jeudi 9 mars 2017

Présidentielle 2017. Sondages: Macron en hausse

Le match Le Pen-Macron
Voici les résultats des deux sondages «rolling» quotidiens.
Opinionway pour Les Echos et Radio classique donne 25% pour Macron contre 26% pour Le Pen au premier tour et 64% pour Macron contre 36% pour Le Pen au second tour, tandis qu’Ifop pour Paris Match, iTélé et Sud radio donne 25% pour Macron contre 26% pour Le Pen au premier tour et 60,5% pour Macron contre 39,5% pour Le Pen au second tour.
Viennent ensuite, au premier tour François Fillon à 19% (Ifop) et à 21% (Opinionway), Benoit Hamon à 13,5% (Ifop) et 15% (Opinionway) tandis que Jean-Luc Mélenchon à 12% (Ifop) et 10% (Opinionway).
Par ailleurs, selon la nouvelle vague du sondage Ipsos pour le Cevipof (centre d’étude de la vie politique de Sciences Po Paris) et Le Monde, Emmanuel Macron est à 25% derrière Marine Le Pen à 27% et l’emporterait facilement au second tour (62% contre 38%).
Derrière le duo, on trouve, au premier tour, François Fillon (17,5%), Benoit Hamon (14%) et Jean-Luc Mélenchon (11,5%).
Etrangement, alors que ce sondage se fait avec un large échantillon de 15887 personnes, Ipsos en fait un autre à la va-vite juste après la manifestation organisée par François Fillon au Trocadéro dimanche dernier auprès d’un échantillon de 1000 personnes pour découvrir une baisse de Macron (à 23%) et une hausse de Fillon (à 19,5%).
Tout aussi étrangement, Le Monde – dont on connait le peu de sympathie pour le candidat d’En marche! – met en avant ce dernier sondage dans ses colonnes – les graphiques présentés en sont issus alors qu’il est sous-entendu qu’il s’agit de l’enquête plus large dans les mentions légales – pour annoncer que «Macron plafonne» alors même qu’il est le seul parmi les enquêtes d’opinion récentes à montrer un resserrement entre Macron et Fillon (le score de Macron est bien moindre que dans les autres études alors que celui de Fillon est dans la moyenne) et qu’il est déjà dépassé par de nouvelles enquêtes plus récentes (il a été réalisé les 6 et 7 mars donc avant le sondage Harris Interactive réalisés du 6 au 8 mars qui place Macron en tête au 1er et 2° tour et les deux sondages rolling réalisés le 8 mars).
Il n’apport donc aucune information nouvelle supplémentaire, au contraire, et la petite réaction de l’électorat de droite qu’il pointe en faveur du candidat LR n’était peut-être que circonstancielle.
(Sondage Ispsos réalisé du 1er au 5 mars 2017 par internet auprès d’un échantillon de 15887 personnes âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française dont 10854 affirment être sûres d’aller voter / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage «rolling» Opinionway réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 1500 personnes – dont 500 interrogées quotidiennement par roulement – âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage «rolling» Ifop réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 1500 personnes – dont 500 interrogées quotidiennement par roulement –  âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)

Alexandre Vatimbella


A lire aussi:


Aucun commentaire: