samedi 21 février 2009

Actualités – France

Pour Azouz Begag, la France se dirige vers un « Centrisme intelligent »

Azouz Begag, ancien ministre délégué de la Promotion et de l'égalité des chances dans le gouvernement de Dominique de Villepin entre juin 2005 et avril 2007, a donné un interview à l’hebdomadaire France-Amériques où il parle de Barack Obama et du Centrisme. Extraits.

F.A: Vous avez récemment dit que vous travailliez à la France de l'après-Nicolas Sarkozy.

A.B: Oui, c'est le cas. Je trouve que Barack Obama et les Etats-Unis nous donnent exemple intéressant sur la façon de faire de la politique dans une démocratie. Le monde va se diriger un centrisme intelligent qui marquera la fin des idéologies exacerbées. Nicolas Sarkozy l'a bien compris, car il a carbonisé le parti socialiste. Il n'y a en France que François Bayrou du Modem qui avait fait cette ouverture et il avait raison. C'est au centre qu'on gagne une élection, en "étant Obama".

F.A: Le problème, c'est que le Modem n'est guère visible.

A.B: C'est pour cela qu'il faut regarder autre chose. Plus on s'approchera de la présidentielle française de 2012, plus les démocrates égarés et sans parti comme moi vont tenter de constituer un pôle novateur qui transcende les partis.

Propos recueillis par Jean-Cosme Delaloye

© 2009 France-Amériques

Aucun commentaire: