jeudi 24 novembre 2016

Présidentielle 2017. Primaire LR: Fillon mord sur l’électorat centriste acquis à Juppé

Alain Juppé & François Fillon
Alain Juppé a longtemps été le chouchou incontestable des centristes pour la primaire de LR comme l’indiquaient les sondages.
Une situation qui a un peu évolué lors du premier tour de ces primaires et qui continue avec un nombre important de sympathisants de l’UDI et du MoDem qui s’apprêtent à voter pour François Fillon, malgré son programme très à droite, si l’on en croit les dernières enquêtes d’opinion.
Ainsi, dans le sondage d’Odoxa pour Franceinfo et France Inter, sur les 89% des votants au premier tour de la primaire (11% n’ayant pas encore choisi son candidat à la date de réalisation de l’enquête), 51% avaient l’intention de vote pour Juppé et 49% pour Fillon, un score extrêmement élevé pour ce dernier.
Néanmoins, le sondage IFOP pour Sud radio, Paris Match et iTélé réalisé quelques jours plus tard, tempérait un peu cette montée en puissance de l’ancien premier ministre de Nicolas Sarkozy auprès des sympathisants centristes.
Ainsi, 66% de ces derniers, sûrs de participer au deuxième tour de la primaire LR, avaient l’intention de voter pour Alain Juppé et 34% pour François Fillon.
Pour autant, ce score montre une appétence nettement en hausse de l’électorat centriste à la primaire LR pour le député de Paris.
Pour ces deux sondages, François Fillon l’emporterait dimanche 27 novembre avec le même pourcentage de voix, 65%, contre seulement 35% à Alain Juppé.
Dans un sondage Elabe pour BFMTV sur la perception des deux candidats et de leur programme, les réponses des sympathisants du Centre ayant voté au première tour de la primaire sont souvent paradoxaux et montrent de vraies différences entre ceux du MoDem et ceux de l’UDI.
Ainsi, si 68% des sympathisants du MoDem et 63% de l’UDI estiment qu’Alain Juppé défend mieux les valeurs du Centre que François Fillon (à 28% et 34%), néanmoins, pour tous les autres items, il y a une nette différence entre les deux candidats selon la vison des sympathisants du MoDem et celle de ceux de l’UDI.
Juppé est toujours en tête du côté du MoDem alors que c’est Fillon qu’il l’est du côté de l’UDI (sur «veut vraiment changer les choses», «est plus honnête», «a le plus de chance d’être élu président», «comprend mieux les gens comme vous», «a le plus de qualité pour être élu président»).
En ce qui concerne le programme des deux candidats, 73% des sympathisants du MoDem et 89% de ceux de l’UDI sont «favorables» à celui d’Alain Juppé alors qu’ils ne sont respectivement que 30% et 70% à l’être de celui de François Fillon.
Ce qui n’empêche pas, lorsque l’on rentre dans les détails, les sympathisants de l’UDI d’estimer, sur les sujets comme les valeurs et l’identité françaises, la sécurité, le terrorisme, l’immigration, les dépenses publiques, l’emploi, la situation économique et l’éducation, que le programme de Fillon est le meilleur alors qu’ils estiment sur ceux comme la famille, la fiscalité, les impôts, les relations internationales, la protection sociale et la santé, que c’est le programme de Juppé qui est le meilleur.
De leur côté les sympathisants du MoDem demeurent fidèles à leur opinion d’ensemble, en plaçant le programme de Juppé en tête sur tous les sujets.
A noter, dans un sondage YouGov pour le Huffington Post, que l’ensemble des sympathisants du Centre (et non ceux ayant voté le 20 novembre ou allant le faire le 27) estime qu’Alain Juppé ferait un meilleur président que Juppé (50% contre 38%) et qu’il serait le mieux à même de battre Marine Le Pen au second tour de la présidentielle (51 contre 34%)
(Sondage Elabe réalisé les 22 et 23 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 988 personnes, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage Odoxa réalisé les 19 et 20 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 699 personnes ayant voté à la primaire de LR ou déclarant aller le faire, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage IFOP réalisé les 22 et 23 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 619 personnes sûres de voter au second tour de la primaire LR, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage YouGov réalisé les 21 et 22 novembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 1001 personnes, âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)


 Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


Aucun commentaire: