dimanche 20 décembre 2020

Propos centristes. Monde – Joe Biden et l’urgence climatique; covid19 et reconfinement britannique; lutte contre la crise économique et coopération internationale; cyberattaques russes et déni de Trump; Renew Europe veut aider les PME européennes; Renzi pour un big bang italien…

Voici une sélection, ce 20 décembre 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne

Renew Europe (groupe centriste et libéral au Parlement européen)
Dacian Ciolos (président)

Nos petites et moyennes entreprises sont au cœur de la reprise. Travaillons pour les PME comme elles travaillent pour nous. Nous devons faire plus au niveau de l'UE.

 

Sophie int’Veld

[Directive «retour» de l’UE] Si la Commission ne veut pas évaluer la politique de retour de l'UE, le Parlement le fera. Dans ce rapport de mise en œuvre, nous avons constaté que la politique de retour dans l'Union ne fonctionne pas. Les États membres veulent renvoyer le plus grand nombre de personnes possible, mais ils n'investissent pas dans la qualité et la capacité des retours. Nous avons besoin de retours durables, dans le respect des droits fondamentaux.

 

Engin Eroglu

[Chine] Ce qui se passe au Xinjiang est un cauchemar, un cauchemar systématique d'emprisonnement de masse, de violations des droits de l'homme et de stérilisations massives de femmes ouïghoures. (…) Notre résolution sur le travail forcé ouïghour au Xinjiang a été approuvée par 604 voix pour, 20 contre et 57 abstentions. Un grand succès et un signal fort du Parlement européen.

 

Olivier Chastel

Lier le budget européen à nos ambitions climatiques, est une première dans l’histoire de l’Union qui renforce d’autant nos engagements pris il y a 5 ans déjà dans le cadre de l’accord de Paris. Cette nouvelle dynamique, alliant progrès, innovation et modernité, nous donnera l'opportunité de tracer la trajectoire économique de l'avenir de l'Europe, tournée vers une économie durable, conforme aux souhaits de nos citoyens, traçant les contours d’une souveraineté européenne sur les plans sanitaire, numérique, industriel et sécuritaire, garantissant nos intérêts stratégiques et créant les conditions d'une Europe résiliente et unie.

 

Nils Torvalds

- L'UE pourrait se retrouver dans une crise énorme en raison de la covid19, à la fois socialement et économiquement. Mais sans budget, cette crise serait encore plus grande et c’est pourquoi cet accord sur le budget 2021 est essentiel à nos yeux pour l'avenir et pour poursuivre le travail déjà engagé avant la crise du Covid en faveur d’une Europe plus efficace. Nous pouvons désormais avancer sur la voie d'une meilleure UE, à la fois structurellement, économiquement et environnementalement. Nous n'avons pas de temps à perdre, il reste beaucoup à faire et nous en avons maintenant les moyens budgétaires.

- [Programme LIFE, qui finance des projets visant spécifiquement l'environnement, la biodiversité et les actions en faveur du climat] Le programme est unique dans son orientation, et donc l'un des instruments budgétaires les plus efficaces de l'UE. Prolonger la durée de vie nous aide à protéger efficacement notre environnement et à accélérer la transition vers une économie à zéro émission. C'est une nécessité absolue, car presque chaque jour, nous recevons de nouvelles informations inquiétantes sur l'état désastreux des écosystèmes européens, de la biodiversité, de la qualité de l'eau, etc. (…) Depuis près de deux décennies le programme LIFE a été une plate-forme pour de nouvelles idées et méthodes visant à protéger la nature et à rendre nos économies plus durables. À chaque cycle, nous avons déplacé l'accent vers les domaines où il est le plus nécessaire, comme la qualité de l'air et de l'eau, le secteur chimique et les émissions industrielles. Une fois de plus, nous avons adapté LIFE aux défis croissants que nous devons relever en matière de durabilité.

 

Nicolae Ştefănuță

L'État de droit européen est un principe phare pour Renew Europe. Nous devons mettre en adéquation notre rhétorique et nos priorités budgétaires. C'est pourquoi nous nous sommes battus et avons obtenu 7,2 millions d'euros supplémentaires dans le budget 2021 pour le Parquet européen. Le Parquet européen n'est pas une agence décentralisée, mais un véritable Parquet qui défendra l'argent européen, l'argent des contribuables, contre la fraude et la corruption. Nous continuerons de lutter pour que le Parquet européen dispose des ressources et de l'indépendance nécessaires pour le plein exercice de son mandat.

 

Dragoş Pîslaru

- Les compétences numériques, en particulier, ne sont plus un chapitre secondaire de l'éducation, mais une caractéristique omniprésente, nécessaire dans chaque profession, dans tous les domaines de la vie. L'Europe doit exploiter et surfer avec succès sur la vague numérique, avec ambition et vision ! Il s'agit notamment de former nos jeunes à l'esprit d'entreprise et de leur donner les compétences nécessaires pour réussir sur le marché du travail mais aussi sur les marchés commerciaux compétitifs. Par ailleurs, nous devons créer un accès et des opportunités pour les plus démunis afin qu'ils puissent acquérir les compétences dont ils ont besoin pour briser le cercle vicieux de la pauvreté et du chômage. Les compétences numériques pourraient jouer une fois de plus un rôle crucial à cet égard, en ouvrant des domaines de travail jusqu'alors imprévus ou en facilitant, par exemple, l'accès des personnes handicapées à un emploi rémunéré.

- Nous pensons que nous ne pourrons nous rétablir qu'en tant qu'Union. Nous avons donc insisté pour que l'argent de la relance soit consacré aux priorités de l'UE [Ces six domaines politiques européens sont les suivants : l'environnement, le numérique, la compétitivité, la cohésion sociale, la santé et la préparation aux crises, ainsi que les politiques en faveur des enfants et des jeunes]

- L'année 2020 a commencé par une terrible pandémie qui a profondément secoué les Européens. Nous voulions la terminer avec une touche d'espoir et une démonstration d'unité.

 

Luís Garicano

Ce plan de relance alimenté par des emprunts communs représente une opportunité historique. Nous ne voulons pas que les fraudeurs et les kleptocrates le gâchent. Nous devons faire ce qu'il faut et continuer. Nous disposons maintenant des moyens numériques pour le faire.

 

● Allemagne

FDP
Christian Lindner (président)

Le discours du Secrétaire général des Nations Unies au Bundestag a été un appel à la communauté internationale pour qu'elle soit à nouveau à la hauteur de ce nom. Il a raison. Les défis de l'humanité n'appellent pas à moins de mondialisation, mais à plus de coopération mondiale pour un ordre de paix mondial fondé sur des règles et des institutions communes.

 

● Espagne

Ciudadanos

- Cs a approuvé à une large majorité au Congrès une motion pour un accord d'État sur la conciliation et les soins, sur l’élargissement du réseau d'écoles 0-3 ans, sur l’extension du télétravail, sur la création d’un congé pour s'occuper des enfants en quarantaine tout ceci est une politique utile pour les espagnols.

- La loi Celaá est un scandale qui fait disparaître l'espagnol comme langue véhiculaire. (…) La loi Celaá est un vrai non-sens. Ils n’ont pas voulu interroger les membres de la société civile au Parlement. Le PSOE et Podemos ont passé leur rouleau compresseur. Ils violent la liberté de choix des centres éducatifs et attaquent l'éducation spéciale. (…) - Aujourd'hui, nous défendons la liberté d'enseignement et le droit d'étudier en espagnol.

Assez d'excuses! Cs présente à nouveau la loi Stop Corruption avec des modifications afin qu'aucun groupe ne s'y oppose : protéger le lanceur d'alerte, durcir le code pénal, obliger les partis à rendre l'argent volé, supprimer les obstacles lors des enquêtes de la justice, interdire les «indutos». Il faut plus de transparence.

 

Inés Arrimadas (présidente)

Je demande aux Espagnols de compenser avec bon sens l'irresponsabilité du gouvernement Sánchez. Là encore, ils sont effacés devant une situation difficile et ne respectent pas leur obligation de faire un Plan National pour contenir la pandémie à Noël, ce qui génère une énorme incertitude.

 

● Italie

Italia Viva
Matteo Renzi (président)

- La balle est totalement entre les mains du Premier ministre Conte. Nous demandons un changement de contenu et nous l'avons expliqué clairement, avançant une longue série de propositions. Nous ne sommes pas ceux qui chassent les sondages ou les gros titres, nous faisons de la politique. Et il est important pour nous que l'Italie saisisse la plus grande opportunité de ces dernières années: présidence du G20, coprésidence de la COP26, argent européen. Si la majorité qui soutient Conte comprend que c'est le moment d'un renouveau politique, très bien. Si vous prévoyez de continuer comme cela a été fait ces derniers mois, Italia Viva salue tout ce monde et poursuit son chemin. Parce que pour nous, l'Italie doit promouvoir le changement, pas sauvegarder le statu quo. Et aujourd'hui, tout le monde sait qu'un saut qualitatif est nécessaire: contrairement aux autres, nous le disons publiquement et sans détour. Nous sommes fiers d'être courageux et libres.

- Les populistes s'inquiètent des taux de popularité, mais pour nous, le vrai drame est le taux de chômage. Je ne suis pas intéressé par le nombre de sous-secrétaires, je suis intéressé par le nombre de vaccinés. Et quelqu'un devra aussi expliquer pourquoi nous sommes le seul pays qui a continué à fermer les écoles pendant des mois mais qui détient néanmoins le triste record de décès [dus à la covid19]. Parlons de choses sérieuses et voyons si nous sommes d'accord.

 

Luigi Marattin (député)

Un amendement que j’ai signé demande toujours le report de l'introduction d'une nouvelle taxe inutile et dommageable (la taxe sur le sucre). Je n’arrêterai pas de me battre tant qu'elle ne sera pas annulée. Éducation alimentaire et promotion du sport, pas de taxes sur ceux qui travaillent et produisent.

 

► Monde

● Canada
Justin Trudeau (Premier ministre)

Le point sur les vaccins : en janvier, on recevra 125 000 doses du vaccin de Pfizer-BioNTech chaque semaine, pour un total de 500 000 durant le mois. Avec les millions de doses garanties qui arriveront au pays en 2021, chaque Canadien qui voudra un vaccin pourra en avoir.

 

● Etats-Unis
Joe Biden (Président-élu des Etats-Unis)

- Ensemble, nous allons nous attaquer de front à la menace du changement climatique et créer des millions d’emplois bien rémunérés.

- En ce qui concerne la menace existentielle du changement climatique, nous n'avons pas de temps à perdre. Mon équipe sera prête dès le premier jour à affronter ce moment avec l'urgence qu'il exige et à reconstruire notre nation mieux que jamais.

Le premier jour, mon administration rejoindra l'Accord de Paris et remettra l'Amérique à la tête du monde en matière de changement climatique.

- Nous devons faire face à la menace du changement climatique avec l'urgence qu'elle exige - et saisir l'occasion de reconstruire en mieux.

- Nous n'avons pas de temps à perdre pour affronter la crise climatique, protéger notre air et notre eau et rendre justice aux communautés qui ont depuis longtemps endossé le fardeau des dommages environnementaux.

- Soyons clairs: les États-Unis d’Amérique ont toujours donné l’exemple au monde pour la transition pacifique du pouvoir - et nous le ferons à nouveau.

- Des millions de personnes sont sans travail. Les petites entreprises ferment. Les gens ont du mal à payer leurs factures, à rester chez eux et à manger à leur faim. Le Congrès doit adopter immédiatement un programme de secours.

 

Kamala Harris (Vice-présidente-élue des Etats-Unis)

- Notre équipe climat est composée des fonctionnaires et experts climatiques les plus chevronnés de notre pays. Ils savent que faire face à la crise climatique consiste à bâtir des communautés plus sûres pour tous les Américains et relèvera ce défi urgent.

- L'administration Biden-Harris a l'un des plans climatiques les plus ambitieux de l'histoire: Sécuriser une électricité sans émission de carbone d'ici 2035. Atteindre des émissions nettes nulles au plus tard en 2050. Investir dans un avenir énergétique propre et créez des millions d'emplois bien rémunérés.

- Près de 3 millions d’élèves du pays n’ont pas accès à Internet à la maison, ce qui laisse de nombreux districts scolaires se démener cette année pour trouver des moyens d’atteindre les élèves. Pandémie ou pas, Joe Biden et moi nous sommes engagés à étendre l'accès haut débit à tous les Américains.

- Joe Biden et moi nous attachons à faire progresser tous les Américains, peu importe où ils vivent - que ce soit dans les grandes villes, les zones rurales ou n'importe où entre les deux. Personne ne sera laissé pour compte.

 

● Parti démocrate
Nancy Pelosi (speaker de la Chambre des représentants)

- La nouvelle des cyberattaques importantes et de grande envergure visant les agences gouvernementales et les entreprises américaines est une autre preuve inquiétante que les acteurs malveillants, y compris la Russie, restent déterminés à saper notre sécurité nationale et notre démocratie. En collaboration avec l’administration Biden-Harris, le Congrès prendra des mesures énergiques et immédiates pour sécuriser les infrastructures et les défenses numériques de notre pays contre ces attaques.

- Aujourd'hui, avec confiance en la science et sous la direction du Bureau du médecin traitant, j'ai reçu le vaccin covid19. Au fur et à mesure que le vaccin est distribué, nous devons tous continuer à porter un masque, à prendre des distances sociales et à prendre d'autres mesures fondées sur la science pour sauver des vies et détruire le virus.

- Avec les nominations historiques de son équipe climatique, le président élu Biden envoie un message clair et retentissant: la crise climatique est réelle et l'administration Biden-Harris est déterminée à prendre des mesures audacieuses et urgentes pour la combattre.

 

Hillary Clinton (ancienne secrétaire d’Etat)

Les gens qui ont soutenu Donald Trump ces quatre dernières années prétendent maintenant être offensés parce qu'un directeur de campagne démocrate a utilisé un gros mot? Je n’y crois pas une seule seconde.

 

Adam Schiff (représentant de Californie)

- Un autre jour, une autre trahison scandaleuse de notre sécurité nationale par ce président. Un autre tweet malhonnête qui semble avoir pu être écrit au Kremlin. Un autre affichage obséquieux vers Poutine. Et encore une autre raison pour laquelle Trump doit quitter ses fonctions le plus rapidement possible.

- Il y a un an aujourd'hui, Donald Trump n'est devenu que le troisième président de l'histoire américaine à être destitué. Nous savions que la condamnation était une bataille ardue, mais nous savions aussi les dégâts qu’il ferait s’il restait au pouvoir. En Amérique, nous nous battons pour notre démocratie. Parce qu'en Amérique, le droit compte.

 

● Royaume Uni

Liberal democrats

9 mois plus tard, les 3 millions d'exclus du Royaume-Uni n'ont toujours reçu aucun soutien du gouvernement. Cela doit changer.

 

Ed Davey (leader)

- [Covid19 et reconfinement] Mon cœur va aux millions de familles qui, après une année très difficile, attendaient Noël avec impatience avec un certain sens de la normalité. Le triste fait est que le premier ministre a causé plus de colère en agissant encore une fois trop tard.

- Essayer d’affaiblir la capacité des gens à défier le gouvernement parce que les tribunaux se prononcent parfois contre vous est l’acte de dictateurs et de despotes, et non de démocrates. Les Lib Dems se battront toujours pour défendre l'état de droit.

 

Tim Farron (député)

[Covid19 et reconfinement] Une journée vraiment déchirante pour beaucoup. Mes pensées vont particulièrement à ceux qui seront désormais seuls ce Noël. Si vous connaissez quelqu'un qui sera seul le jour de Noël, prenez le temps de prendre le téléphone et de nous contacter. Une voix amicale signifie tellement pour le moment.

 

Christine Jardine

[Covid19 et reconfinement] Je sais que les nouvelles d'aujourd'hui seront une énorme déception pour beaucoup de gens. Cette année allait toujours être difficile mais nous devons mettre la santé des gens au premier plan. Il y a une lumière au bout du tunnel permet de rester concentré sur cela et de rester en sécurité.

 

Munira Wilson député

[Covid19 et reconfinement] Pour des millions de familles et d'entreprises, l'annonce d'aujourd'hui sera dévastatrice et exaspérante. Nous devons tous nous rassembler et suivre les règles pour rester en sécurité. En cette période profondément préoccupante, nous avons besoin de leadership. Le gouvernement a toujours esquivé des choix difficiles jusqu'à trop tard dans cette crise.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.