mercredi 22 juin 2016

Actualités du Centre. Espagne. Législatives: pas de percée des centristes dans les sondages

Alberto Rivera, président de Ciudadanos
Alors qu’ils s’étaient vus en faiseurs de roi lors des dernières législatives de décembre 2015 avant d’enregistrer des résultats bons mais décevants par rapport à leurs ambitions, les centristes de Ciudadanos présidés par Alberto Rivera plafonnent aujourd’hui dans les sondages à un niveau tout juste au-dessus de celui qu’ils avaient obtenus alors, se retrouvant à la même quatrième position, loin des trois premiers le PP (Parti populaire), Podemos (devenu Unidos Podemos depuis son alliance avec des députés communistes à la chambre des députés) et le PSOE (Parti socialiste), dans l’ordre.
Mais selon certaines projections, avec des résultats en haut de la fourchette, le PP et Ciudadanos pourraient avoir le nombre députés requis pour former une coalition de centre-droit.
Néanmoins, si c’est Podemos et le PSOE qui obtiennent ces bons résultats en haut de la fourchette, c’est eux qui pourraient avoir la majorité.
Le seul hic, c’est que Ciudadanos ne veut pas d’une alliance avec le PP et que le PSOE n’en veut pas avec Unidos Podemos…
Selon certains observateurs, ces élections qui se déroulent parce qu’aucun accord de gouvernement n’a été possible entre les quatre grands partis après le résultat des législatives de décembre pourraient ne rien changer du tout et aboutir au même blocage politique.
Une chose semble sûre, du côte du Centre, c’est qu’il ne fera pas une percée qui lui permettrait d’être en mesure de dicter ses conditions.
A noter que le premier ministre de droite sortant, Mariano Rajoy (PP), qui gouverne sans majorité depuis décembre comme le prévoit la Constitution, a fait un appel aux électeurs modérés pour qu’ils votent pour sa formation afin de distancer nettement Unidos Podemos.
Un appel qui, s’il était entendu, pourrait faire du tort à Ciudadanos.
L’élection aura lieu dimanche 26 juin mais il n’est plus possible de publier des sondages, la loi électorale les interdisant une semaine avant le scrutin.
Les derniers ont donné les projections suivantes:
- Parti populaire (Droite), autour de 30% des intentions de vote et entre 116 et 134 députés;
- Ciudadanos (Centre), entre 14% et 15% des intentions de vote et entre 34 et 50 députés;
- Parti socialiste ouvrier espagnol (Gauche), autour de 20% des intentions de vote et entre 65 et 85 députés;
- Unidos Podemos (extrême-gauche), entre 24 et 25% des intentions de vote et entre 76 et 94 députés.
Rappelons qu’en décembre 2015, le PP avait obtenu 28,7% des voix et 123 députés, le PSOE, 22% des voix et 90 députés, Unidos Podemos, 20,7% des voix et 69 députés, Ciudadanos, 13,9% et 40 députés.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire