jeudi 3 avril 2008

Actualités du Centre. Le Congrès constitutif du Nouveau Centre aura lieu les 16 et 17 mai avec deux candidats à la présidence du parti

Deux candidats se présenteront à la présidence du Nouveau Centre, son actuel président Hervé Morin et une cadre locale du parti, Mireille Benedetti, lors de son Congrès fondateur les 16 et 17 mai à Nîmes, a annoncé mercredi le Nouveau Centre. Le congrès fondateur du parti créé entre les deux tours de la présidentielle par les ex-UDF ralliés à la majorité est avancé d'une semaine par rapport aux dates qui avaient initialement été envisagées (24 et 25 mai à Marseille). Cette décision a été prise lors d'un comité exécutif mardi soir, a précisé dans un communiqué Yvan Lachaud, délégué national chargé de la coordination. Le député-maire de Drancy (Seine-Saint-Denis) Jean-Christophe Lagarde, qui avait annoncé en mars envisager "sérieusement" d'être candidat à la présidence, y a finalement renoncé. Selon un accord entre le député et le ministre de la Défense, M. Lagarde "soutient la candidature d'Hervé Morin" et "devrait être nommé président exécutif notamment en charge de la stratégie et du développement", a précisé M. Lachaud. "Mieux valait faire un tandem et rassembler nos équipes pour travailler ensemble au développement du parti, qu'avoir un affrontement qui aurait été sans doute mal perçu à l'extérieur", a indiqué à l'AFP M. Lagarde. Dans sa profession de foi, M. Morin s'engage à "poursuivre l'oeuvre de rassemblement" de la famille centriste "afin de lui rendre toute sa place et tout son rôle dans la vie politique". Pour M. Morin, le NC, "partenaire à part entière" de la majorité, reprend "le flambeau, l'âme et le coeur" de l'UDF. Il revendique plus de 7.000 adhérents et 2.500 élus locaux. Défense des "convictions européennes" mais aussi "retour à une gestion rigoureuse des finances publiques" avec l'inscription dans la Constitution de l'interdiction pour l'Etat d'adopter un budget en déficit de fonctionnement, et introduction d'une "dose de proportionnelle" aux législatives, font partie des axes phares de son programme. Mireille Benedetti, délégué départementale du Nouveau Centre dans les Bouches-du-Rhône, a indiqué à l'AFP vouloir par sa candidature "faire entendre la voix de la base" au Congrès pour que les élus locaux pèsent dans les orientations futures. L'adjointe au maire de la Ciotat et conseillère régionale (PACA) s'est dite prête à travailler avec M. Morin s'il est réélu. Tous les adhérents du Nouveau Centre à jour de cotisations au 23 mars 2008 sont appelés à élire leur président, en votant lors du Congrès ou par correspondance. Le président désignera alors les principaux dirigeants du parti. Le Congrès sera précédé de deux réunions à Paris, le 19 avril (élus locaux) et les 26-27 avril (séminaire des Jeunes Centristes).

Aucun commentaire: