jeudi 20 octobre 2016

Présidentielle USA 2016. Clinton gagnante des 3 débats et dans les sondages

Donald Trump & Hillary Clinton à Las Vegas
Il faudrait un événement particulièrement critique pour Hillary Clinton – que l’on ne peut tout à fait exclure – pour l’empêcher de devenir la première femme présidente des Etats-Unis le 8 novembre prochain.
Déjà largement en tête dans les sondages, elle a gagné, selon les enquêtes d’opinion réalisées juste après se tenue, le troisième débat à Las Vegas, comme elle avait déjà remporté les deux premiers.
Ainsi, de celle de l’institut ORC pour CNN, où 52% des téléspectateurs estiment que Clinton a gagné hier soir (contre 39% à Trump).
Toujours selon ORC, lors du premier débat dans l’Etat de New York, 57% des téléspectateurs l’avaient donnée gagnante et 62% avaient fait de même pour le second qui s’était tenu à Saint-Louis.
Si, dans la ville des jeux, Donald Trump a tenté de se contrôler en jouant sa dernière carte pour enrayer la spirale de la défaite, y réussissant plus ou moins bien, tout en demeurant à l’offensive contre la candidate démocrate, proférant un premier mensonge dès sa première intervention puis tombant à nouveau dans les attaques et les insultes personnelles contre Hillary Clinton, réaffirmant qu’elle devrait être en prison et la coupant sans cesse, il a aussi affirmé qu’il n’était pas prêt à reconnaitre dès maintenant que l’élection serait honnête.
Face au modérateur, pourtant de la chaîne de la droite très radicale, Fox news, qui le pressait de jouer le jeu des institutions comme tous les candidats l’ont fait depuis George Washington, il s’est enfermé dans son attitude défiance, disant qu’il maintiendrait le suspens jusqu’après les élections.
Il a ainsi repris son assertion principale depuis qu’il est distancé dans les sondages d’un scrutin truqué par un complot réunissant le gouvernement fédéral, l’équipe de campagne d’Hillary Clinton et l’establishment républicain, sans évidemment en apporter le début d’une preuve.
Mais cela a suffi à chauffer à blanc la partie la plus extrémiste et haineuse de ses sympathisants dont certains parlent de «révolution» au cas Hillary Clinton gagnerait la présidentielle.
Si tout cela peut apparaître pathétique et grotesque d’un certain point de vue, cette volonté de jeter la suspicion sur l’honnêteté du processus électoral est gravissime et scandaleux parce qu’il met en doute le fonctionnement même de la démocratie par un des deux candidats principaux de l’élection principale du pays, première démocratie mondiale.
Gravissime parce que c’est une affirmation récurrente dans les pays dirigés par des dictateurs ou des autocrates pour disqualifier la légitimité de la démocratie.
Et c’est la première fois de l’histoire des Etats-Unis qu’un candidat d’un des deux grands partis met en doute ce processus.
Scandaleux parce que cette affirmation ne repose sur aucun élément tangible, aucune preuve.
Elle ne sort que de l’esprit d’un homme instable, dangereux et incapable d’accepter qu’il peut perdre comme le montre tous ses mensonges sur ses affaires florissantes alors que tout montre que ce n’est pas le cas et sa réaction quand Clinton a fait remarquer qu’il n’avait pas accepter la défaite de son émission, The apprentice aux des Grammy awards (trophées de la télévision) et qu’il la coupa pour dire, «j’aurais du gagner»!
Il faut rappeler ici que Donald Trump est un adepte de toujours des thèses complotistes dans tous les domaines, thèses qu’il se plait depuis des années à diffuser et à tenter de crédibiliser comme celle qui faisait de Barack Obama un Kenyan musulman né en Indonésie…

Sondages des sondages au 20 octobre 2016
L'avance de Clinton s’amplifie

Clinton
Trump
Ecart
BBC
47,0%
43,0%
Clinton 4,0
Election projection
49,0%
41,8%
Clinton 7,2
Five Thirty Eight (1)
45,2 %
38,7%
Clinton 6,5
Huffington Post
48,9%
40,7%
Clinton 8,2
New York Times
46,0%
40,0%
Clinton 6,0
Polltracker TPM
47,0%
41,4%
Clinton 5,8
Real Clear Politics
48,6%
42,1%
Clinton 6,9
270 to win (1) (2)
49,9%
41,4%
Clinton 8,5
(1) Prend en compte 3 candidatures (+ Gary Johnson – Libertarian party)
(2) Prend en compte un mois de sondage alors que les autres prennent
en compte autour de 15 jours de sondages


Alexandre Vatimbella

  
Présidentielle USA 2016

A lire aussi:



Aucun commentaire: