mercredi 10 avril 2019

Européennes 2019. Propos centristes: Enfants réfugiés disparus ,Brexit, SMIC européen, dumping social…

Sélection des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux à propos de l’Europe et des élections au Parlement européen du 26 mai.

Emmanuel Macron (Président de la République)
- Ce qui est indispensable : que rien ne compromette le projet européen. Nous avons une Renaissance européenne à conduire, j’y crois très profondément et je ne souhaite pas que le sujet du Brexit vienne nous bloquer sur ce point.
- Nous avons réussi durant ces 34 mois à rester groupés. Cette union est importante.
- Nous avons négocié pendant deux ans un accord de retrait pour le Brexit, il faut maintenant venir aux décisions.
- Le peuple britannique a décidé de quitter l’Union européenne. Je regrette ce choix, ce n’est pas celui que je défendais, mais il ne nous appartient pas de le contester, d’y revenir ou de tout faire pour qu’il ne soit pas appliqué.

Nathalie Loiseau (LREM, tête de liste Renaissance aux élections européennes)
- Je veux que l'Europe rime avec le mot social!
- Nous proposons que la question sociale, et en particulier le sujet du SMIC, soit traitée au niveau européen avec le même sérieux et la même exigence que les sujets économiques et financiers.
- On ne s’est pas donné les moyens de se renforcer à l’intérieur de l’Europe. Il est temps de faire la convergence à la fois fiscale et sociale dans l’Union européenne.
- Au minimum un Smic dans tous les pays de l'UE. Et, partout, un Smic qui permette un revenu décent. C'est-à-dire, par pays, au moins la moitié du salaire médian « L’UE estime à 1000 milliards d’euros le coût de la transition énergétique. Si nous mobilisons exclusivement de l’argent public, nous serons en faillite : je propose une banque du climat pour que l’épargne finance des projets essentiels.
- On doit conditionner le versement des fonds européens si un Etat membre fait du dumping. L’Europe, ce n’est pas la casse social !

Stanislas Guerini (LREM, délégué général)
On n’a jamais eu autant besoin d’Europe, mais elle n’a jamais été autant en danger. Les progressistes doivent se rassembler pour transformer l’UE et la faire avancer sur des sujets majeurs comme l’écologie.

Jean-Christophe Lagarde (UDI, président, tête de la liste Les Européens aux élections européennes)
- On ne peut pas avoir un même marché et une même monnaie sans rapprocher la fiscalité de nos entreprises. Nous défendons le principe d'un taux européen minimum d'impôt sur les sociétés pour lutter contre les rescrits fiscaux, l'optimisation fiscale et la concurrence déloyale.
- Je propose de créer un livret E d'épargne européen pour financer des grands projets environnementaux fédérateurs comme le transport à hydrogène, la disparition des passoires énergétiques, les nouvelles techniques de sélection végétale ou la croisade contre le continent plastique.
- Parce-que l'industrie agro-alimentaire est constituée d'un large tissu de petites exploitations, comme dans le Cantal, nous proposons de plafonner à 80 000€ le montant des aides directes de la PAC, afin que cela profite davantage aux petits qu'aux grandes exploitations.

ALDE (Alliance des libéraux et démocrates pour l’Europe)
- De plus en plus de gouvernements européens violent les principes basiques de la démocratie et les libertés civiles de leurs citoyens. Disons-le tout net: pour nous, ce sont d’abord les valeurs et ce n’est pas négociable. Les démocraties illibérales n’ont pas leur place dans notre Union!
- Les avocats du Brexit ont promis le monde mais la réalité est qu’il a un coût pour le peuple britannique estimé à 66 milliards de livres. Pas étonnant que beaucoup maintenant demande une sortie de Brexit!
- un enfant disparu est un enfant de trop! Au cours des années récentes, des milliers d’enfants réfugiés ont été portés disparus. L’Europe doit faire plus. L’Europe doit faire mieux. C’est pourquoi nous poussons constamment pour une meilleure réponse européenne pour protéger les enfants.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire