mercredi 27 février 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Barack Obama et Hillary Clinton s’affrontent durement à la télévision

Les deux candidats à l'investiture démocrate Hillary Clinton et Barack Obama se sont affrontés mardi soir à Cleveland lors d'un débat télévisé, profitant de ce tête-à-tête pour solder quelques comptes de campagne et afficher leurs différences économiques. A une semaine de primaires dans les Etats du Texas et de l'Ohio, les deux prétendants se sont livrés à un exercice de style maîtrisé sur le ton de la courtoisie, attitude en net contraste avec l'atmosphère qui règne dans le camp démocrate depuis quelques jours. Au sujet de la parution dans un journal d'une photographie montrant Barack Obama vêtu d'un turban musulman, l'ex "First lady" a nié être à l'origine de cette révélation, allant ainsi à l'encontre des allégations du quotidien américain qui dit avoir reçu ce cliché de la part de son équipe de campagne. "Nous n'avons aucun moyen de savoir d'où provient cette photo", a noté la sénatrice de New York, rappelant au passage qu'il n'était pas dans les habitudes de son entourage d'user de tels procédés. "Je me tiens aux paroles de la sénatrice Clinton qui dit ne pas avoir eu connaissance de l'existence de cette photo", a réagi Barack Obama, soucieux de mettre un terme à cette polémique embarrassante dans un pays très attaché à ses convictions religieuses. Furieuse contre les récentes attaques de son adversaire sur ses positions concernant le système de santé américain, Hillary Clinton a dit ne pas avoir apprécié ces critiques qui selon elles trahissaient sa pensée. Rendant coup pour coup, le sénateur de l'Illinois a rétorqué que son équipe de campagne avait elle aussi fait l'objet par le passé "d'attaques répétées" et mensongères de la part du clan Clinton. "Nous n'avons pas pleurniché pour cela car je crois que cela fait partie d'une campagne électorale", a-t-il glissé. Sur le chapitre économique, les deux candidats ont insisté sur les conséquences néfastes de l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena) sur l'emploi, aucun d'entre eux n'allant toutefois jusqu'à envisager un retrait des Etats-Unis. Jugé responsable de la hausse du taux de chômage et de nombreuses délocalisations dans les Etats partenaires, au Mexique notamment, l'Alena est de plus en plus contesté dans les régions ouvrières touchées par la récession, l'Ohio en première ligne. Défaite dans onze Etats lors des primaires et caucus organisés par le parti démocrate, Hillary Clinton est désormais dos au mur, condamnée à s'imposer mardi prochain dans l'Ohio et dans le Texas si elle ne veut pas renoncer prématurément à ses ambitions présidentielles.

Aucun commentaire: