mercredi 6 janvier 2021

Propos centristes. Monde – Envahissement du Congrès américain: Trump tente un coup de force; lutte contre la covid19 et vaccins; accord UE-Chine contesté; Etat de droit européen…

Voici une sélection, ce 6 janvier 2021, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux dans l’Union européenne et dans le monde.

► Union européenne

Renew Europe (groupe centriste et libéral au Parlement européen)
Dacian Ciolos (président)

- Le poison du populisme et des divisions semées par Donald Trump n'est pas sans conséquences. Soutien total à nos amis américains engagés pour la démocratie et la primauté du droit. Rien de moins américain que ça [les images de l’envahissement du Capitole par les partisans de Trump].

- [Covid19] L'approbation d'un second vaccin constitue une bonne nouvelle et je compte sur l'Agence européenne des médicaments pour expliquer clairement ses décisions et son calendrier concernant les prochains vaccins. Je demanderai un débat au Parlement européen sur le processus de vaccination. Il est très important que les citoyens aient des informations claires, non seulement sur l'efficacité et la distribution du vaccin, mais aussi sur le processus d'approbation, sur le moment où ils peuvent raisonnablement s'attendre à l'obtenir et dans quelles conditions. La transparence et une communication solide et factuelle sont le meilleur remède, non seulement contre les théories de conspiration, mais aussi afin d’instaurer la confiance dans les institutions européennes. L'UE doit être plus efficace dans sa lutte contre la désinformation et la méfiance. Cela nécessite une coopération étroite entre la Commission, l'EMA et les gouvernements nationaux. La quantité actuelle d'histoires contradictoires et de fausses informations sur les vaccins est choquante et nécessite une meilleure réponse.

 

Guy Verhofstadt

- Cette image de gens de la sécurité sur la colline du Capitole protégeant les représentants élus démocratiquement contre les extrémistes agités par le président sortant Trump dit tout! C'est un pur coup d'État des fascistes ... qui échouera heureusement - car la démocratie américaine est forte et résiliente!

- Il a perdu la présidence, maintenant il est en passe de perdre le Sénat. Avouons-le: Donald Trump a divisé le pays et son parti doit l'abandonner, de peur que les États-Unis ne perdent leur essence même: la république démocratique qui lui a valu autrefois l'admiration mondiale.

- Les arrestations montrent à nouveau que la Chine ne devient pas plus ouverte et démocratique à la suite d'accords internationaux. Le Parlement européen ne ratifiera jamais l'accord global chinois sur l'investissement sans engagement et preuve que les droits de l'homme des Hongkongais, des Ouïghours et des Tibétains s'améliorent .

- Est-ce le moment de conclure des accords avec la Chine? Je pense que cela montre une naïveté géopolitique au lieu d'une autonomie géostratégique. Heureusement, contrairement à la Chine, l'UE est une démocratie et le Parlement européen aura le dernier mot!

- Ironie peu drôle: la Pologne utilise un tribunal très controversé pour donner à son attaque contre le mécanisme de l'État de droit de l'UE un éclat de légalité. Tous les regards sont maintenant sur la Commission européenne pour montrer que l'état de droit n'est pas une blague.

 

● Belgique

cdH
Catherine Fonck (députée)

[Covid19] Refus du ministre Vandenbroucke et des partis de la coalition gouvernementale Vivaldi de débattre de la stratégie de vaccination ce jour. Surréaliste. Semaine 28 décembre 10 000 vaccins dispos, 700 injectés. Semaine 5 janvier : 83 000 dispos vaccins , 22 000 injectés prévus.

 

● Espagne

Ciudadanos

Notre rejet de la tentative totalitaire de prendre le contrôle du Capitole pour saboter la démocratie aux États-Unis. Les démocrates respectent les institutions et la souveraineté. Le nationalisme et le populisme cherchent à les saper. Avec la démocratie libérale, toujours.

 

Inés Arrimadas (présidente)

Les nouvelles et les images qui arrivent du Capitole des États-Unis sont très inquiétantes. Un groupe de radicaux tente de modifier l'ordre constitutionnel et démocratique par la force. Quels dégâts le populisme fait-il et à quel point est-il dangereux.

 

Edmundo Bal (député)

Je suis triste et honteux des images du Capitole. Une attaque contre la démocratie dans chaque règle, intolérable pour nous tous qui défendons l'état de droit et l'état de droit. Oui, les institutions comptent. C'est pourquoi le populisme les attaque.

 

● Italie

Italia Viva
Matteo Renzi (président)

Les images du Capitole, le temple de la démocratie américaine, font mal. Très mauvais. Le populisme laisse des traces dévastatrices pour la crédibilité des institutions. Et malheureusement, la violence verbale appelle la violence physique.

 

► Monde

● Canada
Justin Trudeau (Premier ministre)

- Les temps sont durs, mais les propriétaires et dirigeants d’entreprise du pays répondent vraiment à l’appel.

- [Covid19] On l’a déjà dit : on doit rester vigilants. La veille du jour de l’An, plus de 8 400 nouveaux cas de covid19 ont été recensés au Canada. Le jour précédent, il y avait eu près de 7 500 cas. Mais ce ne sont pas que des chiffres. Ce sont des vies. C’est ça qui est en jeu. On doit donc faire les bons choix et continuer de suivre les règles de santé publique. Alors, portez le masque, lavez-vous les mains, restez chez vous autant que possible, évitez les rassemblements et utilisez l’appli AlerteCOVID.

 

Patty Hadju (ministre de la santé)

Cette pandémie a été difficile et nous sommes tous fatigués. Les vaccins sont ici, mais nous devons maintenir les mesures de santé publique pour se protéger les uns les autres. Quand nous portons un masque ou connectons virtuellement, nous avançons vers un retour à la normale.

 

● Etats-Unis
Joe Biden (Président-élu des Etats-Unis)

- L’Amérique est tellement meilleure que ce que nous voyons aujourd’hui. (...) Permettez-moi d'être très clair: les scènes de chaos au Capitole ne représentent pas qui nous sommes. Ce que nous voyons, c'est un petit nombre d'extrémistes voués à l'anarchie. Ce n'est pas de la dissidence, c'est du désordre. Cela frôle la sédition et il faut que cela cesse. Maintenant.

- J'appelle le président Trump à passer maintenant à la télévision nationale pour honorer son serment et défendre la Constitution en exigeant la fin de ce siège.

- J'ai appelé le révérend Warnock et Jon Ossoff ce matin pour les féliciter de leurs campagnes acharnées. Les électeurs géorgiens ont livré hier un message retentissant: ils veulent une action sur les crises auxquelles nous sommes confrontés et ils le veulent tout de suite. Ensemble, nous y arriverons.

- En Amérique, les politiciens ne peuvent pas prendre, confisquer le pouvoir ou en faire sa propriété. Il doit être donné par le peuple américain. Nous ne pouvons jamais abandonner cela. La volonté du peuple doit toujours prévaloir.

 

Kamala Harris (Vice-présidente-élue des Etats-Unis)

- Histoire en marche. Félicitations au révérend Warnock et à Jon Ossoff pour vos campagnes acharnées. Ensemble, nous pouvons donner aux Américains le soulagement qu’ils méritent et restaurer le leadership moral des États-Unis dans le monde.

 

● Parti démocrate
Nancy Pelosi (speaker de la Chambre des représentants)

Le sénateur Schumer et moi demandons au président Trump d'exiger que tous les manifestants quittent immédiatement l’aire du Capitole et l’intérieur du Capitole.

 

Barack Obama (ancien prépàsident des Etats-Unis)

Mon ami John Lewis sourit sûrement à sa bien-aimée Géorgie ce matin, alors que les gens de tout l'État ont porté le relais que lui et tant d'autres leur ont transmis.

 

Hillary Clinton (ancienne secrétaire d’Etat)

Les sénateurs républicains doivent décider aujourd'hui entre maintenir 244 ans de démocratie ou entrer dans l'histoire comme se rangeant du côté d'un escroc délirant. Cela ne devrait pas être un choix difficile.

 

Amy Klobuchar (sénatrice du Minnesota)

Merci à tous ceux qui se mettent en danger pour protéger notre démocratie. Je suis déterminé à terminer le travail que nous avons commencé aujourd'hui, ce que je viens de dire aux sénateurs. Tout le monde est d'accord. Nous le ferons dès que ce sera sûr. L'anarchie ne prévaudra pas. La démocratie, oui.

 

Adam Schiff (représentant de Californie)

- Nous assistons à rien de moins qu’une attaque contre le fondement de notre processus démocratique - nos élections libres et régulières.

- Le Congrès était autrefois le lieu des géants. Sommes-nous devenus si petits? Notre serment de faire respecter la Constitution, pris il y a quelques jours à peine, signifie-t-il si peu? Je crois que non. Il n'a jamais été à nous d'annuler une élection. Tant que nous espérons rester une démocratie, elle ne le sera jamais.

- [Trump] Il a trahi notre sécurité nationale, et il le fera à nouveau. Il a compromis nos élections et il le fera à nouveau. Vous ne le changerez pas. Vous ne pouvez pas le contraindre. La vérité lui importe peu. Ce qui est juste compte encore moins. Et pas du tout de décence. Assez.

 

● Royaume Uni

Liberal democrats

Les libéraux démocrates soutiennent les agriculteurs britanniques et nous continuerons à nous battre pour protéger nos normes alimentaires et leurs moyens de subsistance. Aujourd'hui, nous avons porté ce combat devant la Chambre des lords et nous avons voté pour un amendement au projet de loi sur le commerce qui protège nos normes élevées de bien-être animal et de protection de l'environnement dans les futurs accords commerciaux. Les conservateurs refusent de soutenir ces protections, risquant de futurs accords commerciaux qui pourraient permettre des importations de produits alimentaires qui ne satisfont pas aux normes élevées du Royaume-Uni. C'est un gâchis et nos agriculteurs méritent mieux. Les libéraux démocrates continueront de se battre pour les agriculteurs britanniques.

 

Ed Davey (leader)

- Les scènes à Washington DC sont absolument horribles. Le Premier ministre doit condamner cette violence.

- J'appelle le premier ministre à préparer un budget d'urgence pour donner aux entreprises le report des taxes jusqu'à l'année prochaine, (…) soutenir tous les travailleurs autonomes, y compris les 3 millions exclus.

 

Layla Moran (députée)

Scènes effrayantes à Washington. Absolument écœurant de voir voler quelques drapeaux nazis. Ce n’est rien de moins qu’une attaque contre la démocratie. Espérons qu’elle se terminera bientôt et pacifiquement. J'espère que notre gouvernement le condamnera comme il le ferait dans tout autre pays.

 

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.