mardi 20 juin 2017

Actualités du Centre. La centriste Sylvie Goulard ne sera plus ministre

Sylvie Goulard
La centriste Sylvie Goulard est, non seulement, une européenne convaincue mais également une député au Parlement européen qui a pris sa mission à cœur pendant les sept années de son mandat.
Elue sur la liste du Mouvement démocrate, elle s’est retrouvée, à son corps défendant, dans l’affaire des attachés parlementaires européens de la formation dirigée par François Bayrou où des accusations ont été faites sur le travail effectif de ceux-ci sur les questions de l’Europe.
Membre aujourd’hui de La République en marche, elle avait été nommée ministre des Armées le 17 mai dernier dans le gouvernement dirigé par Edouard Philippe.
Alors qu’une nouvelle équipe va être nommée dans les prochaines heures, Sylvie Goulard a décidé de ne pas en faire partie.
Dans un communiqué, elle déclare avoir demandé à Emmanuel Macron, qui l’a accepté, «de ne plus faire partie du gouvernement» car, explique-t-elle «dans l'hypothèse où l'enquête préliminaire visant le MoDem conduirait à vérifier les conditions d'emploi de mes assistants au Parlement européen, je souhaite être en mesure de démontrer librement ma bonne foi et tout le travail que j'y ai accompli».
Une décision qui, selon elle entre dans le cadre de la volonté de ne pas entraver l’action du nouveau président de la république qui «a entrepris de restaurer la confiance dans l'action publique, de réformer la France et de relancer l'Europe».
Et d’ajouter: «cette entreprise de redressement doit l'emporter sur toute considération personnelle».
Cette volonté de Sylvie Goulard de ne pas faire partie du prochain gouvernement pose évidemment la question à François Bayrou et à Marielle de Sarnez de leur présence dans la nouvelle équipe d’Edouard Philippe.
Si de Sarnez a répondu qu’elle pourrait ne plus faire partie du gouvernement et prendre la présidence du groupe MoDem à l’Assemblée nationale, François Bayrou, lui, a réagi à la décision de Goulard en disant qu’elle était «personnelle»


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire