vendredi 9 janvier 2015

Une Semaine en Centrisme. Charlie: les centristes doivent manifester en première ligne

Ce dimanche, la France va défiler pour rendre hommage aux morts de Charlie Hebdo.
Et il est essentiel que le plus grand nombre de Français battent le pavé pour honorer nos morts à tous, membres de notre grande famille nationale, européenne et mondiale.
Nos morts parce que ceux-ci ont été assassinés en exerçant un droit fondamental de notre démocratie républicaine, notre liberté d’opinion, en l’occurrence la liberté de la presse.
Cette liberté de penser et de parler, au même titre que le droite de vote, est essentielle pour qu’une démocratie républicaine soit réelle, pour que nous soyons réellement des citoyens.
Sans le droit de dire ce que l’on veut, alors on n’est pas libre.
Et il n’y a aucune négociation, aucune concession, aucune capitulation envers qui que ce soit pour la restreindre, pire, pour la bâillonner.
C’est pourquoi, ceux qui vont défiler dimanche défendront la liberté tout court mais toute grande, toute majestueuse, donc la démocratie républicaine, donc la France.
Et c’est pourquoi les centristes, en tant qu’humanistes et libéraux, en tant que démocrates et républicains, en tant que défenseurs intransigeants de la liberté dans le respect, doivent être les plus nombreux possible à être présents dans les cortèges aux quatre coins de la France, notamment à Paris, la capitale.
Ici, c’est bien d’union nationale dont nous devons parler.
Mais une union nationale à la base, celle du peuple, celle de tous les citoyens du pays.
Que l’UDI et le Mouvement démocrate aient appelé à manifester, voilà qui est normal.
Mais ce n’est pas sous une bannière partisane que les centristes doivent défiler, c’est en tant qu’humanistes, en tant que personnes, en tant qu’humaines tout simplement qui savent qu’ils sont là pour défendre un des biens les plus précieux qu’ils possèdent tout en rendant hommage à ceux qui ont été lâchement tués parce qu’ils savaient, eux, le prix à payer pour être libres.
Nous avons dit de nombreuses fois dans ces colonnes que la liberté n’était pas gratuite.
Elle nécessite courage et responsabilité.
Tout ce que les Français doivent montrer aujourd’hui.
Tout ce que les centristes doivent porter au plus haut de leur combat politique.
Oui, la liberté a un prix.
Montrons ce dimanche que nous sommes prêts à le payer.

Alexandre Vatimbella avec l’équipe du CREC


Aucun commentaire: