samedi 15 octobre 2016

Présidentielle 2017. Le camp Sarkozy insulte encore les centristes

Nicolas Sarkozy déteste les centristes mais aime leurs votes…
A la primaire de LR, il ne pourra guère compter que sur quelques pourcents d’entre eux et le ralliement à sa personne de quelques membres de l’UDI, dont le centrisme est pour le moins contestable et suspect mais dont l’opportunisme, lui, ne fait aucun doute ainsi que la reconnaissance du ventre.
Devant cette désaffection du Centre qui veut éviter à tout prix sa désignation comme candidat de LR et son retour à l’Elysée, la machine à insulter ceux qui ne sont pas avec lui de Nicolas Sarkozy a, une nouvelle fois, pris les centristes pour cible.
Selon son fidèle lieutenant, Eric Ciotti député de droite radicale des Alpes-Maritimes, au micro de Public sénat et de Sud radio, le soutien massif des partis centristes à Alain Juppé montre que «certains ont des convictions comme boussole, d’autres ont l’air du temps».
Et d’ajouter: «tout cela est classique».
Les élus centristes apprécieront mais ne seront pas surpris de ces insultes qui ne sont pas nouvelles.
Quant aux sympathisants centristes dont les sondages indiquent que ceux qui voteront à la primaire LR le feront à 95% pour Alain Juppé lors du deuxième tour face à Nicolas Sarkozy et qui voteront en masse pour le maire de Bordeaux à la présidentielle alors qu’ils se détourneront de l’ancien président de la république, apprécieront le fait d’être traités d’opportunistes, de n’avoir pas d’autres idées et de convictions politiques que celles de l’air du temps!
Selon un sondage Elabe réalisé le 12 octobre, 84% des sympathisants du MoDem et 86% de ceux de l’UDI ont une bonne opinion d’Alain Juppé alors que seuls 15% et 25% d’entre eux respectivement disent la même chose à propos de Nicolas Sarkozy.
Quant à ceux qui participeront à la primaire, 97% sont prêts à voter pour Juppé pour le second tour quel que soit son adversaire alors qu’ils ne sont que 16% à dire la même chose de Sarkozy, selon un sondage Opinionway.
Ces chiffres montrent que les attaques du camp Sarkozy n’ont aucune justification alors que le soutien des élus centristes est totalement justifié, lui, par rapport aux souhaits de leur électorat.
Reste à savoir avec ces propos qui s’accumulent depuis dans années, comment Sarkozy sera capable, s’il gagne la primaire de LR, d’attirer ces «opportunistes» de son côté, surtout de les faire voter pour lui…
(Sondage Elabe pour BFMTV réalisé du 9 au 12 octobre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 4066 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Opinionway pour Atlantico réalisé du 7 au 11 octobre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 700 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française sûre d’aller voter à la primaire LR / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)

Alexandre Vatimbella



A lire aussi:



2 commentaires:

entwanne a dit…

Ah, Sarkozy ne parle pas de lui-même quand il dit que certains ont l'air du temps comme boussole ?
Il me semblait pourtant qu'il changeait de convictions comme de chemises.

chri86 a dit…

vos propos agressifs vis a vis de sarko sont consternants ; bien que je soutienne juppe nous ne nous debarasserons de cette gauche sectaire et incompetente que si nous sommes unis republicains et centristes : il n' y a pas de grosse difference eideolgique ente LR et centristes ( tous les centristes que je connais penchent vers la droite ) alors qu'il y en a d'enormes avec la gauche