jeudi 14 janvier 2021

Actualités du Centre. Italie – Le centriste Renzi va au clash avec le président du conseil, Conte

Matteo Renzi

Cela fait plusieurs semaines maintenant que le chef du parti centriste Italia viva et ancien président du conseil, Matteo Renzi, tire à boulet rouge sur le gouvernement et plus particulièrement sur son chef, Giuseppe Conte, membre du mouvement populiste 5 étoiles alors même que sa formation fait partie de la majorité et comptait, jusqu’à leur démission hier, trois ministres.

En cause, la manière de gouverner de Conte trop personnelle et plus profondément celle dont est gérée la crise de la covid19 et, surtout, celle de l’utilisation de l’argent européen – 209 milliards d’euros – pour le plan de relance d’une économie qui va très mal.

Renzi demande instamment que ce plan soit plus ambitieux, considérant que c’est une chance unique pour l’Italie d’inaugurer une nouvelle ère et de sortir enfin par le haut de tous ses problèmes accumulés au cours des dernières décennies.

Et il estime que Conte et la majorité ne prend pas la mesure du défi et de l’opportunité qui résultent de la crise actuelle.

D’autant que les parlementaires ne sont pas associés comme il le faudrait à l’élaboration de ce plan de relance que Conte a confié à des experts afin de ne pas se retrouver dans des difficultés politiques tant sa majorité est faible et friable – constituée du Mouvement 5 étoiles (populiste), du Parti démocrate (gauche modétée) et d’Italia viva (centre) – dont on rappelle qu’elle s’est formée d’abord pour exclure du pouvoir le fasciste et leader de la Ligue, Matteo Salvini, allié auparavant avec le mouvement de l’actuel président du conseil dans le gouvernement précédent.

Reste à savoir jusqu’où veut aller et surtout où peut aller le président du parti centriste sachant qu’il a toujours affirmé que, pour lui et malgré les procès d’intention des médias et des autres partis, il ne s’agit pas d’une question de postes, ni même une question de personnalités même s’il souhaite que Conte soit remplacé.

Actuellement, Italia viva compte 31 députés et 18 sénateurs.

 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Les commentaires anonymes ne sont pas publiés ainsi que ceux qui seraient insultants ou qui ne concernent pas le Centre et le Centrisme.