jeudi 30 janvier 2020

Propos centristes. France – Baisse des impôts; baisse du chômage; réforme des retraites; brexit; taxation carbone; croissance verte; défense de Mila…

Voici une sélection, ce 30 janvier 2020, des derniers propos tenus par des centristes dans les médias ou sur les réseaux sociaux en France.

● Gouvernement
[Nota: dans ce gouvernement, certains membres ne sont pas centristes; nous retranscrivons cependant leurs propos en rapport avec leur fonction parce qu’ils font partie selon nos critères d’une équipe qui suit une politique globalement centriste]

Edouard Philippe (Premier ministre)
- Les chiffres du chômage sont bons. L'effort massif en faveur de la formation des demandeurs d'emploi, la réforme de l’assurance-chômage, le développement de l’attractivité de notre territoire et les mesures fiscales que nous avons prises commencent à produire d’excellents effets.
- La réforme du système universel de retraite sera massivement redistributive en faveur des Français les plus modestes.
- Le débat public peut être vif et la remise en cause a le droit d’être intense, mais la violence physique doit être proscrite. Si nous ne le disons pas tous, collectivement, nous ne sommes pas à la hauteur de la défense de la démocratie.

Christophe Castaner (ministre de l’Intérieur)
Je salue la décision des syndicats de sapeurs-pompiers de mettre fin à la grève. Des engagements clairs ont été pris, notamment sur la prime de feu. C’est par le dialogue, jamais par la violence, que nous avançons ensemble, avec les collectivités locales.

Jean-Yves Le Drian (ministre des Affaires étrangères)
- [Brexit] L’accès au marché intérieur de l’Union n’est pas mécanique ni automatique. (...) La négociation sera globale, ou elle ne sera pas.
- [Brexit] Je serais tenté de vous dire que le plus dur est devant nous. [...] Il faut impérativement que l'Union reste unie et cohérente dans ces négociations.
- Face à la rivalité des puissances qui est en train de redéfinir le monde dans lequel nous vivons, le temps d'un aggiornamento est venu. Nous devons sortir de l'innocence.
- L’importance d’une souveraineté numérique européenne qui doit garantir un espace numérique sûr, ouvert, unique et neutre.

Nicole Belloubet (ministre de la justice)
- Nous ne pouvons pas construire un système universel [de retraites] en laissant dehors un certain nombre de professions.
- [Retraites] Dans le régime universel, les pensions ne baisseront pas.
- On peut critiquer les religions. Pas inciter à la haine.

Bruno Le Maire (ministre de l’Economie et des Finances)
- La baisse de l’impôt sur le revenu devient en janvier une réalité pour des millions de Français. La baisse est en moyenne de 300€ par an. Elle concerne 95% des contribuables. Engagement du gouvernement tenu!
- Tout ce que nous faisons pour réussir notre transition écologique en France n’a de sens que si nous mettons en place un mécanisme de taxation carbone aux frontières de l’UE. Ce mécanisme doit se mettre en place le plus rapidement possible pour faire baisser nos émissions de CO2.
- La transition écologique est l’enjeu majeur pour le ministère de l’Économie et des Finances. Nous devons changer de logiciel et faire en sorte que la croissance française soit une croissance durable. Ma détermination est totale.
- Le Pacte productif qui a été demandé par Emmanuel Macron est l’occasion de nous interroger sur la manière d’aller plus loin en matière de croissance verte, sur l’identification et le choix des technologies et marchés clés pour parvenir à une économie zéro carbone.
- Nous devons accélérer nos efforts pour intégrer davantage la zone euro et créer une véritable Union de marchés des capitaux afin de mieux financer nos entreprises. Décidons vite !
- Les liens entre la France et la Grèce vont au-delà de la relation économique. Ils sont aussi culturels. Construisons sur cette confiance mutuelle, sur ces liens pour bâtir des relations économiques toujours plus fortes entre nos deux pays.

Elisabeth Borne (ministre de la Transition écologique et solidaire)
- [Congrès mondial pour la nature] Un objectif qui est largement porté c'est 30% d'air protégé, à la fois sur terre et en mer. C'est l’objectif qu'on se donne au niveau national.
Je pense qu'évaluer toutes les lois sur leur impact climatique, c'est indispensable.
- Quel est l’impact sur le climat de chacune de nos lois ? Cette question doit devenir systématique, si nous voulons avancer de manière cohérente vers un monde neutre en carbone en 2050.
- On va investir comme on ne l'a jamais fait dans les transports du quotidien pour remettre en état les réseaux ferrés, développer des solutions alternatives à la route dans tous les territoires.

Jean-Michel Blanquer (ministre de l’Education)
- [Mila menacée de mort] Nous devons d’abord et avant tout protection et aide à une adolescente menacée de façon infâme. C’est ce que nous faisons sereinement et pleinement. Et nous défendons la liberté de conscience qui garantit la vie démocratique pour nous tous.
- L’internat, un levier décisif pour l’ascension sociale et pour la valorisation de tous nos territoires. Nous lançons une politique ambitieuse et qualitative, dans le cadre des investissements d’avenir, avec les collectivités territoriales qui le souhaitent.
- «La mort n’est pas compatible avec nos idéaux» [selon Robert Badinter]. Comment mieux résumer que la République est une force de vie par excellence. Au service de l’expression de la diversité des opinions et contre toute forme de violence physique ou symbolique.

Didier Guillaume (ministre de l’Agriculture)
La transformation industrielle agroalimentaire est majeure pour notre agriculture. Son savoir-faire est connu. Nous en sommes fiers ! A travers le pacte productif le gouvernement appuiera des marchés clés sur le recrutement des compétences, l'innovation et la R&D.

Franck Riester (ministre de Culture)
Je défends et protège la liberté de création avec la même détermination que je combats toutes les formes de violences sexistes et sexuelles. Le talent n’est pas une circonstance atténuante ; le génie, pas une garantie d’impunité. Un artiste est un justiciable comme les autres.

Gérald Darmanin (ministre des Comptes publics)
- La réforme de la formation vise à lutter plus efficacement contre le chômage et à renforcer l’égalité des chances. C’est une belle réforme de justice sociale.
- Nous tenons nos engagements ! Au total, en 2020, 24,3 millions de foyers vont bénéficier d'un gain de pouvoir d’achat de 595 € en moyenne grâce à la baisse de l’impôt sur le revenu et/ou la suppression de la taxe d'habitation.

Muriel Pénicaud (ministre du Travail)
120 000 demandeurs d'emplois en moins à Pôle Emploi, c'est autant de personnes dont la vie a changé. C'est un signe d'espoir qui nous encourage à aller plus loin car il reste encore beaucoup à faire.

Julien Denormandie (ministre de la Ville et du Logement)
- Personne ne peut accepter que des hommes, femmes et enfants dorment à la rue. Face à cela, ma détermination est totale. Depuis deux ans et demi, le Gouvernement aura pérennisé autant de places que sous l’ensemble du quinquennat précédent. Nous continuerons.
- Le logement d'abord a permis de sortir de la rue ou de l’hébergement d’urgence 151000 personnes en deux ans. Si l’on veut vraiment permettre à des personnes à la rue de s’en sortir, la mise à l’abri ne suffit pas: il faut leur donner un vrai logement durable.

Marc Fesneau (ministre des Relations avec le Parlement)
[Brexit] Il y a quelque chose de très émouvant, de profondément triste et tant d’espérance dans ce chant venu du Parlement européen ce soir. Et je ne veux retenir que l’espérance. Celle de peuples unis par leur fraternité. Et d’une Europe qui la préserve.

Adrien Taquet (secrétaire d’Etat à la Protection de l’enfance)
- Derrière tout contenu pédopornographique, il y a un mineur agressé et un agresseur. Engagement tenu dans la loi sur les violences conjugales: les individus condamnés pour consultation de ces contenus seront désormais tous inscrits au fichier des agresseurs sexuels.
- Conformément à l'engagement d'Emmanuel Macron, nous passons de 2 à 5 ans la peine pour consultation/ acquisition/détention de contenus pédopornographiques. Toujours inscrits au FIJAIS, les individus condamnés ne pourront plus travailler auprès d'enfants.

Amélie de Montchalin (secrétaire d’Etat aux Affaires européennes)
- [Brexit] Pour nos entreprises, nous prendrons le temps nécessaire de conclure un bon accord et une relation commerciale loyale plutôt qu’un accord hâtif. Pour nos agriculteurs : aucun produit non conforme aux règles européennes dans nos assiettes, et zéro dumping agricole!
- [Brexit] Nous faisons de la pêche un enjeu central et majeur. (...) Nous en faisons une ligne rouge absolue. Nous devons préserver l'accès aux eaux britanniques pour nos pêcheurs.
- [Brexit] Le Royaume-Uni restera un partenaire majeur pour la France dans le domaine de la sécurité, de la défense mais aussi pour le climat. Deux moments majeurs de cette forte coopération : le sommet franco-britannique à l’automne 2020 et la COP26 à Glasgow.
- [Brexit] L’accord de retrait protège les Français . Les règles européennes s’appliqueront tant que nous n’avons pas de garanties des Britanniques qu’ils ne seront ni un paradis fiscal, ni un concurrent déloyal. Zéro dumping écologique pour nos entreprises, nos agriculteurs, et nos pêcheurs.

Cédric O (secrétaire d’Etat chargé du numérique)
- Le numérique fait désormais partie de nos vies et nous accompagne au quotidien. Ces usages doivent se faire en confiance et les enjeux de cybersécurité sont primordiaux.
- Permettre aux femmes d’accéder aux métiers de la tech est un enjeu d’égalité mais aussi de performance. Nous ne pouvons pas nous passer de la moitié des talents ! C’est un combat de longue haleine dans lequel le gouvernement est pleinement engagé.

Gabriel Attal (secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Education)

Agnès Pannier-Runacher (secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Economie et des Finances)
- [Brexit] Nous perdons un partenaire important mais il faut se projeter vers l’avenir et la négociation de la relation future entre l’Union européenne et le Royaume-Uni.
- La baisse du chômage en 2019 témoigne de la réussite de notre politique économique qui porte ses fruits. Plus de 500.000 emplois ont été créés en France depuis 2017, l’industrie recrée de l’emploi, du jamais vu pendant 16 ans!

Brune Poirson (secrétaire d’Etat auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire)
Le bien-être animal avance en France: interdiction de la castration à vif des porcelets; interdiction du broyage des poussins.

Marlène Schiappa (secrétaire d’Etat à l’Egalité hommes-femmes et à la Lutte contre les discriminations)
- [Mila menacée de mort] En France, on peut critiquer les religions. On ne doit pas craindre d'être menacé de mort parce qu'on a critiqué ou moqué une religion. (…) Je me suis assurée auprès de la préfecture que toutes les mesures soient bien prises pour sa protection.
- [Polanski nommé aux César] Je m'interroge sur le message qui est envoyé. (…) Le message envoyé par les César, c'est: les victimes de violences sexistes et sexuelles, ça ne nous intéresse pas. (…) Je serais indignée de voir une salle applaudir une personne accusée de viol. (…) Voir le film, cela peut être sans message, mais qu'on aille applaudir un homme qui est accusé de viol par plusieurs femmes, je trouve cela choquant.
- [Violences sexuelles] Il faut faciliter l'accès à la plainte, nous avons lancé une plateforme en ce sens.

● LaREM
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ou de gauche ne sont pas retranscrits]

Richard Ferrand (président de l’Assemblée nationale)
- Pouvoir se déplacer sans se ruiner ni polluer est un défi central pour la vie sociale et économique de notre pays dans les années qui viennent. Chaque territoire doit trouver sa solution.
- La baisse de l'impôt sur le revenu est désormais une réalité pour 17 millions de foyers ! 95% des Français vont ainsi gagner en moyenne 300€ de pouvoir d'achat. Une nouvelle concrétisation de notre engagement depuis 2017 en faveur des classes moyennes sur tout le territoire.

Stanislas Guerini (délégué général)
L’élection municipale n’est pas l’élection des étiquettes politiques. Mais une élection sans étiquette, ce n’est pas une élection sans conviction et sans idéologie. Nous avons des idées et nous voulons les voir gagner.

Aurore Bergé (porte-parole)
- On a le droit de critiquer les religions, toutes les religions. On a le droit de faire les couvertures de Charlie Hebdo. Le droit au blasphème existe dans notre pays et heureusement!
- La liberté de création doit être absolue. On doit pouvoir tout montrer. Je suis affolée quand aux États Unis, on relit livres et scénarios pour vérifier que rien ne choque. Le sujet avec Polanski n'est pas la liberté du créateur mais la place du justiciable.
- Comment pourrait-on dans la même cérémonie applaudir Adèle Haenel et applaudir Polanski ? S'il monte sur la scène, ce ne sera pas seulement le réalisateur qui sera célébré mais l'homme. Ce sera un bras d'honneur à toutes les victimes de violences sexuelles.

●MoDem
Patrick Mignola (président du groupe à l’Assemblée nationale)
- [Réforme des retraites] Des métiers sont plus pénibles que d’autres. Je suis favorable à définir par métier la pénibilité. Cela revitaliserait aussi le paritarisme.

Erwan Balanant (député)
[Courrier cosigné par 40 députés dont Barbara Pompili (LaREM) et Sophie Auconie (UDI)] Nous, parlementaires engagés pour le climat, sommes déterminés à faire de l'objectif de neutralité carbone une boussole, et nous devons nous assurer que chaque nouvelle réforme s'inscrive bien dans la trajectoire de l'accord de Paris, qu'il est primordial de respecter si nous voulons espérer conserver une planète habitable.

Nathalie Avy-Elimas (députée)
Nous avons voté aujourd'hui de nouvelles mesures pour protéger les victimes de violences conjugales: levée du secret médical si danger immédiat; des peines plus lourdes pour harcèlement; lutte contre le cyber-harcèlement conjugal; lutte contre l'exposition des mineurs à la pornographie.

●UDI
[Nota: dans ce parti, les propos de ses membres qui ne sont pas centristes et se considèrent de droite ne sont pas retranscrits]

Jean-Christophe Lagarde (président)
- Les trois-quarts des Parisiens souhaitent que le maire change (…) Paris est devenue, sous Hidalgo, une ville qui s’est enfermée sur elle-même. Benjamin Griveaux est le seul qui développe un projet qui ne soit pas fait de strass et de paillettes !
- [Cédric Villani] Son exclusion est une évidence, explique notre invité. Il n’accepte pas le jeu collectif alors il faut en tirer les conséquences !
Incroyable qu’on parle autant ce matin du soi-disant plan de paix israélo-palestiniens de - Donald Trump. C’est juste une mauvaise blague, un tract électoral de Trump en direction des juifs américains. C’est une provocation qui bafoue le droit international; pas un plan de paix!
- Non Éric Zemmour, ce n'était pas mieux avant. Vous endormez les Français dans la nostalgie au lieu de réveiller les Français pour reconstruire notre puissance.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire