mercredi 3 mai 2017

Présidentielle 2017. Le débat présidentiel dévoyé par le comportement honteux de Le Pen

Ce débat présidentiel de l’entre-deux tours a été une véritable honte à cause du comportement inqualifiable de Marine Le Pen qui a ridiculisé la démocratie et la république.
Uniquement dans l’invective, dans le mensonge, les contre-vérités, la méconnaissance des dossiers quels qu’ils soient, la candidate d’extrême-droite a révélé sa vraie nature de personnage incapable de débattre démocratiquement et dans la haine et le mépris de l’autre.
Manifestement, elle a tenté de singer Donald Trump dans toutes les outrances du populiste démagogue américain montrant comment serait sa présidence si jamais elle était élue.
Emmanuel Macron n’est pas tombé dans le panneau en répondant systématiquement aux provocations de Marine Le Pen mais en expliquant également son programme alors que cette dernière n’a rien proposé mais seulement a été dans le négatif et la grossièreté.
Un des enseignements les plus significatifs de ce débat a été l’incapacité de Le Pen de présenter des mesures qui soient responsables et qui aient un sens dans le gouvernement de la France.
Ses seules cibles ont été l’immigration, les élites, les gros et les puissants ainsi que surtout Emmanuel Macron qui sont ses boucs émissaires privilégiés pour expliquer que la France est au fond du trou, sans qu’elle apporte la moindre preuve dans l’implication de complots indémontrables qu’elles ne cessent d’éructer.
L’autre enseignement a été la volonté toujours affirmée de revenir à un vrai débat de programme contre programme, d’idées contre idées et de mesures contre mesures.
Il sera intéressant de voir comment les Français qui ont suivi le débat vont réagir au comportement inacceptable de la candidate d’extrême-droite lors des prochains sondages.
Quoi qu’il en soit, l’obscénité pour un démocrate républicain était ce soir la présence au débat du second tour de Marine Le Pen.
Et Emmanuel Macron avait raison de parler de son indignité à devenir présidente de la France.

Alexandre Vatimbella


A lire aussi:


1 commentaire:

Unknown a dit…

Bravo pour cette analyse très juste. Cette femme n est pas digne de quoi que ce soit