samedi 1 octobre 2016

Actualités du Centre. L’axe central toujours en tête dans les baromètres de popularité

Les personnalités principales de l'axe central
Une série de sondages sur la popularité des personnalités politiques montrent que les personnalités de l’axe central (allant des gaullo-réformistes au sociaux-réformistes en passant par les libéraux sociaux) se maintiennent dans le peloton de tête des politiques préférés des Français.
Dans les deux derniers en date réalisés par KANTAR SOFRES pour le Figaro Magazine (cote d’avenir) et BVA pour Orange (cote d’influence), le gagnant incontesté demeure Alain Juppé (comme dans tous les baromètres de popularité réalisés ce dernier mois et comme d’habitude depuis deux ans).
Il gagne même des points (+1 pour le premier avec 38% et +5 pour le second à 47% d’opinions positives).
Son dauphin est, dans les deux enquêtes, Emmanuel Macron avec 26% et 44%.
Quant à François Bayrou, s’il demeure en troisième position dans le sondage KANTAR SOFRES (avec 23%), il perd une place ans celui de BVA (avec 30%).
Dans la lutte qui les oppose pour la prééminence dans l’espace central, Macron, comme dans les sondages pour la présidentielle, se placent devant Bayrou.
Jean-Pierre Raffarin, le centriste de LR, se classe vingt-et-unième dans les deux sondages avec respectivement 14% et 21%
Les seconds couteaux centristes sont moins à la fête avec des scores toujours décevants pour Jean-Christophe Lagarde trente-neuvième et trente-cinquième (5% et 9%) et Hervé Morin, uniquement présent dans le sondage du Figaro Magazine, trente-huitième avec 6%.
A noter que dans le sondage BVA, les deux partis centristes, UDI et MoDem, arrivent ex-aequo en tête des bonnes opinons sur les formations politiques avec 39% (mauvaises opinions: 56% pour l’UDI et 57% pour le MoDem).
(Sondage KANTAR SOFRES réalisé du 22 au 26 septembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 1000 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points // Sondage BVA réalisé les 27 et 28 septembre 2016 par internet auprès d’un échantillon de 1305 personnes de plus de 18 ans représentatif de la population française / méthode des quotas / marge d’erreur de 3 points)



Aucun commentaire: