vendredi 13 décembre 2019

Actualités du Centre. Grande Bretagne – Démission de la présidente du parti centriste après les résultats des législatives

Jo Swinson
Jo Swinson, qui avait été élue récemment à la tête des Liberal democrats, a annoncé sa démission après les résultats des élections législatives britanniques qui ont vu le triomphe du populiste Boris Johnson et un résultat en demi-teinte du parti centriste qui a, certes, enregistré la plus forte progression en voix de tous les partis (+4,2%) mais a été loin d’atteindre un score important (seulement 11,4%) et perdu un siège de député, n’en reportant que onze, un chiffre très décevant.
Swinson, elle-même, a été battue dans sa circonscription écossaise par la candidate du Parti nationaliste écossais.
En annonçant son prochain départ – elle sera remplacée par Edward Davey et Sal Brinton en attendant le choix des militants du parti –, elle a déclaré:
«Je suis fière d'avoir été la première femme à avoir dirigé les Libéraux démocrates. Je suis encore plus fière de ne pas être la dernière.
Elle a encore parlé de fierté pour rappeler les Lib Dems aient été les seuls vrais défenseurs du «Remain» (le maintien dans l’Union européenne):
«De toute évidence, ça n'a pas marché. Et moi, comme vous, je suis dévastée par cela, mais je ne regrette pas d'avoir essayé.»
Cependant, elle a surtout parlé de sa crainte en voyant le Royaume Uni «aux prises avec le populisme, le nationalisme resurgissant sous toutes ses formes» tout en disant son espoir qu’il y aurait une «sortie de cette montée nationaliste».
Elle a demandé à son parti de se regrouper pour mener la bataille politique contre les dérives de la droite et de la gauche britanniques touchées l’une et l’autre par le populisme et le radicalisme.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire