jeudi 13 mai 2010

Actualités du Centre – France – Pour Hervé Morin (Nouveau Centre), «Le Centre a besoin d'un candidat réellement indépendant» aux présidentielles.


Dans une interview au quotidien économique Les Echos, Hervé Morin, le président du Nouveau Centre, estime que le courant centriste doit être présent aux prochaines élections présidentielles de 2012 avec un «candidat réellement indépendant» qui ne semble pas être à ses yeux Jean-Louis Borloo, le ministre de l’Ecologie, mais qui pourrait être lui, ministre de la Défense. Extraits.

Les Echos: Jean-Pierre Raffarin voit en Jean-Louis Borloo « un bon candidat » pour 2012. Qu'en pensez-vous ?

Hervé Morin: Jean-Louis Borloo a énormément de qualités mais il me semble difficile de se présenter au nom de la famille centriste tout en étant à l'UMP qui aura elle-même son candidat. Le Centre a besoin d'un candidat réellement indépendant comme cela a été le cas toutes les élections présidentielles depuis 1965. C'est donc la vocation du Nouveau Centre que de présenter un candidat à l'élection présidentielle de 2012. Le centre est un courant de pensée et une réalité électorale.

Votre parti n'a-t-il pas un problème d'identification dans l'opinion ?

C'est vrai, nous sommes une formation politique encore jeune et en construction mais nous avons encore 2 ans pour combler ce retard. J'ai fait deux campagnes présidentielles pour un candidat au départ crédité de seulement 3 % d'intentions de vote. L'une, en 2002, s'est terminée à 7% et l'autre, en 2007, à 18%.

© Les Echos 2010

Aucun commentaire: