jeudi 2 mai 2019

Présidentielle USA 2020. Sondages primaire démocrate – Biden creuse l’écart

Au 2 mai 2019, la moyenne des derniers sondages concernant les candidats à la primaire démocrate (réalisé par Real Clear Politics) donnent largement en en tête l’ancien vice-président de Barack Obama et centriste, Joe Biden, dont l’avance a connu un bond après l’annonce officielle de sa candidature à la primaire démocrate.
Avec une moyenne de 32,8%, en hausse de 3,6 points), sa marge est désormais de +13,4 points (soit +6,4 points) vis-à-vis de son second, l’ancien candidat à la primaire face à Hillary Clinton lors de la présidentielle de 2016, l’autoproclamé socialiste, Bernie Sanders (avec une moyenne de 19,4%, en baisse de 2,8 points), actuel sénateur du Vermont.
Les trois derniers sondages qui viennent d’être publiés confirment la tendance avec 27 (!) points d’avance en faveur de Biden pour l’institut Quinnipiac (38% contre 21% à Sanders), 24 points d’avance pour CNN (39% contre 15%) et 14 points pour l’institut Morning consult (36% contre 22%).
Une forte hausse es souvent constatée dans les sondages lorsqu’une personnalité fait officiellement acte de candidature et il faudra donc voir si cette tendance se confirme dans les prochaines semaines.
Ces trois sondages montrent par ailleurs que Sanders qui était jusque là le seul opposant de taille à Biden est rattrapé par les suivants puisque dans le sondage Quinnipiac, il laisse même la seconde place à la sénatrice Elizabeth Warren et est talonné par le maire de South Bend, Pete Buttigieg.
En revanche, l’ancien représentant et centriste Beto O’Rourke n’arrive toujours pas à décoller et se retrouve désormais en sixième position.
Dans cette moyenne des derniers sondages, la sénatrice Elizabeth Warren (Massachussetts) fait un retour en force à la troisième place (avec 8,4%, +2,4 points) ce qui lui permet d’être désormais à égalité avec le surprenant Pete Buttigieg cité plus haut, le maire de South Bend (Indiana) dont la progression constante le met désormais à 8,4% (soi une hausse de 1,8 point) et de dépasser la sénatrice centriste Kamala Harris (Californie, avec 7,4%, en baisse de 0,8 point) et l’ancien représentant centriste Beto O’Rourke (Texas, avec 5,6%, en baisse de 1,8 point).
Suivent le sénateur Cory Booker (New Jersey, avec 2,2%, en baisse d’1 point) qui devance la sénatrice Amy Klobuchar (Minnesota, avec 1,4%, en baisse de 0,2 point) et l’entrepreneur newyorkais Andrew Yang (New York, avec 1,4%, en hausse de 0,2 point).
Vient ensuite l’ancien maire de San Diego et ministre d’Obama, Julian Castro (Californie, avec 1,2%, stable) qui précède la représentante Tulsi Gabbard (Hawaï, à 0,8% et de retour dans le classement et) le gouverneur Jay Inslee (Washington, à 0,6% et de retour dans le classement)

(Cette moyenne des sondages est calculée par le site de référence Real Clear Politics / Les chiffres sont calculés à partir des sondages réalisés sur le terrain entre le 11 et le 29 avril 2019)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire