mardi 14 mars 2017

Actualités du Centre. L’UDI signe un accord avec Fillon le jour de sa mise en examen!

Lagarde & Fillon, à nouveau copains comme cochons?
Certains diront que le boucle est bouclée, d’autres y verront une ironie de l’histoire et, enfin, il y aura beaucoup de centristes qui seront partagés entre un sentiment de rage et de désespoir de voir que l’UDI, non seulement, s’est rangée sans un mot derrière François Fillon mais que son président a signé officiellement l’accord électoral avec de dernier juste le jour où il était mis en examen pour «détournement de fonds publics, recel et complicité de détournement de fonds publics, recel et complicité d'abus de biens sociaux et manquements aux obligations déclaratives à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP)».
Il pourrait aussi s’agir d’une volonté de François Fillon de piéger l’UDI puisque sa mise en examen ne devait intervenir que demain et c’est lui qui a demandé qu’elle soit avancée à aujourd’hui.
Quand aux centristes attristés, ils trouveront de plus les termes du communiqué annonçant cet accord des plus déplacés.
Affirmant de manière hypocrite que «cet accord est fondé sur un respect ancien et mutuel entre nos formations politiques», il indique que «le rassemblement de la Droite et du Centre est l’une des conditions du rassemblement plus large de tous les Français qui se retrouvent dans l’objectif du redressement national porté par François Fillon».
Un François Fillon dont le même Lagarde disait la semaine dernière qu’il ne pouvait gagner et qu’il fallait le «remplacer».
En outre,, déclarer de manière péremptoire qu’il s’agit du «rassemblement de la Droite et du Centre», c’est oublier qu’une partie de la Droite et du Centre ne sont pas signataires de ce texte.
Mais ce détail n’est certainement pas le plus désolant pour le Centre français.
Pour lire le texte de l’accord et voir la liste des candidats UDI aux législatives cliquez ici


Aucun commentaire: