samedi 21 mai 2016

Présidentielle 2017. Sondage: Bayrou entre 13,5% et 16% si Juppé n’y va pas

François Bayrou a de quoi être satisfait.
Sa stratégie présidentielle est en train de donner des résultats dans les sondages.
En soutenant Alain Juppé mais seulement Alain Juppé et, encore, s’il propose un programme qui soit Bayrou-compatible, le président du Mouvement démocrate a réussi à imposer le profil d’un homme responsable qui veut faire gagner celui propose le programme le plus consensuel, selon lui.
De quoi lui donner une image de rassembleur et lui attirer des sympathies.
Celles-ci, évidemment, rejaillissent sur sa situation politique et donc sur une éventuelle candidature si jamais Juppé n’y allait pas pour une raison ou une autre.
En attendant, ses multiples apparitions médiatiques lui offrent l’occasion de développer sa vision et son diagnostic sur la situation du pays ce qui lui permet de façonner, petit à petit, un programme en vue de 2017 (lire ici ses principales propositions).
La dernière enquête de l’institut BVA pour la presse régionale et Orange, le donne ainsi entre 13,5% et 16% selon le candidat LR qui lui est opposé (il n’a pas été testé si ce dernier est Juppé).
En revanche, le candidat PS est, dans tous les cas, François Hollande.
Face à Nicolas Sarkozy (22%), il obtient 13,5% des intentions de vote avec Marine Le Pen à 27%, François Hollande à 15% et Jean-Luc Mélenchon à 12%.
Fa ce à François Fillon (21%), il obtient 14% avec Marine Le Pen à 27%, François Hollande à 15% et Jean-Luc Mélenchon à 13%.
Face à Bruno Le Maire (17%), il obtient 16%, avec Marine Le Pen à 27%, François Bayrou à 16% et Jean-Luc Mélenchon à 13%.
Dans ce dernier cas de figure et vu les marges d’erreur des sondages, il pourrait donc terminer en seconde position et se qualifier pour le second tour.
A noter que si Alain Juppé est le candidat LR, il obtiendrait 38% des voix au premier tour contre 25% à Marine Le Pen et 13,5% à François Hollande.
(Sondage BVA réalisé du 13 au 16 mai 2016 par internet auprès d’un échantillon de 927 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


Alexandre Vatimbella


A lire aussi:



Aucun commentaire: