jeudi 25 mai 2017

Législatives 2017. Seuls 75 candidats MoDem et 112 candidats UDI

Pour les élections législatives de juin prochain, les candidats issus des deux grands partis centristes (MoDem, UDI) ne seront que 187, un nombre très bas puisqu’il y a 577 circonscriptions et qu’il aurait donc pu y en avoir 1154…
Le Mouvement démocrate aura ainsi 75 candidats, loin de la centaine qu’il revendiquait auprès de son allié La République en marche et l’UDI, 112 (dont 94 sous la bannière de l’alliance entre la formation centriste et LR).
On n’a pas décompté ici les candidats qui se revendiquent centristes et qui sont investis uniquement par La République en marche ou ceux qui pourraient se trouver sous la bannière de LR.
Il y aura également quelques candidats centristes notamment issus de l’Alliance centriste, ancienne composante de l’UDI qui en a été exclue après avoir décidé de soutenir Emmanuel Macron dès le premier tour.
Son président, Philippe Folliot, par exemple, se représente dans le Tarn mais n’a pu avoir l’investiture d’En marche! parce qu’il ne remplissait pas les critères pour cela (il a été élu plus de trois fois).
Néanmoins, il n’aura pas de candidat de La République en marche face à lui.
Quoi qu’il en soit, comme c’est le cas depuis plusieurs élections législatives, il n’y aura pas de candidat centriste dans chacune des circonscriptions, loin de là, ce qui démontre, une nouvelle fois, la faiblesse des partis du Centre alors même que les idées qu’ils défendent viennent de gagner la présidentielle avec Emmanuel Macron…
Pour bien comprendre cette faiblesse, il faut savoir que le Front national aura 571 candidats, la France insoumise 556, LR 480, La République en marche 461 et le PS 414.
Même le parti fantoche de l’UPR (Asselineau) aura 574 candidats!

Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


Aucun commentaire: