lundi 31 mars 2008

Actualités du Centre. Etats-Unis Présidentielle 2008 Barack Obama estime qu’Hillary Clinton a le droit de demeurer dans la course

Emmitouflées dans des couvertures aux couleurs de l'Etat de Pennsylvanie, quelque 20.000 personnes se sont rassemblées dimanche sur la pelouse d'un campus pour entendre le candidat Barack Obama dire qu'il pouvait remporter l'investiture démocrate même si sa rivale Hillary Clinton reste dans la course. A bientôt trois semaines des primaires de Pennsylvanie, prévues le 22 avril, les partisans du sénateur de l'Illinois ont écouté leur favori pendant des heures, par une journée ensoleillée mais fraîche puisque la température n'excédait pas -4°. "Ca a duré un bon moment et il fait un peu froid, mais nous aimons vraiment Barack. Il donne de l'inspiration", a déclaré le jeune Caitlin McDonnell, 19 ans. La primaire de Pennsylvanie est le prochain rendez-vous du duel que se livrent Barack Obama et Hillary Clinton pour remporter l'investiture démocrate pour l'élection présidentielle américaine. La Pennsylvanie, surnommé "Keystone State" ("État clef-de-voute", NDLR), doit allouer 158 délégués. C'est le dernier gros Etat en jeu dans la pré-campagne démocrate. Certains démocrates, notamment parmi les partisans d'Obama, craignent que la rude bataille qui s'éternise entre les deux candidats démocrates ne finisse par hypothéquer les chances de victoire démocrate au scrutin présidentiel de novembre. Le sénateur de l'Illinois a cependant dit à la foule de ne pas s'inquiéter. "Face à la longueur de cette première phase de la course, certains ont exprimé une forme de frustration", a observé Barack Obama. "Je veux que tout le monde comprenne que ça a été une belle compétition, importante pour l'Amérique. Elle a engagé et impliqué les gens comme jamais auparavant. Je trouve ça fantastique que les partisans de la sénatrice Hillary Clinton se soient montrés aussi passionnés que les miens parce que ça a donné des gens investis et engagés dans le processus et je suis absolument convaincu que lorsque la saison des primaires sera terminée, les démocrates seront unis", a-t-il dit. Le meeting d'Obama a rassemblé entre 20.000 et 22.000 personnes, selon le responsable de l'université Richard DiEugenio, soit de loin la plus forte affluence depuis que le candidat a entamé vendredi une tournée de six jours en bus à travers toute la Pennsylvanie.

Aucun commentaire: