mardi 26 mai 2020

Actualités du Centre. La création d’un dixième groupe à l’Assemblée nationale fragilise LaREM et l’UDI


Un dixième groupe vient de se fonder à l’Assemblée nationale.
Il est composé de 17 membres et se classe à droite et au centre-droit avec une nette sensibilité libérale.
Ceux-ci viennent majoritairement du parti Agir (neuf), puis de LaREM (quatre), du Mouvement radical (deux dont un ex-LaREM)), de deux «sans étiquette» qui étaient jusque là apparentés au groupe LaREM.
Ce nouveau groupe est évidemment un nouvel affaiblissement pour celui de LaREM qui ne compte plus désormais que 281 membres même si seulement quatre de ses députés encartés le quittent.
En revanche, cela ne modifie en rien le rapport de force entre la majorité présidentielle et l’opposition puisque ce groupe baptisé «Agir ensemble» se revendique d’un soutien au pouvoir en place.
Son président Olivier Becht membre du parti Agir est très clair à ce sujet puisqu’il a déclaré que «nous souhaitons soutenir l'action du président de la République et être un pilier de la majorité».
Et dans un communiqué de presse, le groupe Agir ensemble explique qu’il «vient incarner et donner une voix à une sensibilité politique libérale, humaniste, sociale et européenne qui doit pouvoir s’exprimer pleinement au sein de la majorité actuelle».
Ce grouper permet également une clarification bienvenue avec la séparation des députés venant d’Agir, la formation présidée par le ministre de la Culture et de la Communication, Franck Riester, qui fait pleinement partie de la majorité présidentielle et ceux appartenant à l’UDI présidée par Jean-Christophe Lagarde et qui prétend toujours être dans une opposition constructive.
Si l’UDI peut créer un groupe à elle toute seule puisqu’elle a tout juste les 15 députés requis, ce dixième groupe la fragilise un peu plus néanmoins car elle se retrouve dans une sorte de no man’s land politique où elle ni dedans, ni dehors de la majorité ou de l’opposition avec un nombre très réduit d’élus pour pouvoir peser d’un quelconque poids à l’Assemblée nationale.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.