mercredi 9 décembre 2009

Actualités – France – Les dirigeants du Mouvement démocrate montent au créneau contre la récupération du nom UDF par le Nouveau Centre

La question de la récupération du nom UDF par le Nouveau Centre va certainement empoisonner le climat entre les partis qui se réclament du centrisme alors que les priorités sont sans doute ailleurs au vu de leurs résultats électoraux. Mais il risque aussi d’empoisonner le climat à l’intérieur du Mouvement démocrate. Car il va bien falloir expliquer aux militants, et notamment à ceux qui ont adhéré récemment, comment en changeant de nom pour ne plus apparaître comme l’héritier d’un parti, l’UDF, trop marqué au centre, François Bayrou peut revendiquer ce nom et empêcher Hervé Morin, son ancien bras droit, de le récupérer. C’est bien sur ce grand écart difficile que table le président du Nouveau Centre qui, au-delà de la récupération du nom UDF qui permettra, espère-t-il, de booster son parti, va obliger les dirigeants du Mouvement démocrate à se positionner plus précisément sur l’échiquier politique. Ainsi, comment François Bayrou qui ne se considère pas comme centriste et qui a voulu changer le nom de son parti pour, justement, ne plus être taxé de ce qualificatif, peut le revendiquer à moins d’apparaître comme un opportuniste qui tente de vendre à gauche le nom de Mouvement démocrate et à droite celui d’UDF. Toujours est-il que son adjointe, Marielle de Sarnez, vient de monter au créneau en déclarant de manière agressive que le Mouvement démocrate «ne se laissera pas faire» et ne fera pas de cadeaux au Nouveau Centre. Il semble que, déjà, une partie des vœux d’Hervé Morin est en train de se réaliser…

Aucun commentaire: