continuer à avoir une activité.

- Ce confinement est un coup dur pour toutes les entreprises qui vont être fermées. Je veux vous dire : le soutien économique de l’État sera encore plus fort que lors du premier confinement. Nous serons à votre écoute et à vos côtés tous les jours durant cette crise sanitaire.

- Je suis Français et je défendrai toujours la culture nationale. Je n'aime pas ces caricatures mais je les défends. Je défends ceux qui les diffusent. Je les défends au nom de quelque chose de plus important, la liberté.

- Je voudrais avoir un message de soutien à tous les Niçois mais aussi à tous les catholiques de France encore une fois frappés par le terrorisme. Le combat dans lequel nous sommes engagés est un combat de longue à haleine. Nous devons faire preuve d'un esprit de résistance.

 

Florence Parly (ministre des Armées)

[Déploiement des militaires] Une attention particulière sera apportée aux lieux de culte et aux écoles.

 

Gérald Darmanin (ministre de l'Intérieur)

- La France est en guerre. Nous sommes en guerre face à un ennemi extérieur et intérieur. Nous sommes en guerre face à l’idéologie islamiste.

- Le conseil de défense a décidé de l’augmentation de notre posture de vigilance. 3 500 gendarmes réservistes vont être appelés et mis à disposition des préfets dès lundi ainsi que 3 500 policiers et gendarmes mobiles.

- La grandeur de notre démocratie, sa force, c’est de pouvoir dire aux Français que dans un cadre légal, on peut battre les plus grandes barbaries. L’islamisme est une forme de fascisme du XXIe siècle, un extrémisme que nous devons combattre.

- Depuis un mois, 14 étrangers radicalisés ont été expulsés du territoire national.

- Un puissant séisme vient de toucher la Turquie et des îles grecques. La France se tient aux côté des peuples turc et grec pour faire face à cette terrible épreuve. Si les gouvernements de ces pays le souhaitent, des secours français peuvent être immédiatement acheminés sur place.

 

Elisabeth Borne (ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion)

- Pendant le confinement, l’ensemble des acteurs du service public de l’emploi et de la formation resteront mobilisés pour permettre à tous ceux qui en ont besoin de poursuivre leur formation ou de bénéficier d'un accompagnement vers l'emploi.

- Pour renforcer la lutte contre l'épidémie de Covid19, les employeurs pourront désormais proposer aux salariés volontaires des tests antigéniques au sein de l'entreprise, dans le respect du secret médical.

- Nous devons encore réduire les interactions sociales et les déplacements. Cela signifie que tous les travailleurs dont les activités peuvent être exercées à distance doivent télétravailler. Le télétravail n’est pas une option.

- Nous devons tout faire pour éviter de connaître une chute de l’activité économique aussi brutale qu’au printemps dernier. Tous ceux dont les activités ne sont pas contraintes de fermer doivent continuer à travailler.

 

Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer)

[Nouvelle Calédonie] On n’est déjà plus dans deux blocs qui s’affrontent. Chacun doit parler à l’autre et débattre dans le respect. . (…) Il y a plusieurs oui et plusieurs non, on va essayer de les conjuguer.

 

Eric Dupond-Moretti (Garde des Sceaux, ministre de la Justice)

Pour mieux lutter contre le terrorisme j’ai réuni mes homologues européens aux côtés. De vraies avancées sur le retrait en 1h des contenus terroristes en ligne, l’obtention de preuves numériques et la lutte contre la haine en ligne.

 

Olivier Véran (ministre des Solidarités et de la Santé)

- Face à la crise épidémique, nous devons augmenter la capacité de notre système de santé à prendre en charge les patients. J’ai demandé à tous les établissements de santé de déclencher sans attendre leur plan blanc et déprogrammer des activités médicales.

- Le virus du défaitisme aussi peut tuer. Nous sommes un peuple courageux, solidaire. Ensemble, nous réussirons comme nous l'avons fait au printemps. Nous allons sauver de nombreuses vies, soutenir nos soignants héroïques, et nous nous relèverons.

 

Frédérique Vidal (ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation)

- Les valeurs de la République, la laïcité ne se discutent pas. Elles fondent ce que nous sommes, ce qu’est la France. J’y suis profondément attachée. Je n’ai aucun doute sur le fait qu’elles soient respectées au sein des Universités.

- L’islamisme fait des ravages dans notre société. Les universités ne sont pas imperméables à la société, mais ce ne sont pas des lieux de radicalisation. Lorsqu’il y a des dérives, les Présidents d’Université ont toujours réagi.

- Je tiens à réaffirmer que l’université est un lieu où l’on peut pouvoir débattre de tout, avec un doute méthodique. Ce qu’il faut éviter c’est la mise en avant d’opinions personnelles plutôt que l’état de la connaissance.

- Plus que jamais, nous avons besoin de nos universités, de nos organismes de recherche, de nos écoles pour comprendre les ressorts des radicalités, notamment islamistes. Nous devons mobiliser nos forces de recherche pour donner les leviers d’action face à la menace terroriste.

- La France est une grande Nation scientifique. Mais nos scientifiques nous demandent plus de temps, de moyens et de considération. La Loi Recherche vient renouveler ce pacte entre la Nation et la recherche.

- [Loi Recherche] J'entends ce que disent les oppositions sur le budget. Si, lorsqu'elles étaient en responsabilité elles avaient commencé ce processus, aujourd'hui nous n'en serions pas là. Là c'est concret, dès l'année prochaine.

- Ceux qui critiquent la Loi Recherche sont les mêmes qui étaient aux responsabilités avant et qui n’ont rien fait. Ce que nous proposons est sans précédent : 25 milliards d’euros sur 10 ans pour la recherche française.

- [Covid19] Une attention toute particulière sera portée aux étudiants les plus fragiles, en concertation avec les services des CROUS et les associations étudiantes. L’accompagnement social des étudiants est essentiel depuis le début de la crise sanitaire.

- [Covid19] Les Universités ne sont pas fermées, ce sont les modalités d’enseignement qui sont adaptées et qui passent à distance. Ce que nous voulons éviter, ce sont les brassages d’étudiants. Ce n'est que collectivement que nous arriverons à nous en sortir.

 

Julien Denormandie (ministre de l'Agriculture et de l'alimentation)

- Je veux rendre hommage à toutes celles et ceux qui travaillent avec une immense détermination pour que notre chaîne alimentaire continue de tenir en cette période difficile. C'est pour eux qu'il nous faut présenter un budget à la hauteur des défis.

Continuons à manger des produits frais français. Toute la chaîne alimentaire est pleinement mobilisée pour assurer, partout, les approvisionnements.

- Il y a un moment où l’on doit dire aux élus Verts les plus caricaturaux leur vérité. Qu’ils ne sont que dans l’écologie de posture et d’incantation.

 

Elisabeth Moreno (ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances)

- Durant le confinement, les dispositifs d'écoute, d'alerte et de secours destinés aux femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants sont opérationnels.

- Dans ce contexte de confinement, toutes les personnes doivent être protégées. Lundi, je réunirai les associations LGBT+ afin d'échanger sur les dispositifs d'écoute, d'alerte et de secours soutenus et mis en place par le gouvernement.

 

Franck Riester (ministre chargé du commerce extérieur et de l'attractivité)

Fermeté face à la Turquie d’Erdogan. Sa tentative d’isoler la France au sein de l’Europe a échoué.

 

Emmanuelle Wargon (ministre chargée du Logement)

Entretien avec les acteurs du logement, du bâtiment et de la construction. Mon message: ce secteur essentiel pour l'économie et la vie des Français sera soutenu et continuera de tourner.

 

Agnès Pannier-Runacher (ministre chargée de l'Industrie)

- A l'écoute ce matin de nos 18 filières industrielles fortement mobilisées en cette période. Notre priorité : protéger les salariés et les entreprises face aux crises économique et sanitaire, leur permettre de travailler en sécurité dans les usines et les bureaux d'études.

- Le soutien de Bercy aux entreprises et à leurs salariés sera total. Nous sommes à leur écoute et serons mobilisés pour les protéger. Tout sera fait pour travailler en sécurité dans les usines et les bureaux d’études.

- Nous allons dès maintenant: prolonger le chômage partiel, renforcer et élargir l'exonération de cotisations sociales, renforcer le Prêt Garanti par L’État et mettre en place des prêts directs, soutenir la numérisation des commerçants.

 

Marlène Schiappa (ministre chargée de la Citoyenneté)

- Bien sûr qu’il faut renforcer la loi ! Nous n’avons pas attendu. Depuis des mois le président Emmanuel Macron prépare une loi pour renforcer la laïcité et lutter contre le séparatisme. (…) Nous présenterons le texte en conseil des ministres le 9 décembre prochain. Le projet de loi contre les séparatismes renforcera le combat que nous menons contre ceux qui fracturent les valeurs républicaines.

- [Terrorisme] Toutes les réflexions législatives efficaces doivent être sur la table dans le respect de l'Etat de droit.

- C’est trop facile de dire aux enseignants ce qu’ils devraient faire ou ne pas faire quand on n’a pas une classe devant soi : respectons leur métier, leurs compétences et leur liberté pédagogique et soutenons-les dans leurs décisions, tout simplement.

- Ce qui nous différencie des terroristes islamistes c’est que nous, nous respectons la vie humaine. Nous respectons le cadre légal. Nous respectons l’Etat de droit. Donc toute notre lutte, déterminée, passe par le respect de cet État de droit.

 

Nadia Hai (ministre chargée de la Ville)

Concilier urgence et relance vaut aussi pour nos entrepreneuses et entrepreneurs des quartiers dont l’activité est fortement pénalisée. Nous agissons. J’ai décidé une prime exceptionnelle de 1500 € pour 5000 d’entre eux. Une aide pour respirer, pour rassurer, pour rebondir !

 

Jean-Baptiste Lemoyne (secrétaire d’Etat chargé du Tourisme, des Français de l’étranger et de la Francophonie)

Les professionnels du tourisme continueront d’être aidés: poursuite de l’activité partielle à 100%, du fonds de solidarité de 10.000€, des exos de charges, création d’un crédit d’impôt bailleurs afin de réduire les loyers, décalage d’un an de plus pour rembourser le PGE.

 

Clément Beaune (secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes)

- Agir ensemble contre la haine en ligne, adopter la législation européenne pour le retrait immédiat des contenus terroristes en ligne. Vite.

- [Proposition d’une directive visant à garantir des salaires minimaux décents partout en Europe] Une avancée importante, défendue par la France: un cadre européen pour renforcer le dialogue social et tirer les salaires minimums vers le haut. Une étape de plus vers une Europe sociale, après la réforme du travail détaché. Nous devons poursuivre ce combat.

- [Covid19] Conseil européen pour renforcer notre coordination: soutien financier pour le transfert de malades entre pays en cas de besoin, achat par l’UE de tests antigéniques, nécessité de reconnaissance mutuelle des tests.

- [Turquie] Pour ceux qui entretiennent des confusions malheureuses : c’est le devoir de l’Europe de défendre ses valeurs et ses intérêts contre toutes les provocations ; c’est aussi son honneur d’aider sans hésiter les populations en difficulté.

 

Bérangère Abba (secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité)

- Le rapport «Biodiversité et Pandémies» de la Plateforme intergouvernementale scientifique & politique sur la biodiversité & les services écosystémiques, démontre clairement le lien entre santé humaine, animale et environnementale. Pour éviter la multiplication des zoonoses nous devons adopter une approche «One health•Une seule santé» préventive et globalisée.

- Après le Japon, la Corée du Sud prend l’engagement fort de neutralité carbone en 2050. C’est par cette convergence que nous gagnerons les batailles du climat et de la biodiversité. En 2021 nous défendrons des positions fortes.

 

Cédric O (secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques)

Nous sommes déjà + de 6 millions à avoir téléchargé TousAntiCovid. Nous avons besoin d’être encore plus nombreux. Bien plus qu’une application, c’est un geste barrière supplémentaire. (…) À tous ceux qui continuent à aller au travail, à prendre les transports en commun : adoptez ce geste barrière

 

Olivia Grégoire (secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable)

- Churchill avait cette phrase, "il ne faut jamais gaspiller une crise". La crise sanitaire, économique et sociale est une terrible épreuve mais nous devons en faire une opportunité pour accélérer notre changement de modèle.

- Le gaspillage alimentaire est un non-sens économique, social et écologique. Ce qui est plein de sens, c’est l’activité de collecte des invendus aussi utile que résiliente.

En un mois nous mettrons 6 milliards€ sur la table pour le Fonds de Solidarité Autant que ce que nous avons décaissé pour les indépendants et des commerçants durant la première vague.

- La performance extra-financière ne doit pas être un débat technique, l'opinion publique doit pouvoir s'emparer de la mise en place et du suivi des indicateurs qui permettront de mettre en perspective l'impact écologique et social des entreprises.

- Je rappelle l'importance de l'Europe dans la construction d'une croissance durable et responsable : face à la crise, l'UE a su prendre ses responsabilités en émettant pour la première fois une dette commune. La relance sera européenne.

 

Adrien Taquet (secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles)

Confinement nécessaire mais maintien des services publics : les enfants continueront d’être accueillis en crèche et par les assistants maternels, d’aller à l’école, les tribunaux fonctionneront, la protection des enfants sera assurée.

 

Partis politiques

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

Christophe Castaner (président du groupe à l’Assemblée nationale)

Le confinement est éprouvant, notamment pour les commerces. Nous connaissons la situation sanitaire, et nous devons être solidaires aujourd’hui, pour rouvrir demain. Cette décision [fermeture des rayons livres des grandes surfaces et de la Fnac], prise en concertation, est juste: elle permet de ne pas handicaper les librairies indépendantes.

 

Aurore Bergé (présidente déléguée du groupe à l’Assemblée nationale)

- Qui peut aujourd'hui accepter que des enfants de cinq, six ou sept ans, des petites filles, portent le voile ou le hijab? Personne dans notre République ne devrait accepter un tel renoncement, il faut qu'on soit absolument inflexible.

- [Port du voile pour les accompagnantes scolaires] C'est un débat qu'on a eu il y a à peu près un an. On a aujourd'hui de fait un vide juridique sur lequel les enseignants nous interpellent en considérant que c'est sur eux qu'on fait peser la responsabilité de savoir si oui ou non ils doivent l'accepter.

- Le livre n’est pas un produit comme un autre: c’est un bien qui doit être défendu par la nation, en toutes circonstances et en tous lieux. Je continue de plaider pour la réouverture de nos librairies. Plutôt que de restreindre l'accès aux livres...

- Ce nouveau confinement est un crève-cœur pour le monde de la culture. Nous serons là pour les artistes, les auteurs, les créateurs. Nous serons là pour qu'ils continuent à créer. Et nous vous demandons de regarder prioritairement la réouverture des libraires et disquaires.

- [Covid19] Si nous procrastinons, si nous avons la main qui tremble devant le risque de l'impopularité, alors ce sont nos concitoyens que nous envoyons en première ligne.

 

●MoDem

Jean-Noël Barrot (secrétaire général)

C'est devenu un sport national de dire que nous n'avons pas tiré les leçons de la crise (...) mais c'est oublier que la capacité de tests a été décuplée et que la capacité de réanimation a été doublée.

 

●UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Pascal Brindeau (député)

[Covid19] La crise est plus forte qu’en mars mais le confinement de moindre intensité. Celui-ci devra donc durer plus longtemps au-delà du 1er décembre. Le gouvernement doit le dire aux Français en clarté.

 

●Mouvement radical

Nathalie Delattre (sénatrice)

Notre police, notre gendarmerie, déjouent des attentats fréquemment. Mais, face à des actes individuels, il va nous falloir résister ensemble, se battre ensemble contre la radicalisation islamiste. Pour que les actes commis à Nice ne se reproduisent plus.

 

Autres

● Organisations centristes
♦ Renaissance
(Députés français du groupe centriste Renew Europe au Parlement européen)

 

Nathalie Loiseau

- Les manifestants de Varsovie le savent bien: ceux qui s’en prennent aux droits des femmes n’ont que faire des droits humains en général. De tout cœur avec les Polonaises.

- [Caricatures: la liberté d’expression a ses limites, estime Trudeau] Non, Justin Trudeau, vous vous trompez de camp: prôner «un usage prudent de la liberté d’expression», c’est accepter que l’intolérance l’emporte sur la liberté.

- Je suis bouleversée. Soyons clairs, il ne peut y avoir aucune justification pour les actes de barbarie qui ont eu lieu hier et quelques jours plus tôt en France. Rien au monde ne peut excuser cela.

 

Stéphane Séjourné

Nous devons, aujourd'hui plus que jamais, protéger ensemble nos valeurs. Dans ces temps troublés que nous traversons, l'unité européenne n'a jamais été autant nécessaire. Tenons-nous debout, ensemble et faisons bloc une nouvelle fois pour défendre la liberté d'expression, la liberté de croire ou de ne pas croire et continuons de combattre toute forme de terrorisme.

 

Pascal Canfin

- Nous sommes ici à Bruxelles 100% engagés dans la création de la première relance européenne alignée avec l'Accord de Paris.

- La commission Environnement du Parlement vient de valider de manière définitive l'interdiction des munitions au plomb dans les zones humides européennes. Une bonne nouvelle pour notre biodiversité trop souvent empoisonnée par la diffusion du plomb dans les eaux.

 

Sylvie Brunet

Je me félicite de cette proposition de directive salaires minimums car c’est le moment d’aller plus en avant sur la convergence sociale et de mettre en oeuvre un des principes du socle européen des droits sociaux.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.