samedi 17 mars 2018

Actualités du Centre. Pour éviter sa disparation, l’UDI se transforme en parti du «Centre et (de) la Droite de progrès»

nouveaux logo et slogan de l'UDI
Jean-Christophe Lagarde a été réélu président de l’UDI, ce samedi matin, lors du congrès du parti à Paris.
Son score n’a rien à envier à ceux des autocrates et des partis populiste et extrémistes puisqu’il a recueilli 90,4% des voix.

Il faut dire qu’il était le seul candidat d’une formation dont l’avenir s’écrit en pointillés.

Devant une audience assez clairsemée, les résultats annoncés ont été prononcés uniquement en pourcentages et non en nombre de voix ce qui pourrait signifier un nombre très peu élevé de votants.

Mais c’est surtout dans la volonté de s’ouvrir aux droitistes que l’on constate la faiblesse de l’UDI.

Fort d’un nouveau logo, l’ex-confédération, qui se veut une formation désormais «unifiée» selon les dires de Lagarde, a également dévoilé son nouveau slogan, «le centre et la droite de progrès».

Cette ouverture est plus qu’hypothétique puisque jusqu’à présent aucun membre de la «droite de progrès» n’a rejoint l’UDI et ne compte le faire.

Cette «droite de progrès» est, pour l’instant dans Agir (qui a constitué un groupe commun avec l’UDI à l’Assemblée nationale mais qui a refusé de se réunir au parti centriste), dans un dedans-dehors de LR (les amis de Juppé qui n’ont pas rejoint Agir, entre autres) et dans LR (avec, par exemple, Valérie Pécresse).




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire