samedi 9 mars 2019

Actualités du Centre. Européennes 2019: Le Mouvement radical veut faire liste commune avec LREM et le MoDem

Comme prévu lors de son congrès qui s’est tenu aujourd’hui à Paris, le Mouvement radical a réélu son président sortant et seul candidat en lice, Laurent Hénart, avec 88,6% des voix.
Celui-ci pourra donc continuer à essayer de réunir toute la famille radicale alors même que cette réunification a connu un coup d’arrêt spectaculaire avec le départ, un peu plus d’un an après la création du mouvement, de sa coprésidente et ancienne présidente du Parti radical de gauche, Sylvia Pinel, accompagnée de plusieurs fidèles.
Surtout, il pourra mettre en route le rapprochement avec LREM et le Modem pour les prochaines élections européennes afin de figurer sur la même liste qui a déjà vu le ralliement de membres de LR, de personnalités ainsi que du parti Agir.
Ainsi, dans une déclaration d’orientation politique adoptée lors de ce congrès, le Mouvement radical a «validé le principe de la participation de tous les pro-européens à une liste de rassemblement. (…) Cette liste ne devra pas être seulement celle de la majorité parlementaire et gouvernementale, mais bien celle du rassemblement de tous les partisans d'une Europe forte et intégrée».
Laurent Hénart souhaite maintenant «s'engager pleinement dans la campagne européenne, mais aussi élaborer ces prochains mois la plate-forme programmatique du Mouvement radical, ouverte à la contribution de toutes et tous, et préparer les prochaines élections locales, territoire par territoire».
Durant ce congrès , le Mouvement radical s’est également prononcé pour «une décentralisation beaucoup plus franche, la nécessité d'une transition écologique assumée et accompagnée par une politique de soutien au pouvoir d'achat des classes moyennes et des plus modestes, la défense intransigeante de la loi de 1905 et des principes laïques qui fondent notre République».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire