vendredi 22 décembre 2017

Actualités du Centre. Espagne – Catalogne: les centristes gagnent… et perdent!

Alberto Rivera & Inés Arrimadas (Ciudadanos)
Ciudadanos est le premier parti de la Catalogne mais cette dernière a voté pour une majorité de députés indépendantistes.
C’est une victoire pour le parti centriste – qui est, en outre, le premier parti «constitutionnaliste» (anti-indépendantiste) à avoir jamais gagné les élections régionales catalanes – mais une défaite pour son combat qui est celui de l’intégrité territoriale de l’Espagne dans une Europe fédérale.
Avec 25,37 % des voix (+7,47%) et 37 députés (+12), Ciudadanos est l’incontestable vainqueur avec sa leader, Ines Arrimadas.
Le parti centriste devance le parti indépendantiste JuntsXCat de Carles Puigdemont qui obtient près de 4 points de moins à 21,45%
Mais si le total cumulé des indépendantistes est sous la barre de 50%, avec 47,49%, et en recul par rapport au précédent scrutin (la majorité absolue en voix revient aux adversaires de l’indépendance mais qui ont trop de divergences entre eux pour s’allier), en revanche, avec le mode de scrutin, ils obtiennent la majorité absolue en sièges (70 sièges sur 135) même s’ils en ont perdu deux par rapport à la précédente assemblée.
Reste que les trois partis indépendantistes ne s’entendent pas et que leurs objectifs divergent entre l’indépendance tout de suite ou plus tard, ainsi que leurs idéologies (de la droite libérale à l’extrême-gauche).
Selon Alberto Rivera, président de Ciudadanos et Catalan de naissance, «Nous avons clairement gagné en nombre de voix, mais les séparatistes ont à nouveau une majorité même si c’est avec moins de force».
Néanmoins, il estime que «le mouvement indépendantiste ressort de ces élections très touché» et affirme que le combat politique contre l’indépendance «est une course longue distance».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire