vendredi 15 février 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Hillary Clinton en tête dans l’Ohio et le Texas selon des sondages

Les principaux présidentiables américains labouraient vendredi le Wisconsin, où sont organisées mardi des primaires républicaines et démocrates, à l'exception de la démocrate Hillary Clinton qui se concentrait sur l'échéance plus lointaine du 4 mars dans l'Ohio et au Texas. Côté démocrate, Barack Obama est reparti en campagne vendredi fort du soutien de deux puissants syndicats, l'UFCW (1,3 million d'adhérents dans la filière agroalimentaire) et le SEIU (1,9 million de membres dans les services), qui pourraient notamment l'aider à conquérir le vote des Hispaniques, qu'il peine à convaincre. Il espère remporter mardi une majorité des 74 délégués en jeu dans le Wisconsin, où les sondages le créditent d'une mince avance de 4 points devant Hillary Clinton. Les deux candidats s'y disputent le vote ouvrier, promettant notamment de supprimer les baisses d'impôts accordées aux plus riches par l'administration Bush, de relever le salaire minimum et de s'en prendre aux bénéfices des compagnies pétrolières. Mais en dépit de cette similitude de message, le ton entre les deux adversaires s'envenime. "Mon adversaire prononce des discours, je propose des solutions", a dit Mme Clinton jeudi: "Les discours ne mettent pas de quoi manger sur la table". "Nous avons tous proposé des tas de solutions", a rétorqué M. Obama vendredi, se présentant comme le mieux armé pour les appliquer. Accusant Mme Clinton d'avoir reçu plus de soutien financier de lobbyistes que n'importe quel autre présidentiable, M. Obama a lancé: "cela ne s'appelle pas faire partie de ceux qui recherchent des solutions, cela s'appelle faire partie du Washington-comme-d'habitude".
Mme Clinton était vendredi la seule des quatre présidentiables à faire campagne dans l'Ohio (nord, 141 délégués), un Etat appelé aux urnes le 4 mars seulement mais où nombre d'analystes estiment sa victoire impérative si elle veut préserver ses chances de briguer la Maison Blanche. Un sondage publié jeudi l'y crédite d'une avance de 21 points (55% contre 34%). Une autre bonne nouvelle pourrait être pour elle l'immense Etat du Texas (sud, 193 délégués), également appelé aux urnes le 4 mars, où un sondage publié vendredi par Texas Credit Union lui accorde 49% des intentions de vote, contre 41% pour M. Obama. Elle y a dépêché vendredi son mari, l'ancien président Bill Clinton.
L'investiture démocrate sera décidée avec le soutien d'au moins 2.025 délégués à la convention de Denver (Colorado, ouest) en août. Barack Obama disposerait déjà de 1.289 délégués, selon RealClearPolitics, contre 1.237 pour Mme Clinton. Mais les estimations divergent selon les sources et il est très difficile de faire un comptage exact.

Aucun commentaire: