mercredi 22 février 2017

Présidentielle 2017. Macron accepte l’offre de Bayrou sur fond de bons sondages

Emmanuel Macron
Deux très bonnes nouvelles aujourd’hui pour Emmanuel Macron.
La première, de loin la plus importante, est le renoncement de François Bayrou à se présenter à l’élection présidentielle et l’offre d’une alliance que lui a faite dans la foulée le président du Mouvement démocrate.

Le leader d’En marche! n’a pas tardé à répondre à cette proposition dans un tweet d’acceptation: «L'alliance proposée par Bayrou porte sur les valeurs, les idées, s'inscrit dans la démarche de rassemblement qui est la nôtre. Je l'accepte».

Il a par ailleurs estimé que François Bayrou faisait «preuve d’un rare sens des responsabilités et de l’intérêt général» tout en affirmant qu’il s’agissait d’«un tournant de la campagne présidentielle» mais surtout «de la vie politique».

Ainsi, le renoncement de Bayrou aurait déjà été une bonne nouvelle.

Elle devient très bonne puisque le président du MoDem lui propose de lui apporter son soutien et donc ses voix, ce qui pourrait installer Macron solidement à la deuxième place des intentions de vote.

Reste à formaliser cet accord, les deux hommes devant se rencontrer aujourd’hui et, sans doute, dans les jours à venir.

Cette alliance ferait en sorte de faire vivre l’axe central (qui va de la droite humaniste au social-réformisme en passant par le social-libéralisme de Macron et le libéralisme social de Bayrou) et lui donner une réelle chance de gagner la présidentielle.

D’autant que la deuxième très bonne nouvelle pour Emmanuel Macron est que son tassement dans les sondages semble être un épisode terminé.

Dans les deux sondages quotidiens (rolling) du jour il demeure solidement à la deuxième place à égalité avec François Fillon selon l’Ifop (pour Paris Match, iTélé et Sud radio) à 19% et à nouveau seul selon Opinionway (pour Les Echos et Radio classique) à 22% (+1) devant le candidat LR à 21%.

De plus, au second tour, il reprend de l’avance pour Opinonway face à Marine Le Pen, 59%-41% (pour l’Ifop le score est de 60%-40%).

Une candidate du Front national stable pour Opinonway à 26% et en hausse de 0,5 point pour l’Ifop à 26,5%.

Toujours dans ces sondages, Benoit Hamon est à 14% et Jean-Luc Mélenchon à 11% alors que François Bayrou se maintenait à 5,5% (testé uniquement par l’Ifop).

(Sondage «rolling» Opinionway réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 1500 personnes – dont 500 interrogées quotidiennement par roulement – âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage «rolling» Ifop réalisé quotidiennement par internet auprès d’un échantillon de 1500 personnes – dont 500 interrogées quotidiennement par roulement –  âgées de plus de 18 ans et représentatives de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)



Alexandre Vatimbella






A lire aussi:




















Aucun commentaire: