vendredi 10 mai 2019

Actualités du Centre. Paroles centristes: Libération des otages au Burkina Faso et mort de deux militaires

Voici une sélection des réactions centristes suite à la libération de quatre otages au Burkina Faso par l’armée française menée par les commandos de marines avec la mort de deux d’entre eux.

► France
● Gouvernement
Florence Parly (ministre des armées)
(Communiqué sur les militaires de l’opération Barkhane morts pour la France)
Je salue la mémoire des deux militaires des forces spéciales de l’opération Barkhane morts pour la France lors de la libération de quatre otages au Burkina Faso.
Le maître Cédric de Pierrepont et le maître Alain Bertoncello sont décédés au cours d’une mission qui a permis de libérer quatre otages cette nuit: deux Français, enlevés récemment au Bénin, ainsi qu’une ressortissante américaine et une ressortissante sud-coréenne.
C’est avec émotion et tristesse que j’adresse mes pensées aux familles des deux militaires décédés, à leurs proches, à leurs frères d’armes et à l’ensemble des commandos marine.
Je félicite l’ensemble des forces ayant mené cette opération complexe, ainsi que tous ceux qui y ont contribué : quatre vies ont été sauvées cette nuit, quatre vies entre les mains de terroristes. Je tiens à remercier les autorités béninoises et burkinabè pour leur coopération. Je salue enfin le précieux soutien de nos alliés américains dans la conduite de cette opération.
La lutte contre le terrorisme et la protection de nos concitoyens ont toujours été, sont et resteront la boussole de nos armées et de nos militaires. Les terroristes qui s’attaquent à la France et aux Français doivent savoir que nous ne ménagerons aucun effort pour les traquer et les combattre. Cette opération illustre avec gravité l’extrême détermination avec laquelle nos forces armées sont engagées dans ce combat sans merci. L’engagement et le sacrifice du maître Cédric de Pierrepont et du maître Alain Bertoncello nous dépassent tous.
Toute la Nation s’incline aujourd’hui devant leur courage, reconnaissante et fière de ses héros qui ont donné leur vie pour sauver celle des autres.

● LREM
Stanislas Guerini (délégué général)
Deux de nos soldats sont morts en sauvant la vie de 4 otages au Burkina Faso. Très grande tristesse. Je salue leur courage et adresse toutes mes pensées à leurs proches et à nos militaires qui s'engagent chaque jour partout dans le monde au péril de leur vie, pour notre liberté.

Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
Le groupe des députés LREM expriment leur émotion après la mort de nos deux soldats dans l'exercice de leur mission. Ils présentent leurs condoléances à leurs proches et à nos forces armées qui risquent leur vie pour protéger la nôtre et celle de nos otages.

● MoDem
François Bayrou (président)
Une pensée fervente pour les deux militaires tués dans l’opération de libération des otages au Burkina-Faso. Donner sa vie pour d’autres et pour son pays, consentir au sacrifice, ce n’est pas un vain mot. Je pense aux leurs.

Patrick Mignola (président du groupe à l’Assemblée nationale)
Les députés groupe MoDem expriment une grande tristesse et une infinie reconnaissance à nos soldats morts pour libérer nos compatriotes. Nos pensées vont à leurs familles et leurs frères d’armes. Notre armée est notre socle.

Sarah El Hairy (porte-parole)
Notre armée, nos soldats ont encore montré la hauteur de leur engagement allant jusqu'au sacrifice suprême pour sauver 4 otages au Burkina Faso. Mes pensées vont aux familles et camarades de Cédric de Pierrepont et d'Alain Bertoncello

Marielle de Sarnez (députée)
Cette nuit au Burkina Faso deux soldats français ont trouvé la mort pour sauver la vie de quatre otages. Le plus grand respect pour leur courage et leur abnégation. Pensée et émotion pour leurs familles endeuillées et leurs frères d'armes

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire