jeudi 22 octobre 2015

Actualités du Centre. Etats-Unis – Obama et Clinton hauts dans les sondages

Les deux principaux leaders centristes américains, Barack Obama et Hillary Clinton, connaissent un mois d’octobre très positif en matière de sondages, ce qui n’était pas arrivé depuis un certain temps.
Ainsi, Barack Obama obtient 51% d’approbation à sa politique (sondage ABC / Wall Street Journal) tandis qu’Hillary Clinton a repris une avance confortable vis-à-vis des autres postulants à la candidature démocrate à la présidentielle après sa victoire sans conteste lors du premier débat les ayant opposés et depuis les révélations sur le véritable but de la commission de la Chambre des représentants concernant l’attaque du consulat américain de Benghazi où l’ambassadeur des Etats-Unis avait été tué, qui a toujours été de détruire ses chances d’accéder à la Maison blanche et non de chercher la vérité (c’est cette commission qui a monté en épingle la controverse sur ses emails alors que cette question ne concerne en rien l’attentat).
Et cette avance devrait normalement augmenter encore plus depuis que le vice-président Joe Biden a officiellement annoncé, le 21 octobre, qu’il ne serait pas candidat à la primaire démocrate.
Les derniers sondages lui donnaient en effet 49% des intentions de vote chez les démocrates contre 29% à Bernie Sanders et 15% à Joe Biden (NBC / Wall Street Journal) et même 54% contre 23% à Sanders et 16% à Biden (ABC / Washington Post).
Le retrait de Joe Biden (démocrate modéré) devrait augmenter encore cette avance face au candidat socialiste et se revendiquant anticapitaliste Bernie Sanders.
En revanche, du côté des républicains, les centristes sont à la peine face à la montée qui semble désormais inexorable des populistes démagogues comme Donald Trump ou Ben Carson.
Ainsi, John Kasich, le candidat à la candidature du parti le plus proche du centre de l’échiquier politique ne recueille que 3% des intentions de vote pour la primaire selon le dernier sondage CNN.
Quant à Jeb Bush, conservateur plus ou moins modéré, il est, dans le même sondage toujours très en retard à 8% et même à 7% dans  d’autres études d’opinion où Donald Trump continue de faire la course en tête devant Ben Carson suivi désormais par Marco Rubio, le sénateur de Floride, élu grâce au Tea Party, cette organisation située à l’extrême droite du Parti républicain..



Aucun commentaire: