vendredi 28 mars 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Sondage inquiétant pour les démocrates où beaucoup de partisans de Clinton et Obama ne voteraient pas pour le candidat désigné

Une grande partie des électeurs démocrates pourraient voter pour le républicain John McCain à l'élection présidentielle américaine de novembre si leur champion n'est pas le candidat du parti démocrate, révèle un sondage publié mercredi. En cas d'un duel opposant Barack Obama  à John McCain, 28% des partisans de Hillary Clinton pourraient voter pour le sénateur de l'Arizona, indique ce sondage réalisé par l'institut Gallup. En cas de duel Clinton/McCain, ce sont 19% des partisans d'Obama qui choisiraient le candidat républicain. Le sondage précise que dans le cas d'une élection entre MM. Obama et McCain, 59% seulement des partisans de Mme Clinton choisiraient le sénateur de l'Illinois. En cas de duel Clinton/McCain, 72% des partisans de M. Obama choisiraient la sénatrice de New York. Selon Gallup, le résultat de ce sondage indique "que le long et parfois acharné combat" entre les deux prétendants démocrates à la Maison Blanche pourrait avoir "un impact négatif" en novembre. Même si M. Obama a remporté le plus d'Etats, a engrangé le plus de voix et compte le plus grand nombre de délégués, Mme Clinton a indiqué dans un entretien au magazine Time qu'elle comptait se battre jusqu'à la fin du processus de sélection des candidats, début juin. Certains de ses conseillers ont suggéré que l'important n'était pas le nombre d'Etats remportés durant les primaires ni même le nombre de délégués obtenus lors de ces consultations mais la taille des Etats remportés et leurs poids électoral en novembre. Mme Clinton peut se targuer d'avoir remporté des Etats comme New York, la Californie, le New Jersey ou l'Ohio. Dans l'entretien accordé à Time, elle affirme qu'elle rassemble sur son nom, contrairement à son rival, le "cœur" de l'électorat démocrate. Dans un récent sondage du même institut, 20% des électeurs républicains affirmaient qu'ils pourraient ne pas voter pour le candidat républicain ou s'abstenir si M. McCain ne choisit pas un vice-président plus conservateur que lui. Gallup rappelle qu'entre 1992 et 2004, environ 10% des électeurs démocrates ou républicains ont voté pour le candidat qui n'appartenait pas à leur camp lors de l'élection présidentielle. Mais, ajoute l'institut, le fait que près de trois partisans sur dix de Mme Clinton indiquent qu'ils pourraient voter pour le républicain montre "que les divisions s'aggravent" au sein du parti démocrate.
(Sondage réalisé du 7 au 22 mars auprès d'un échantillon de 6.657 électeurs démocrates / Marge d'erreur de deux points)

Aucun commentaire: