dimanche 4 août 2019

Actualités du Centre. Grande-Bretagne – Victoire du Centre dans une législative partielle importante

Boris Johnson, le nouveau premier ministre conservateur, connu pour son ambition, sa démagogie, son inconstance et son amitié pour Donald Trump, champion d’un Brexit dur, commence bien mal son mandat avec une défaite retentissante lors d’une législative partielle au Pays de Galles, dans une circonscription qui avait pourtant voté majoritairement pour ce même Brexit.
En revanche, il s’agit d’une victoire éclatante pour le parti centriste des Liberal democrats et de sa nouvelle stratégie payante d’être le champion des «Remainers», ceux qui veulent que le pays demeure dans l’Union européenne en organisant un nouveau référendum et qui, ad minima, veut un Brexit avec un accord conséquent avec Bruxelles.
Ainsi, après un très bon score lors des dernières élections locales et une deuxième place lors de l’élection des députés européens (devant les Travaillistes et les Conservateurs), c’est sa candidate dans la circonscription galloise de Brecon et Radnorshire, Jane Dodds qui a battu un conservateur, réduisant la majorité de Johnson à la Chambre des communes, à une seule voix.
La nouvelle présidente des Lib Dems a déclaré:
«La majorité de Boris Johnson qui s'amenuise montre clairement qu'il n'a pas mandat pour quitter l'UE sans accord. Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour stopper le Brexit et offrir une alternative, une vision positive. Nous avons désormais un député de plus qui votera contre le Brexit au Parlement.»
Rappelons que Boris Johnson a récupéré le poste de Premier ministre après la démission de Theresa May et le seul vote des militants du Parti conservateur, ce qui lui donne une légitimité minimum et pourrait l’amener, à conte-cœur à devoir convoquer des élections législatives avant la sortie du pays de l’UE, le 31 octobre prochain.
Dans le même temps que se déroulait cette élection, la livre sterling dévissait.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire