mercredi 27 février 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Barack Obama reçoit le soutien de Chris Dodd

Barack Obama a reçu mardi le soutien du sénateur Chris Dodd, ancien candidat à l'investiture démocrate pour la présidentielle américaine, à quelques heures d'un débat avec Hillary Clinton représentant pour l'ex-Première des Etats-Unis l'une de ses dernières chances d'enrayer l'élan dont bénéficie le sénateur de l'Illinois avant d'importantes primaires. Les deux prétendants à l'investiture démocrate devaient débattre dans la soirée à Cleveland une semaine tout juste avant les primaires du 4 mars dans l'Ohio et le Texas que l'ex-First Lady doit emporter si elle veut garder intactes ses chances de devenir la première femme présidente des Etats-Unis. Mardi, la sénatrice de New York a subi un revers avec l'annonce de l'appui du sénateur démocrate du Connecticut Chris Dodd à Barack Obama. "Il est prêt à être président et je suis prêt à le soutenir dans cette campagne", a déclaré M. Dodd lors d'une conférence de presse conjointe avec le sénateur de l'Illinois. Les deux candidats toujours en lice convoitaient l'appui de Chris Dodd depuis son retrait de la course à la présidentielle, à la suite de médiocres résultats lors des caucus de l'Iowa le mois dernier. Agé de 63 ans, il est entré au Sénat en 1980 et a présidé le Comité national démocrate entre 1995 et 1996. Barack Obama a obtenu ces dernières semaines l'appui de plusieurs personnalités démocrates clefs, dont le sénateur du Massachusetts Edward Kennedy -un proche ami de Chris Dodd-, alors les derniers sondages le montrent en tête de la course à l'investiture démocrate.
Selon une enquête AP-Ipsos de lundi, réalisée du 22 au 24 février et dont la marge d'erreur s'établit autour de 3,1 points de pourcentage, il est crédité de 46% contre 43% pour son adversaire au niveau national. Hillary Clinton bénéficiait d'une avance de cinq points début février. Un sondage CNN-Opinion Research Corp. diffusé lundi, montre également que le sénateur de l'Illinois est en tête au Texas, avec 50% contre 46% pour l'ex-Première dame des Etats-Unis. La marge d'erreur de ce sondage effectué du 22 au 24 février est de plus ou moins 3,5 points de pourcentage.

Aucun commentaire: