lundi 5 août 2019

Présidentielle USA 2020. Sondages – Les grandes tendances favorables au centriste Biden

Joe Biden
Nous avons expliqué ici la difficulté de se faire une idée précise sur les résultats des prochaines élections présidentielles américaines avec l’utilisation des sondages tellement ceux-ci se contredisent entre eux et avec des sondeurs qui semblent parfois se contredire eux-mêmes d’un sondage à l’autre dans des proportions importantes!
Même en s’aidant des outils mis en place par certains spécialistes et leurs classements des meilleurs instituts, les contradictions demeurent trop fortes pour que l’on puisse se contenter d’une moyenne comme le fait le site RealClearPolitics..
Ainsi, Nate Silver, le créateur du site «FiveThirtyEight» et considéré comme un des meilleurs spécialistes des sondages, a réalisé un classement où les meilleurs instituts de celui-ci peuvent se contredire de huit points sur le résultat de la présidentielle, Fox news, noté A, donne, par exemple, 10 points d’avance à Biden sur Trump alors qu’Emerson, noté A- n’en donne que deux…
Dès lors, il vaut mieux parler de tendances à seize mois de la présidentielle et à sept mois du début des primaires démocrates, c'est-à-dire des constantes que l’on retrouve dans tous les sondages les plus sérieux (même si nous publierons parfois des résultats de sondages réalisés par les instituts les plus crédibles).
La dernière vague qui s’est déroulée après le débat entre les candidats à la primaire démocrate va dans le même sens en plaçant Joe Biden en tête des ceux-ci avec des avances conséquentes (pour information, selon le site RealClearPolitics, elle est de près de 16 points sur son poursuivant le plus proche, Bernie Sanders).
De même, il demeure en tête pour remporter les présidentielles avec le meilleur score qu’un candidat démocrate réaliserait face au président sortant, Donald Trump.
Que ce soit pour les primaires démocrates ou l’élection générale, Joe Biden a toujours fait la course en tête, ce qui est un élément important à prendre en compte alors que les autres prétendants démocrates jouent souvent un jeu de chaise musicale derrière le centriste et ancien vice-président de Barack Obama et ne sortent pas forcément gagnant de leur confrontation face à Trump.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire