mercredi 30 décembre 2020

Propos centristes. France – Lutte contre la covid19 et vaccination; Brexit et nouvelle donne; accord commercial Europe-Chine; contre le gaspillage alimentaire…



Voici une sélection, ce 30 décembre 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

► Emmanuel Macron (Président de la République)

Le dialogue entre l’Europe et la Chine a été renforcé et rééquilibré ces dernières années. Il se poursuit. Nous consolidons l’unité et la souveraineté européennes pour porter nos exigences sur le rééquilibrage des relations économiques, l’environnement, le développement et le respect des droits fondamentaux.

Gouvernement

[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Barbara Pompili (ministre de la Transition écologique)

Nous jetons chaque année 10 millions de tonnes de nourriture, alors que 6 millions de Français ont recours à une aide pour se nourrir. Avec un label anti-gaspillage pour éclairer les consommateurs, nous progressons dans la lutte contre cette aberration sociale et environnementale.

 

Florence Parly (ministre des Armées)

- Lancement réussi du satellite d’observation militaire CSO-2. De nouveaux yeux dans l’espace pour nos opérations.

- Ils étaient en mission au Mali. Pour la France, pour le Sahel, contre le terrorisme. Le brigadier-chef Tanerii Mauri, les chasseurs de 1ère classe Dorian Issakhanian et Quentin Pauchet sont morts pour la France. Mes pensées vont à leurs familles, leurs proches et frères d’armes.

 

Gérald Darmanin (ministre de l'Intérieur)

- La France solidaire avec la Croatie après le séisme qui les a touchés. À la demande du Président de la République, j’ai demandé à la sécurité civile d’acheminer dès demain matin 240 tentes mises à disposition par le Ministère des affaires étrangères.

- Écœuré par la profanation du cimetière de Fontainebleau recouvert de croix gammées. Tout sera fait pour retrouver les auteurs de cette ignominie. Nous ne laisserons rien passer face à ceux qui déversent la haine.

 

Olivier Véran (ministre des Solidarités et de la Santé)

- Je revendique que notre stratégie de vaccination débute par les plus fragiles, et s’accorde le temps de bien informer nos aînés et leur famille, et de recueillir leur consentement. C’est une condition de confiance pour réussir la vaccination.

- Dans ces 20 départements, si la situation épidémique se maintient d’ici au 1er Janvier, alors sera instauré, après concertation avec les élus locaux, un couvre-feu à 18h. Cette mesure supplémentaire limitant la propagation du virus entrera en vigueur le 2 janvier.

La France est confrontée à une situation épidémique instable, un plateau qui s’établit autour de 15000 contaminations par jour. Le contrôle de l’épidémie n’est pas assuré et la pression sur notre système de santé reste trop forte.

 

Elisabeth Moreno (ministre chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes, de la diversité et de l'égalité des chances)

- L'Argentine vote la légalisation de l'avortement. Un progrès historique pour toutes les femmes. Un droit humain fondamental et inaliénable. Bravo aux associations féministes argentines qui se sont tant battues.

- [Profanation du cimetière de Fontainebleau recouvert de croix gammées] La haine abjecte qui salit tout. La haine crasse qui ne respecte rien. Elle doit être combattue, inlassablement, sans relâche, dans notre République.

 

Franck Riester (ministre chargé du commerce extérieur et de l'attractivité)

- La France avait été très claire sur le sujet : l’engagement de la Chine à ratifier les conventions fondamentales de l’OIT sur la lutte contre le travail forcé était nécessaire. C’est ce que nous avons obtenu. (…) C'est précisément la formulation de l'engagement de ratification que nous demandons dans les accords de l'UE. La lettre et l'esprit de l'engagement politique sont clairs, et inédits s'agissant de la Chine : c'est un pas dans la bonne direction au sein d'une stratégie sino-européenne plus globale.

- Nous restons vigilants à la mise en œuvre des engagements chinois pris, notamment en matière de droits sociaux. Un point d’étape global de la relation UE-Chine sera effectué début 2022.

- Nous poursuivons nos efforts pour rééquilibrer nos relations économiques avec la Chine: par davantage de coopération internationale et multilatérale, par le renforcement des instruments de l’UE pour lutter contre les pratiques déloyales. (…) Cet accord de principe est une étape vers plus de réciprocité dans notre relation d’investissement avec la Chine et un traitement plus équitable de nos entreprises européennes sur le marché chinois.

- Tout produit en provenance du Royaume-Uni devra respecter les normes européennes. Des contrôles douaniers, sanitaires et phytosanitaires seront réalisés sur les marchandises pour garantir la sécurité des consommateurs.

- L’accès sans droit de douane et sans quota des produits britanniques à notre marché a un prix : des garanties sur l’absence de dumping et de divergence en matière sociale, environnementale, climatique. C’est la condition d’échanges justes à long terme.

- [Tremblements de terre en Croatie] De tout cœur avec nos amis croates devant la tragédie qui les frappe de nouveau.

- [Mort de Pierre Cardin] L’avant-garde et l’audace de la mode française comme ambition d’une vie d’artiste, et quelle vie!

 

Olivier Dussopt (ministre chargé des Comptes publics)

- [Brexit] Avec la conclusion d'un accord, il n'y aura pas de droits de douane entre l'UE et le Royaume-Uni, mais le Royaume-Uni sort du marché intérieur et de l'union douanière. Donc, le 1er janvier, tout change à la frontière. Depuis des mois, la douana française a préparé cette échéance en créant et en installant la frontière intelligente : 600 douaniers supplémentaires, des infrastructures adaptées, une dématérialisation complète des formalités.

- La loi de finances pour 2021 est promulguée ! Elle permettra de financer nos priorités, déployer le plan de relance, répondre à la crise!

 

Agnès Pannier-Runacher (ministre chargée de l'Industrie)

[Vaccin anti-covid19] L’Union européenne exerce une option d’achat pour 100 millions de doses supplémentaires auprès de Pfizer-BioNtech qui fournira ainsi 300 millions de doses aux pays européens.

 

Marlène Schiappa (ministre chargée de la Citoyenneté)

- Après des années de débats l’Argentine a voté l’accès à l’IVG. Une grande avancée des droits sexuels & reproductifs, un combat difficile pour les courageuses féministes argentines, que nous avions soutenues.

- Constamment mobilisée pour défendre les droits humains et l’égalité femmes-hommes, la France demande la libération rapide de la militante féministe [saoudienne] Loujain al-Hathloul.

- Un mois de congé paternité, c’est une bonne durée pour s’occuper du bébé, pour que le parent trouve sa place, mais aussi pour être présent auprès de la mère. Le baby-blues et la dépression post-partum sont un autre gros tabou, qui se lève de plus en plus notamment grâce à des blogs de mamans ou bien à des spectacles, comme celui de Florence Foresti. C’est important, lors des premiers mois du bébé, que la mère ne se sente pas seule et qu’elle puisse avoir de l’appui. Certains pères se demandent même s’ils ont le droit de s’absenter lorsque leur enfant tombe malade : tous les droits ouverts aux mères au travail sont les mêmes pour les pères. On les encourage à prendre ces jours enfants malades, ce qui permettra à la mère de rattraper ce « plafond de mère » et ce niveau de salaire et de progression dans sa carrière, qu’elle perd statistiquement à chaque fois qu’elle prend un congé maternité.

- La maternité et la parentalité ne doivent pas être un sujet tabou au sein du monde de l'Entreprise. Je connais beaucoup de jeunes mères qui préfèrent dire qu’elles sont malades, elles, plutôt que leur enfant pour ne pas entendre qu’elles ne savent pas bien s'organiser, ou tout autre réflexion qu’on ne ferait pas à un jeune père par exemple. Un peu de solidarité entre les mères serait bien également. Et dernière chose, quand une femme annonce au travail qu’elle est enceinte, la seule réaction possible, c’est les félicitations et rien d’autre.

 

Clément Beaune (secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes)

- [Brexit] Le charme de la frontière, de la souveraineté nationaliste, c’est une fable, c’est une illusion et c’est un mensonge. 

- [Erasmus] Le retrait du Royaume Uni est une mauvaise nouvelle mais nous augmentons le budget de 70% et nous l’ouvrons, notamment aux apprentis. Il y aura beaucoup plus d’opportunités pour les jeunes français partout en Europe.

- Le choix du repli nationaliste, c’est mauvais pour tout le monde, d’abord pour le Royaume-Uni. Je ne veux pas de cela pour la France et pour l’Europe ! C’est un combat essentiel. 

- Est-ce que les pêcheurs britanniques disent merci aux Brexiters? Je ne crois pas ! Moins de bureaucratie européenne? Ce sera plus de formalités et de contrôles pour les Britanniques! 

- Oui, c’est un jour triste pour l’Europe. Le Brexit est l’expression d’un malaise qu’il faut entendre et de beaucoup de mensonges.

 

Sarah El Hairy (secrétaire d’Etat chargée de la Jeunesse et de l’Engagement)

[Tribune: 31 décembre 2020: Jeunesses, continuez vos efforts!]
L’appel du 31 est fort, cette envie est légitime. Oui, nous avons tous envie de retrouver famille et amis, de vivre avec insouciance, de renouer avec le lâcher-prise et de pouvoir s’enlacer à minuit. 
Et pourtant, nous tenons bon face à la pandémiedepuis 10 mois. Ces efforts, vos efforts, ceux des jeunesses de France, ne sont pas vains. Ils protègent. Ils font collectif. Vous faites vivre par vos actes, par votre responsabilité, la Fraternité à la française. Malgré la lassitude, malgré les bouleversements de vie et parfois la solitude que nous impose ce maudit Covid19. 
En 2020, la France a vu ses jeunesses conquérantes. Plutôt que la résignation, elles ont choisi la résilience. À l’isolement, elles ont répondu par la solidarité. À la contrainte, elles ont inventé de nouvelles solutions pour agir. Aux restrictions des confinements, elles ont répondu par l’engagement notamment via la réserve civique, faisant ainsi émerger de nouvelles formes de bénévolat, complémentaires de celles existantes, permettant ainsi ce cercle vertueux qu’est le mélange des compétences intergénérationnelles et l’entraide qui en découle. Alors que certains ont voulu opposer les générations, le réel et l’inédit de cette crise ont en réalité permis de conjuguer les savoir-faire. 
J’en suis convaincue, les jeunesses sont une solution à ce que nous vivons, par leur attitude, par leurs actions. Je pense évidemment, et en particulier, à l’engagement des 10 000 services civiques au contact de nos aînés dans les Ephad. Ceux qui ont voulu faire de notre jeunesse un bouc émissaire, ceux qui ont voulu vous désigner comme des coupables, accélérateurs et déraisonnables, se sont heurtés à la force de votre engagement, à la force de votre adaptation permanente, car, s’il y a bien une génération qui vit avec les transformations et les changements, c’est la vôtre. 
Vous avez contribué, vous avez pris votre part en étant acteurs, en respectant les gestes barrières et en prêtant attention aux autres. Alors, merci. Merci d’avoir été à la hauteur de l’histoire de 2020.
C’est pourquoi, le 31, soirée de fête, de tradition et du passage à l’année suivante, ne relâchons pas nos efforts. Evidemment, les chaines d’informations se régaleront des fêtes clandestines, de ceux qui n’ont pas respecté le couvre-feu ou le quota maximal à table. Ne laissons à personne l’espace pour faire de cas particuliers une généralité sur le dos de la jeunesse, car, vous le savez comme moi, on ne parle que très peu des trains qui arrivent à l’heure, alors même qu’ils en constituent l’immense majorité. 
Le 31, comme les 10 mois précédents, repose sur notre volonté et notre respect collectif des règles sanitaires. Le virus circule, nous vivons encore avec, il ne se mettra pas en pause entre 20h et 6h. Nous ne savons évidemment pas quelle sera la situation au 7 janvier 2021. Ce que nous savons, en revanche, c’est que nous avons entre nos mains, une partie de notre demain et de notre liberté retrouvée. 
Alors, tenons et continuons, individuellement et collectivement. Cette soirée aussi symbolique soit elle, ne doit pas mettre en péril nos premières semaines de janvier. Le jeu n’en vaut pas la chandelle! Nous avons réinventé l’apéro grâce aux applications. Nombre d’entre vous avez fêté vos 20, 25 ou 30 ans différemment, avec par exemple des Zoom en ligne. Le 31, nous pouvons faire que le début de 2021 ne ressemble pas à la fin 2020. Créons alors, encore et encore, de nouvelles façons de fêter ce 31 décembre 2020. Inventons sans relâche, car si cette crise sanitaire nous oblige, elle nous renforce, c’est une certitude. En 2020, rien n’aura été comme d’habitude, alors pourquoi pas le 31? Imaginons une fois de plus un nouveau “normal”. 
Vous le savez, l’année 2021 constitue un formidable espoir pour les jeunesses de France, celui d’un retour d’ici quelques mois à une vie plus conviviale.
Notre énergie sera de chaque instant. Pour que chaque jeune de France, d’où qu’il soit, d’où qu’il vienne, trouve sa solution et sache ce que l’on peut faire pour lui : un apprentissage ou une formation, un service civique pour mettre une corde à son arc, grâce notamment au plan 1 jeune 1 solution. En 2021, chaque jeune doit pouvoir trouver son chemin et quelqu’un pour l’y accompagner. C’est notre promesse, c’est notre engagement, celui de tout un pays pour sa jeunesse. Cela n’est ni un pari, ni un calcul, c’est la conscience que la jeunesse de 2020 est la force vive de la France pour les mois et les années à venir. 
Alors, l’année 2021 sera à votre image, pleine d’élan et d’énergie, dans le meilleur comme dans l’essentiel.  

 

Olivia Grégoire (secrétaire d’Etat chargée de l’Economie sociale, solidaire et responsable)

Les aides économiques mises en place par le gouvernement ont surtout bénéficié aux 10% des ménages les plus vulnérables (+2.4%). 1/3 de ces soutiens au pouvoir d’achat a bénéficié directement au 1er dixième, les 2/3 restants au 2e.

 

Adrien Taquet (secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles)

- Un phénomène qu’il faut combattre: la stigmatisation des enfants placés. C’est tout l’enjeu de la stratégie de la protection de l’enfance que je mène. Chaque enfant est un enfant de la République.

- Prévenir et mieux coordonner les soins des enfants confiés à l’ASE est une priorité. l’Etat investit près de 10M€ d’ici 2022 pour faciliter leur accès aux soins et leur suivi médical.

 

Assemblée nationale

Richard Ferrand (président)

[Trois soldats tués au Mali] La bravoure de nos soldats comme la souffrance des leurs dans ces moments tragiques et douloureux suscitent la solidarité et le respect de la nation toute entière. Nous saluons leur mémoire et disons à leur famille et à leurs proches notre profonde reconnaissance attristée.

 

► Partis politiques

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

Christophe Castaner (président du groupe à l’Assemblée nationale)

- Je rends hommage aux trois militaires qui ont trouvé la mort dans l’exercice de leur mission de lutte pour le Sahel et contre le terrorisme, ce matin, au Mali. Toutes mes pensées vont à leurs familles, à leurs proches, à leurs camarades et frères d'armes.

- [Profanation du cimetière de Fontainebleau recouvert de croix gammées] Abjectes, odieuses... les mots ne suffisent pas à condamner ces profanations, qui nous rappellent, une fois de plus, l’importance de notre combat contre les haines. Sans jamais transiger; sans jamais négocier.

 

Aurore Bergé (présidente déléguée du groupe à l’Assemblée nationale)

- C'est beau de voir les droits des femmes progresser. L'Argentine légalise l'avortement.

- [Décès de Pierre Cardin] La mode est un art. Et Pierre Cardin en fut l'un des plus grands artistes et artisans et l'un des meilleurs ambassadeurs de la France. Futuriste, moderne, iconique. «J’ai toujours eu la tête dans le futur ; j’ai toujours créé pour les jeunes gens.»

 

Laetitia Avia (porte parole)

- [Covid19] Prendre soin des plus vulnérables avant tout, en confiance.

- Malgré l'existence d'un vaccin, la crise sanitaire n'est pas derrière nous, loin de là.

 

● UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Jean-Christophe Lagarde (président)

- Tant que la situation sanitaire ne sera pas réglée, il n’y aura pas de rebond économique. Nous avons intérêt, pour des raisons de santé publique autant qu’économiques, à accélérer la vaccination. Si la vaccination est la plus large, nous aurons un rebond !

- J'alerte sur les futures crises: On ne regarde pas les bulles immobilières et financières que nous avons créées à travers les liquidités des banques mondiales. Il est totalement anormal que les bourses aillent aussi bien quand l’économie réelle se porte aussi mal !

- [Campagne de vaccination contre la covid19] je comprends qu'on soit prudent mais il me semble qu'on pourrait accélérer un peu. Le vaccin est la seule solution que l'on ait contre le virus !

 

● Mouvement radical

Laurent Hénart (président)

- [Covid19] Il faut des libertés possibles pour l'ouverture des commerces les dimanches dans la perspective des soldes. Mais cela doit rester l'exception pour préserver "l'égalité des chances" entre petits commerçants et grandes enseignes.

- [Covid19] En même temps que la vaccination dans les EPHAD, il faut déployer à l'échelle des mairies les lieux de vaccination dans les gymnases ou salles de quartiers. Plus vite on va dans la vaccination cet hiver, plus on sera efficace face à la flambée épidémique.

- [Covid19] Il faut oublier les outils sanitaires de 2020 : le confinement qui n'est plus supporté par la population, et passer aux outils de 2021 : dépistage massif et accélération de la vaccination.

 

Bertrand Pancher (député)

Climat: Il est plus qu’impératif de redoubler nos efforts pour éviter la grande catastrophe qui se prépare. Ne laissons pas ce monde-là à nos enfants. 2020 est l’année la plus chaude jamais enregistrée en France, selon Météo-France.

 

► Autres

● Organisations centristes
♦ Renaissance
(Députés français du groupe centriste Renew Europe au Parlement européen)

 

Nathalie Loiseau

- En tant que députée européenne, je ne suis pas prête à signer un chèque en blanc à Pékin sans des engagements fermes et vérifiables.

- La fin de la négociation sur le Brexit a mis l’accent sur les règles de concurrence et sur la pêche. Mais on ne parle pas assez des limitations à la circulation des personnes qu’il impose de part et d’autre. Étudier, travailler, vivre en Europe ou au Royaume Uni devient inutilement difficile.

- Le Brexit ou comment un pays choisit volontairement de se compliquer l’existence alors que rien ne l’y obligeait. A méditer.

- Si Boris Johnson, qui prétend que le Royaume Uni a eu le beurre et l’argent du beurre avec le Brexit, sait qu’il ment, c’est un problème sérieux. S’il l’ignore, c’est pire encore.

- Légaliser l’IVG: l’Argentine vient de le faire. La santé et les droits des femmes y progressent enfin. Dans le même temps, en Pologne, l’avortement est renvoyé à la clandestinité. L’Europe doit suivre la voie tracée par Simone Veil et veiller au respect des droits des femmes.

 

● Personnalités centristes
Jean-Pierre Raffarin (ancien premier ministre)

Le multilateralisme de la santé souffre plutot d’un manque de puissance plutôt que d’un excès de pouvoir. Le retour des USA dans l’OMS est une nécessité. C’est quand on n’est pas tous d’accord que le dialogue est essentiel. En diplomatie la chaise vide est un échec collectif.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.