mardi 14 février 2017

Présidentielle 2017. Sondages «rolling»: La tendance longue favorable à Macron

Les candidats déclarés à la présidentielle
Que ce soit le sondage «rolling» (quotidien) de l’Ifop (pour Paris Match, iTélé et Sud radio) ou celui d’Opinionway (pour Les Echos et Radio classique), Emmanuel Macron demeure le favori de la présidentielle.
Mais les deux instituts semblent diverger sur la dernière tendance courte du premier tour.
Alors qu’Opinionway conforte la deuxième place d’Emmanuel Macron (22% contre 20% à Fillon), Ifop voit un resserrement entre les deux hommes (19,5% pour Macron, 18,5% pour Fillon).
De même, Opinionway place Marine Le Pen à 27% alors qu’Ifop lui accorde 25,5%.
Au deuxième tour, Emmanuel Macron gagne toujours facilement devant Marine Le Pen avec une hausse tant pour l’Ifop (62,5%-37,5) que pour Opinionway (64%-36%), ce qui peut sembler paradoxal et pour l’Ifop (qui voit un tassement de Macron au premier tour) et pour Opinionway (qui voit un envol de Le Pen au premier tour).
Rappelons ce que nous avons dit de ces sondages quotidiens: ils ont un échantillon assez réduit et peuvent donner des résultats contradictoires d’un jour à l’autre, d’un institut à l’autre.
En revanche, en prenant une suite de vagues sur quelques jours, une semaine ou plus, ils indiquent une tendance forte.
Cette tendance forte, en l’occurrence, c’est la première place de Marine Le Pen et la seconde d’Emmanuel Macron au premier tour ainsi que la victoire sans appel du fondateur d’En marche! au deuxième tour face à la candidate d’extrême-droite.
Certains commentateurs estiment que la candidature de Macron demeure fragile parce que les électeurs qui disent voter pour lui affirment plus souvent que pour les autres candidats qu’ils sont encore capables de changer d’avis.
Néanmoins, rien n’indique à ce stade que cette analyse soit juste.
Quant à François Bayrou, testé uniquement par l’Ifop, il est à 5% d’intentions de vote et se retrouve derrière Benoit Hamon (14,5% pour Ifop et 15% pour Opinionway) et Jean-Luc Mélenchon (11,5% pour Ifop et 11% pour Opinionway).
A noter la publication ce jour de la nouvelle vague du Palmarès de l’adhésion réalisé par l’institut Odoxa pour L’Express, France Inter et la presse régionale.
Emmanuel Macron y est en tête (37% d’adhésion à sa personne) devant Alain Juppé et Benoit Hamon.
François Bayrou est cinquième (avec 30%) alors que François Fillon s’effondre se retrouvant dixième (avec 22% soit dix points de moins que la précédente vague).
Surtout et beaucoup plus préoccupant pour le candidat LR, il fait un bon dans le «Palmarès du rejet» puisqu’il se place en troisième position (avec 50% de rejet), juste derrière Marine Le Pen et Marion Maréchal Le Pen...
De son côté, Emmanuel Macron est la personnalité qui suscite le moins de rejet de la part des Français (26%) à égalité avec Alain Juppé et François Bayrou.
(Sondage Odoxa réalisé les 8 et 9 février 2017 par internet auprès d’un échantillon de 1001 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage «rolling» Opinionway réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 1500 personnes – dont 500 interrogées quotidiennement par roulement – âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage «rolling» Ifop réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 1500 personnes – dont 500 interrogées quotidiennement par roulement –  âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)



Alexandre Vatimbella



A lire aussi:


Aucun commentaire: