lundi 6 juillet 2020

Actualités du Centre. Gouvernement Castex: une majorité de représentants de la Gauche et peu de centristes

jean castex

Le nouveau gouvernement dirigé par Jean Castex a été annoncé par l’Elysée (voir la liste ci-dessous).
Il compte 31 membres (sans compter le Premier ministre) avec seize femmes et quinze hommes, seize ministres et quinze ministres délégués.
On y compte douze personnalités représentant l’aile gauche de la majorité (Le Drian, Pompili, Parly, Borne, Véran, Denormandie, Wargon, Djebbari, Dussopt, Schiappa, Bourgignon, Attal), huit personnalités représentant son aile droite (Blanquer, Le Maire, Darmanin, Lecornu, Bachelot, de Montchalin, Riester, Klinkert), quatre personnalités représentant son aile centriste (Gourault, Girardin, Fesneau, Darrieussecq) et sept personnes venant de la société civile (Dupond Moretti, Vidal, Moreno, Pannier-Runacher, Griset, Maracineanu, Hai dont deux, Pannier-Runacher et Nadia Hai sont membres de LaREM respectivement depuis 2016 et 2017).
On ne voit donc pas d’infléchissement à droite malgré les déclarations de certains hommes politiques et médias, d’autant que les numéros deux et trois viennent de la Gauche (Le Drian et Pompili) même si l’aile droite récupère le ministère de l’Intérieur avec Gérald Darmanin.
Une des surprises est de voir que l’aile centriste n’est pas mieux servie dans ce gouvernement que dans le précédent et, surtout, que le Mouvement démocrate de François Bayrou n’a que trois représentants (Gourault, Fesneau, Darrieussecq), les mêmes qu’avant et aux mêmes postes peu importants.
La seule vraie surprise de ce gouvernement est la nomination comme ministre de la Justice de l’avocat Eric Dupond-Moretti.

La liste du gouvernement Castex
- Jean Castex (Premier ministre)
- Jean-Yves Le Drian (ministre de l'Europe et des Affaires étrangères)
- Barbara Pompili (ministre de la Transition écologique)
- Jean-Michel Blanquer (ministre de l'Education nationale, de la Jeunesse et des Sports)
- Bruno Le Maire (ministre de l'Economie, des Finances et de la Relance)
- Florence Parly (ministre des Armées)
- Gérald Darmanin (ministre de l'Intérieur)
- Elisabeth Borne (ministre du Travail, de l'Emploi et de l'Insertion)
- Sébastien Lecornu (ministre des Outre-mer)
- Jacqueline Gourault (ministre des Territoires et des Relations avec les collectivités territoriales)
- Eric Dupond-Moretti (Garde des Sceaux, ministre de la Justice)
- Roselyne Bachelot (ministre de la Culture)
- Olivier Véran (ministre des Solidarités et de la Santé)
- Annick Girardin (ministre de la Mer)
- Frédérique Vidal (ministre de l'Enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation)
- Julien Denormandie (ministre de l'Agriculture et de l'alimentation)
- Amélie de Montchalin (ministre de la Transformation et de la fonction publique)
- Marc Fesneau (ministre chargé des relations avec le Parlement et de la participation citoyenne)
- Elisabeth Moreno (ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances)
- Franck Riester (ministre chargé du commerce extérieur et de l'attractivité)
- Emmanuelle Wargon (ministre chargée du Logement)
- Jean-Baptiste Djebbari (ministre chargé des Transports)
- Olivier Dussopt (ministre chargé des Comptes publics)
- Agnès Pannier-Runacher (ministre chargée de l'Industrie)
- Alain Griset (ministre chargé des Petites et moyennes entreprises)
- Roxana Maracineanu (ministre chargée des Sports)
- Geneviève Darrieussecq (ministre chargée de la Mémoire et des Anciens combattants)
- Marlène Schiappa (ministre chargée de la Citoyenneté)
- Brigitte Klinkert (ministre chargée de l'Insertion)
- Nadia Hai (ministre chargée de la Ville)
- Brigitte Bourguignon (ministre chargée de l'Autonomie)
- Gabriel Attal (porte-parole du gouvernement)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire