mercredi 26 juin 2019

Propos centristes. France – PMA, oui, GPA, non; pas d’augmentation de la redevance télé; réchauffement climatique et canicule; haine sur internet…

Voici une sélection, ce 26 juin 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Gouvernement
Edouard Philippe (Premier ministre)
Conséquence du réchauffement climatique, l’anormal est en train de devenir le normal. Au-delà des mesures d’urgence, nous devons adapter notre société, notre bâti, notre urbanisme, nos services publics.

François de Rugy (ministre de la Transition Écologique et Solidaire)
- La canicule record est une conséquence concrète de l’effet de serre. Il faut donc s’attaquer aux causes !
- Pour lutter plus efficacement contre la pollution nous lançons aujourd’hui un nouveau dispositif d’encadrement de la circulation. En cas de pic, les voitures diesel anterieures à 2010 et essence anterieures à 2005 seront automatiquement interdites dans l’agglomération parisienne.

Gérald Darmanin (ministre des Comptes publics)
- La redevance télé n'augmentera pas contrairement aux années précédentes.
- Nous supprimons la taxe d’habitation pour tous en 5 ans. Aucun gouvernement de la République n’a supprimé un impôt de 22 milliards d’euros sans le remplacer : c’est ce que nous faisons. C’est un gain de pouvoir d’achat moyen annuel de 723€ par foyer !
- Quand on modernise, quand on simplifie il y a évidemment des conséquences.

Jacqueline Gourault (Ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales)
Rapprocher les services publics des citoyens et faciliter votre quotidien: voici l'ambition des maisons France Service, qui vont mailler encore mieux les territoires. Je travaille chaque jour à cet objectif.

Agnès Buzyn (ministre de la Solidarité et de la Santé)
- Ce n'est pas une loi [sur la PMA] simple et on se rend compte que les gens les plus déterminés sur ces questions sont souvent des personnes qui ont elles-mêmes une histoire intime lourde".
- Dans la loi, on va permettre l'accès aux origines : les enfants, à leur majorité, pourront accéder à des données soit non identifiantes du donneur, soit identifiantes.
- C'est l'ouverture d'un droit qui ne nuit à personne et je pense que la société est prête, aujourd'hui, pour entendre ce besoin.
- Dès que la loi [Santé 2022] sera votée, sa mise en œuvre sera immédiate. Nous avons notamment la capacité de mieux organiser la médecine de ville et de faire en sorte qu'ils s'engagent à recevoir des patients sans rendez-vous.
- J'ai débloqué une enveloppe de 15 millions d'euros pour permettre à tous les établissements de santé de recruter du personnel de remplacement ou d'aide en cas de tensions. Par ailleurs, j'ai attribué une prime de risque de 100€ net à tous les personnels non médicaux : c'est une prime pérenne, donc ce sont 55 millions d'euros chaque année.
- Il faut qu'on commence à changer nos habitudes et il faut qu'on arrête de penser que les épisodes caniculaires sont exceptionnels : il va falloir que ça rentre dans la routine. (…) Les projections de Météo France sur les 30 ans qui viennent font apparaître plus d'épisodes caniculaires, plus longs et plus intenses
- Si on a tiré les leçons de la canicule de 2003 dans les maisons de retraite, la population générale ne tient pas compte suffisamment des consignes et on a des morts chaque été au moment des épisodes caniculaires.

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- Le cannabis est nuisible, toutes les études montrent à quel point c’est extrêmement mauvais pour le cerveau. Je ne pense pas que ce soit un bon message d’aller vers la légalisation. Je pense tout le contraire.
- L’épisode caniculaire que nous allons connaître cette semaine nous conduit à prendre des mesures de prévention dans l’intérêt des élèves et des personnels. Le brevet est reporté au début de la semaine prochaine pour la France métropolitaine.

Julien Denormandie (ministre de la Ville et du Logement)
- Notre défi à tous, ce doit être de produire des logements écologiques & abordables lorsque l’on fabrique des logements on fabrique une ville, on fait une société.
- Ministre de la construction mais aussi de la rénovation, j'ai lancé depuis 9 mois la rénovation de 150 écoles, il nous faut du très rapide.
- Ma priorité, renforcer et accélérer la rénovation énergétique des logements. C’est une priorité de lutter contre les passoires thermiques et réduire les émissions de gaz à effet de serre.
- La rue ça tue l'hiver, mais parfois plus l'été, nous avons donc renforcé les maraudes.

Cedric O (secrétaire d’Etat chargé du numérique)
- 13 millions de personnes n’utilisent quasiment pas internet aujourd'hui, un français sur cinq.
- [Haine et insultes en ligne] Ce n'est pas aux réseaux sociaux de décider ce qui est légal ou pas légal, c'est à la justice. Nous allons mettre en place une instance pour donner des indications.
- Avec la nouvelle base juridique, les contenus dangereux ou illicites sur Internet devront être retirés sous 24h.
- La haine se développe et prospère sur Facebook et Twitter, elle a augmenté de 30% depuis un an selon des études.

● LaREM
Richard Ferrand (président de l’Assemblée nationale)
- Ce que je peux dire avec la plus grande certitude et fermeté, c’est que aussi longtemps qu’Emmanuel Macron sera président et que la majorité sera celle-ci, ce sera oui à la PMA non à la GPA.
- [Emmanuel Macron] est quelqu’un qui a des convictions mais qui a un doute méthodique. Ce n’est pas quelqu’un d’imbu de certitudes. (…) Il est à sa tâche chaque jour, il regarde à ce que les choses avancent à bon rythme
- Le Président de la République marche sur ses deux jambes et moi aussi. Mais ma culture et mes convictions sont celles d’un homme de gauche, bien sûr !
- Il y a un effort massif et inégalé pour créer de nouveaux droits et réarmer nos compatriotes vers le retour à l’emploi. Nous voulons mieux accompagner et mieux former.
- D’ici 2025, il faut aider à faire des opérations de rénovations massives sur les passoires thermiques. Nous devons trouver un dispositif incitatif avant d'arriver à un dispositif punitif.
- 30% des postes à pourvoir dans les hôpitaux publics ne sont pas pourvus. La pénurie de médecins s’est organisée en refusant de libérer le numerus clausus pendant des années : nous venons de le faire !
- Il nous faut maintenant collectivement réinventer notre système de fiscalité et de dépenses publiques locales, devenu illisible, incompréhensible et inégalitaire.

Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
- Nous accélérons le renouvellement du parc automobile ancien et polluant en aidant tous les Français à acheter un véhicule plus propre en échange de la mise au rebut d’un vieux véhicule. C'est 300 000 demandes de primes à la conversion en 2018, 400 000 attendues en 2019.
- Nous avons fait beaucoup pour accélérer la transition écologique depuis 2 ans, et nous devons aller encore plus loin! Nous mettons fin à la vente des véhicules thermiques d'ici 2050!

Sylvain Maillard (député)
Je présente notre Proposition de résolution contre l'antisémitisme au débat organisé par Fondapol : «L’antisionisme, forme moderne de l’antisémitisme?» Il nous faut définir l’antisémitisme du XXIe siècle pour pouvoir le combattre efficacement.

● MoDem
Élodie Jacquier-Laforge (députée)
- Le chômage diminue, c’est une réalité. La réforme de l’assurance chômage ne se fera pas au détriment des demandeurs d’emploi, mais pour améliorer notre système d’aide au retour à l’emploi et optimiser les mesures d’accompagnement des chômeurs.
- On ne peut pas reprocher au Gouvernement de tout mettre en œuvre pour que cet épisode de canicule ne fasse pas de morts.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire