mercredi 8 avril 2020

Présidentielle USA 2020. Le centriste Joe Biden sera le candidat démocrate

Joe Biden
Joe Biden vient de devenir le candidat du Parti démocrate pour la présidentielle de novembre prochain après que Bernie Sanders ait annoncé officiellement son retrait de la course aux primaires.
Même si le socialiste n’avait plus grandes chances de l’emporter tellement l’avance de l’ancien vice-président de Barack Obama était importante, ce retrait est une bonne nouvelle parce qu’il va éviter aux démocrates une compétition qui risquait de les diviser alors même qu’ils ont besoin de se réunir et d’être unis afin de battre Donald Trump.
Joe Biden a remercié Sanders pour sa campagne ainsi que ceux qui l’ont soutenu et qui ont voté pour lui.
Il a indiqué que ses propositions ne seraient pas oubliées.
De son côté, dans une intervention faite du Vermont, Bernie Sanders  remercié ses partisans en rappelant pourquoi il s’était présenté et a cité Nelson Mandela.
Il a estimé que ses idées, souvent très à gauche, faisaient désormais partie des revendications des démocrates, notamment celles sur le salaire minimum, l’assurance santé et la réorganisation de l’économie et de la finance.
Et c’est sans doute là que se trouvera le problème dans les semaines et les mois qui nous séparent de la présidentielle.
Car le programme centriste de Joe Biden n’est pas sur la même longueur d’onde et beaucoup de partisans de Sanders ont déjà émis nombre de réserves pour ne pas s’engager derrière celui qui est désormais le candidat démocrate.
Si Bernie Sanders a annoncé qu’il suspendait sa campagne, il a expliqué que s’il y avait eu la moindre chance de gagner les primaires, il aurait continuer son combat.
Sanders a également parlé de Biden comme d’un «honnête homme» et l’a félicité mais sans dire s’il allait le soutenir.
Il a dit enfin que Trump devait être battu parce qu’il était «le président le plus dangereux dans l’histoire moderne des Etats-Unis».

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.