jeudi 10 octobre 2019

Propos centristes. France – Lutte contre la radicalisation ; condamnation de l’attaque turque contre les Kurdes ; enfants nés de la GPA ; budget de la zone euro ; lutte contre le sida…

Voici une sélection, ce 10 octobre 2019, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Emmanuel Macron (Président de la République)
L’attaque antisémite de Halle est un choc. Nous la condamnons fermement. J’exprime mon entier soutien à la communauté juive en ce jour de Kippour, ma solidarité avec l’Allemagne, mes pensées aux familles des victimes et à leurs proches.

● Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Jean-Yves Le Drian (ministre des Affaires étrangères)
Je condamne l'opération unilatérale lancée par la Turquie en Syrie. Elle remet en cause les efforts sécuritaires et humanitaires de la Coalition contre Daech et risque de porter atteinte à la sécurité des Européens. Elle doit cesser. Le Conseil de sécurité est saisi.

Nicole Belloubet (ministre de la justice)
[Enfants nés de GPA à l'étranger] Nous allons publier une circulaire qui permettra d'obtenir une application homogène du droit. (…) Je m'engage à trouver des solutions pour simplifier le recours à l'adoption.

Florence Parly (ministre des Armées)
L’offensive turque dans le Nord-est syrien est dangereuse. Dangereuse pour la sécurité des Kurdes. Dangereuse car elle est propice à Daech, contre qui nous nous battons depuis 5 ans. Elle doit cesser. La France a donc saisi le Conseil de sécurité de l’ONU.

Bruno Le Maire (ministre de l’Economie et des Finances)
- Accord ce soir à l’Eurogroupe sur les principaux piliers du budget de la zone euro : allocation et utilisation des ressources budgétaires, modalités de décision, modulation en fonction de la situation économique. C’est une base solide pour finaliser le budget zone euro en 2020.
- Le renforcement de l’Union des marchés de capitaux est indispensable pour que nos entreprises se financent, grandissent et innovent. Nous devons agir vite.
- Les propositions de l'OCDE sur une taxation du numérique et sur une taxation minimale des entreprises sont de bonnes propositions. Notre objectif est de trouver un accord international en 2020 sur ces deux piliers.
- Nous ne pouvons pas nous satisfaire d’un niveau de croissance aussi faible dans la zone euro. Il faut que la zone euro retrouve de l’ambition : de la croissance, de l’emploi et de la souveraineté technologique.

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- [Lutte contre la radicalisation] [A l’Education national) Nous sommes organisés face à cela. (…) Dans la période récente, nous avons eu dix cas qui ont été signalés. Ce sont des cas qui peuvent être d’intensité variable. Ce sont des choses qui font naître une première vigilance de notre part, qui peut aller jusqu’à la radiation d’un personnel. Et c’est peut-être quelque chose que je ferai évoluer juridiquement, de façon à nous permettre d’avoir davantage de radiations quand quelqu’un atteint un tel stade de radicalisation. Il y a des valeurs qui sont à respecter à l’école, et quand on ne respecte pas ces valeurs, quand on a des discours antirépublicains, on n’a pas sa place comme adulte encadrant des enfants.
- Nous avons des équipes laïcité dans chaque rectorat de France, qui interviennent à la demande de tout professeur qui le demande. Nous avons 900 cas par trimestre d’un signalement d’un problème lié à la laïcité. Nous réagissons chaque fois qu’on nous le demande. Encore une fois, on ne passe pas d’une situation qui a été dégradée au cours des années antérieures à une situation pure et parfaite. Je ne prétends pas cela. En revanche, ce que j’affirme, c’est que nous sommes maintenant organisés pour faire face à cela.
- Il ne faut pas confondre tous les sujets. Il y a d’abord le respect de la laïcité. Cela signifie d’abord la neutralité politique et religieuse à intérieure de nos établissements. Donc quand un élève conteste un enseignement ou cherche à faire du prosélytisme, à faire pression sur les autres, il doit en être empêché, tout simplement. Et puis après il y a le sujet de la radicalisation. C’est quelque chose à distinguer, qui est encore un autre degré, même d'une autre nature. Et là, dans ces cas-là, c’est un enjeu même de sécurité et il faut savoir le prévenir.

Agnès Buzyn (ministre de la Solidarité et de la Santé)
- Enfants nés de GPA à l'étranger : l'amendement introduit la semaine dernière a été rejeté. Sécuriser la filiation des enfants n'implique pas de renoncer aux principes du projet de loi bioéthique que nous portons. Il y a des lignes rouges à ne pas franchir.
- Sortir des établissements de santé habituels et aller vers les personnes pour parler prévention, dépistage et soins. C'est là le rôle, important et utile, des centres de santé sexuelle communautaire.
- Particulièrement heureuse d'être à Lyon pour ouvrir la 6ème Conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Avec tous nos partenaires et donateurs, nous agissons ensemble pour éliminer les grandes pandémies. Avec ce fonds, nous allons atteindre des millions de personnes pour éviter qu'elles ne s'infectent et ne meurent de maladies que nous savons désormais prévenir et traiter. Les progrès scientifiques doivent bénéficier à tous et servir un bien commun: la santé. Je veux saluer le rôle décisif de la communauté internationale pour le travail mené. C'est en faisant de la santé un enjeu majeur de l'agenda politique international et en y couplant des moyens financiers inédits que nous avons ensemble pu changer la donne.
- Pays fondateur du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, la France s'est engagée constamment contre ces pandémies, en cohérence avec les valeurs défendues en santé: universalité de l'accès à la santé, qualité, sécurité des soins, respect des droits des personnes malades et implication de la société civile. (…)  beaucoup reste à faire. Le défi est médical et sociétal, car prendre en charge des maladies transmissibles, c'est permettre à tous d'accéder à la prévention et à des soins de qualité sans discrimination. Agir pour la santé c'est aussi agir pour les droits fondamentaux.

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

- C'est un fait : l'éducation est l'une des priorités depuis le début du quinquennat. Pour le Budget 2020, le ministère de l'Éducation nationale et de la Jeunesse verra son budget augmenter de 1 milliard.
- Afin d'assurer une protection toujours plus poussée des Françaises et des Français, le budget du ministère des Armées sera augmenté de 1,7 milliard d'euros.
- Plus que jamais, la France se mobilise sur le sujet du climat avec une augmentation de 800 millions d'euros du budget du ministère de l'Écologie.
- Nous nous mobilisons dans le cadre du Grenelle des violences conjugales. Au total, 15 journées de travail dans toutes les régions de France, des centaines d'acteurs et citoyens rencontrés. Objectif : construire les solutions concrètes pour éradiquer le fléau des violences conjugales.

Gilles Le Gendre (président du groupe à l’Assemblée nationale)
Dans notre promesse politique, très claire, de 2017 (...) c'était extrêmement clair : 'La GPA en France, jamais !

Aurore Bergé (porte-parole)
Nous réaffirmons notre opposition à la moindre atteinte à la dignité humaine et à la dignité des femmes et donc notre opposition à la GPA.

Marie Lebec (députée)
- On ne dit pas: dès demain on change de système de retraite" Le nouveau système universel s'appliquera en 2025 avec ensuite une transition sur 15 ans.
- [Retraites] Le système actuel est illisible pour les Français quelle que soit la profession. On doit pouvoir sortir des corporatismes pour aller vers un système clair et prévisible pour chacun.

Olivia Grégoire (députée)
Sur 1000 euros de dépenses publiques, 575 servent à financer la protection sociale.

●MoDem
Bruno Milienne (député)
Terrible attaque à Halle. Tous concernés par la lutte contre le terrorisme, quelqu’en soit la forme. Mes pensées vont à la communauté juive allemande ce soir, et aux familles et proches des victimes tombées près de la synagogue.

Philippe Michel-Klesbauer (député)
Après Kobané, Kirkouk, Mossoul, Afrin, les Kurdes affrontent dignement un sinistre destin face auquel nous les laissons bien seuls alors qu'ils nous ont apporté une aide déterminante dans la lutte contre Daech.

●UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Jean-Christophe Lagarde (président)
L’agression turque en Syrie contre nos alliés Kurdes qui nous ont aidés face à Daesh est un crime, fruit de la dinguerie de Donald Trump. La France ne peut pas être complice de cet abandon impardonnable. Il faut aider les kurdes en imposant une zone d’exclusion aérienne!

●Mouvement radical
[Communiqué : Manifestation à Gonesse : un affront contre la République et le deuil]
L’attaque de la préfecture de Police de Paris est une épreuve douloureuse à surmonter pour nos forces de l’ordre. Le Mouvement Radical / Social-Libéral adresse une nouvelle fois ses condoléances aux proches des victimes et son soutien aux agents dans leurs missions. L’idée même d’une manifestation de soutien à un assassin, soupçonné de radicalisation islamique, telle que projetée à Gonesse est purement inacceptable et même inimaginable. Nous saluons la décision du Ministre de l’Intérieur de l’interdire. Ses auteurs doivent être poursuivis pour apologie du terrorisme. De très nombreuses défaillances de l’État apparaissent dans ce dossier : sécurité de la préfecture, surveillance contre la radicalisation en interne, non-suivi des alertes et désormais publicité d’actes anti-républicains sur la voie publique. Les Radicaux resteront attentifs aux moyens et dispositifs pour maintenir la sécurité de l’État à un niveau exemplaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire