mercredi 10 janvier 2018

Actualités du Centre. Etats-Unis d’Europe – Plus de Français pour que contre

Selon un sondage de l’institut YouGov réalisé fin décembre 2017 dans sept pays européens (Allemagne, Danemark, Finlande, France, Grande Bretagne, Norvège, Suède), 28% des Français veulent des Etats-Unis d’Europe contre 26% qui sont contre, 27% qui sont ni pour ni contre et 19% qui n’ont pas d’opinion.
Les pourcentages pour les Allemands sont de 30% pour les Etats-Unis d’Europe, 33% contre, 21% ni pour ni contre et 17% sans opinion.

A noter que s’il y a plus d’Allemands à souhaiter des Etats-Unis d’Europe, les Français qui ont ce souhait, sont plus nombreux que ceux qui y sont opposés (28%-26%) à l’inverse de leurs voisins d’outre-Rhin (30%-33%).

A noter que les résultats pour la Grande Bretagne, alors que le pays va quitter l’UE, sont 10% pour des Etats-Unis d’Europe, 43% contre,18% ni pour ni contre et 28% sans opinion.

Ce sondage fait écho à ce qu’a récemment déclaré Emmanuel Macron sur la nécessité d’approfondir l’Union européenne à partir de ce qu’il a appelé une «avant-garde ouverte».

Lors de ses vœux au corps diplomatique, il a ainsi affirmé qu’«Il n'est pas vrai que l'Europe continue à progresser à 27 de manière homogène. Ce n'est pas vrai! Parce que l'Europe, elle ne s'est pas construite comme ça, et d’ailleurs parce qu’elle n’est déjà plus comme ça. Il y a l’Europe de Schengen, il y a l’Europe de la zone euro… Je suis attaché à l’unité des 27! Mais je suis tout autant attaché à l'ambition d'une avant-garde ouverte. Osons à quelques-uns! Faisons ces coalitions de bonne volonté qui sont prêtes à aller plus loin! Sur la culture, sur l’éducation, sur une plus grande intégration de la zone euro et de l’investissement! Et définissons par des projets, et pas par des instruments sur lesquels nous débattons sans fin et de manière parfois factice! Qui n'a pas de projet et n'a pas envie ne suit pas! Et a la liberté de rester dans cette Europe à 27! Mais nous ne pouvons plus avoir les moins-disant qui bloquent constamment les plus ambitieux. Il n’y a aucune collectivité qui fonctionne de la sorte. Et donc j’assume pleinement cette méthode et je souhaite que nous puissions continuer à le faire.»

Les résultats du sondage lui donnent raison sur cette Europe à «plusieurs vitesses» défendue par les européens convaincus dont les centristes puisque dans les trois pays scandinaves membres de l’UE, les populations sont résolument contre les Etats-Unis d’Europe (56% en Finlande et 48% en Suède et au Danemark) contres seulement 12 à 13% qui sont pour, confirmant ce que l’on sait sur leur hostilité à une plus grande intégration européenne, voire à l’UE tout court.

(Sondage YouGov réalisé du 13 au 19 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 8138 personnes représentatif de la population âgée de 18 ans et plus dont 1002 en France)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire