dimanche 4 février 2018

Actualités du Centre. Sondage: 70% des Français pour une proportionnelle intégrale

Selon un sondage Elabe pour BFMTV, 70% des Français souhaitent l’instauration d’une proportionnelle intégrale pour les élections législatives, mesure voulue pendant longtemps par l’ensemble des centristes (aujourd’hui partagés entre la proportionnelle intégrale et une dose forte de proportionnelle).
Et ils sont 77% à plébisciter l’instauration d’une dose de proportionnelle (autour de 25%) pour ces mêmes élections, mesure prévue par la réforme constitutionnelle d’Emmanuel Macron.
Il est intéressant de noter que cette envie de proportionnelle intégrale est partagée majoritairement par les sympathisants de tous les courants et partis politiques sans exception.
Concernant l’électorat centriste, 71% des sympathisants LREM et 70% de ceux du MoDem veulent une proportionnelle intégrale ainsi que 68% des électeurs d’Emmanuel Macron au premier tour de la présidentielle et 70% de ceux qui ont voté pour lui au second.
Quant à la mesure qui devrait être contenue dans le projet de réforme constitutionnelle, 83% des sympathisants LREM mais seulement 67% de ceux du MoDem (le score le plus bas, sans doute parce que cette mesure n’est pas assez forte selon eux) ainsi que 81% des électeurs de Macron au premier tour et 78% au deuxième de la présidentielle, l’approuvent.
Concernant les autres mesures prévues par cette réforme, 90% (95% LREM, 95% MoDem, 93% et 92% électeurs de Macron) des Français approuvent la réduction à 400 du nombre de députés (au lieu de 577) et à 200 le nombre de sénateurs (au lieu de 348).
88% (96% LREM, 95% MoDem, 93% et 92% électeurs de Macron) sont d’accord pour réduire le cumul des mandats à trois consécutifs dans le temps pour les élus locaux et les parlementaires et 67% (90% LREM, 74% MoDem, 83% et 72% électeurs de Macron) pour réduire du nombre d’examen des textes à une seule lecture par chambre (Assemblée nationale et Sénat), contre deux aujourd'hui.
Parmi les mesures voulues par les Français et non prévues par la réforme constitutionnelles, outre l’élection des députés par une proportionnelle intégrale, 85% (80% LREM, 95% MoDem, 84% et 87% électeurs de Macron) souhaitent la reconnaissance du vote blanc, 82% (76% LREM, 75% MoDem, 77% et 81% électeurs de Macron) la possibilité pour les électeurs de révoquer un élu en cours de mandat, 73% (68% LREM, 84% MoDem, 69% et 71% électeurs de Macron) l’instauration d’un référendum d’initiative populaire.
Les Français sont également majoritaires à souhaiter la rédaction d’une nouvelle constitution (59% - 59% LREM, 55% MoDem, 59% et 59% électeurs de Macron), à instaurer un ticket de deux personnes – président et premier ministre – lors des présidentielles (56% - 55% LREM, 49% MoDem, 47% et 52% électeurs de Macron), à rendre le vote obligatoire (53% - 61% LREM, 47% MoDem, 63% et 56% électeurs de Macron) et à supprimer le Sénat (53% - 45% LREM, 54% MoDem, 49% et 44% électeurs de Macron).
En revanche, on ne trouve que 16% d’entre eux pour abaisser le droit de vote à 16 ans, 28% pour accorder le droite de vote aux étrangers n’appartenant pas à l’Union européenne, 29% à supprimer le poste de premier ministre.
Enfin, 77% des Français veulent être consultés par référendum sur la réforme de la constitution.
(Sondage Elabe réalisé par internet les 30 et 31 janvier 2018 auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus / Méthode des quotas / Marge d’erreur de 3 points)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire