dimanche 23 avril 2017

Présidentielle 2017. Macron: «rassembler tous les Français» pour «ouvrir une nouvelle page politique»

Emmanuel Macron au soir du premier tour
«Aux millions de Français et de Françaises qui ont voté pour moi je leur dit merci», a déclaré Emmanuel Macron au soir du premier tour de la présidentielle où il arrive en tête de tous les candidats.
Dans ce discours de victoire, Emmanuel Macron a parlé d’«une joie grave lucide qui m’habite» avec «l’exigence de l’optimisme».
Pour lui, c’est «l’espoir français» qu’il veut «faire gagner dans quinze jours», cette «voie de l’espoir pour notre pays et pour l’Europe» car, désormais, «l’espoir pour la France n’est pas un rêve ou une lubie mais une volonté».
Il s’est en outre félicité de la «vitalité démocratique» du pays qui a massivement voté.
Il a ajouté, «la tâche sera immense, j’y suis prêt» précisant que «le combat pour être digne de conduire notre pays commence ce soir et nous le gagnerons».
Pour cela, il a dit que son devoir est désormais «de rassembler tous les Français», «de rassembler plus largement encore, de réconcilier les Français pour gouverner dans 15 jours».
«J’ai besoin de votre vote, j’ai besoin de votre confiance» a-t-il dit en s’adressant «à tous les citoyens de France. Je sais vos attentes, je souhaite devenir votre président, le président de tout le peuple de France, le président des patriotes face à la menace des nationalistes».
Un président, a-t-il poursuivi, «qui protège, transforme, qui construit, qui permet à ceux qui veulent innover et travailler de le faire et plus vite, qui protège les plus fragiles et ceux qui sont bousculés par la vie grâce à la solidarité».
Selon lui, «le défi» lors du second tour, «n’est pas de voter contre qui que ce soit mais de rompre avec le système qui a été incapable de répondre aux défis de notre pays depuis plus de 30 ans».
Pour cela, il veut «ouvrir une nouvelle page politique et agir pour que chacun puisse avec justice et efficacité trouver sa place en France et en Europe».
Une de ses ambitions est de «construire une majorité de gouvernement de transformation nouvelle avec de nouveaux talents où chacun aura sa place» afin de mettre en place un «renouveau politique».
Il a également remercié tous ses soutiens et les militants d’En marche!: «ce soir je vous le dois et je le sais. (…) Il vous revient de poursuivre cet engagement vibrant jusqu'au bout et au-delà».
Enfin, il a remercié Benoit Hamon et François Fillon de s’être prononcés en sa faveur», tout en faisant applaudir tous les autres candidats du premier tour.


Alexandre Vatimbella


A lire aussi:


Aucun commentaire: