lundi 29 novembre 2010

Actualités du Centre – France – Jean-Marie Bockel (Gauche moderne) veut s’allier avec les centristes


Jean-Marie Bockel est redevenu, après avoir été chassé du gouvernement sans beaucoup de ménagement lors du remaniement, le président de la Gauche Moderne. A ce titre, il veut proposer une alliance aux formations centristes de la majorité présidentielle, le Parti radical et le Nouveau Centre en se voulant «l'aile gauche de la majorité présidentielle». Par ailleurs, il s’est déclaré en faveur d’une confédération des centres.
Voici des extraits d’une interview qu’il a donnée au quotidien Le Figaro dans lequel il  reprend ces thèmes
«Notre premier objectif, c'est d'affirmer Gauche moderne comme l'aile gauche de la majorité. Je crois à la réforme juste. Beaucoup de réformes initiées par le président de la République l'ont été, d'autres moins. Tenu par la solidarité gouvernementale, le président de Gauche moderne que je suis n'a pas toujours eu la liberté de défendre pied à pied nos positions. Dorénavant, j'entends exercer cette liberté pleinement, par exemple, au moment du débat fiscal, en plaidant activement pour une fiscalité juste.»
«Aux cantonales de mars, nous serons présents en portant nos propres couleurs dans une trentaine de cantons. Et je travaille avec Hervé Morin et Jean-Louis Borloo sur l'idée d'investitures communes.»
«Seuls, nous restons faibles. L'essentiel de notre démarche est d'être, quelles que soient notre histoire et nos sensibilités, suffisamment forts et nombreux pour rééquilibrer la majorité. J'ai l'intime conviction que l'on ne peut pas gagner en 2012 sans ce rééquilibrage. La victoire sera impossible sur la seule base de l'UMP.»

Aucun commentaire: