lundi 26 septembre 2016

Présidentielle 2017. Comme Bayrou en 2007, Macron devrait être le troisième homme de la présidentielle 2017

Les sondages se suivent et se ressemblent.
Voilà que la sixième vague de l’enquête électorale baptisée «Comprendre 2017» lancée par le Cevipof (centre d’étude politique de Sciences po Paris) en association avec IPSOS et Le Monde constate la montée en puissance d’Emmanuel Macron pour la prochaine présidentielle.
Le leader d’En marche et ancien ministre de l’Economie de François Hollande consolide ainsi, sondages après sondages, sa troisième place et peut même espérer ravir la seconde au cas où il serait opposé à Nicolas Sarkozy comme candidat LR (14% contre 18%).
De même, dans l’espace au centre de la vie politique, il continue à dominer François Bayrou (14% contre 9%).
Un François Bayrou qui est directement impact par la présence de Macron puisque 24% des sondés qui choisiraient le président du MoDem au cas où le leader d’En marche ne participerait pas à la présidentielle se reporterait sur lui et quitteraient le centriste.
Macron lui prend 3% d’intentions de vote directement à Bayrou puisque sans lui, ce dernier est à 12%.
Emmanuel Macron n’a pas encore annoncé sa candidature mais ses proches pensent savoir que cela devrait être fait avant le 15 novembre.
(Sondage IPSOS réalisé du 9 au 18 septembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 18659 personnes de plus de 18 ans, représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)

Alexandre Vatimbella



A lire aussi:



Aucun commentaire: